Préparer sa retraite ne se fait pas sur un coup de tête ou du jour au lendemain. Il s’agit d’un processus à entamer le plus tôt possible puisqu’on ne peut pas compter sur les aides de l’Etat qui, quasiment chaque année, se réduisent et pour lesquelles on doit travailler toujours plus longtemps et obtenir de moins en moins.

PERCO et PERP

En parallèle de votre couverture retraite obligatoire, vous pouvez souscrire à un PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) qui vous permettra, dès l’âge de la retraite, de disposer d’un revenu supplémentaire régulier.

Vos versements sur le PERP peuvent, sous conditions, être déduits de votre revenu imposable.

Si vous êtes salarié, vérifiez auprès de votre employeur si vous avez accès à un PERCO  (Plan d’Epargne Retraite COllectif).

Ce plan d’épargne retraite réservé aux salariés présente les mêmes avantages que le PERP avec en plus la possibilité d’obtenir de votre employeur des versements complémentaires (abondements) exonérés d’impôts sur le revenu !

Ouvrir une ou plusieurs assurances vie pour préparer sa retraite

L’assurance vie, vous permet de vous constituer un capital pour votre retraite tout en bénéficiant de conditions fiscales avantageuses. C’est pour cela qu’elle est avec l’immobilier l’un des placements préféré des français.

Dès que votre contrat atteint la durée de 8 ans, vous pouvez réaliser des retraits partiels sans contrainte particulière.

Ainsi, au moment de la retraite, vous pourrez si vous le souhaitez obtenir une rente régulière complémentaire issue de votre contrat d’assurance vie.

Si avoir une rente régulière ne vous intéresse pas, vous pourrez toujours retirer tout ou partie de votre épargne du contrat quand bon vous semblera pour financer vos projets ou faire face à des imprévus.

Il n’est jamais trop tôt pour ouvrir un ou plusieurs contrats d’assurance vie. L’essentiel est avant tout de prendre date.

Pour bénéficier des avantages de l’assurance vie dès le début de votre retraite, ouvrez votre contrat au plus tard 8 ans avant la date anticipée de départ en retraite. Sans quoi si vous effectuez des retraits avant les 8 ans vous devrez payer des impôts sur les plus-values et des cotisations sociales.

Un contrat d’assurance vie permet d’investir sur 2 types de supports différents : le fond en euros qui est “garanti sans risque” et les unités de compte. Le fond euro est principalement investi automatiquement par l’assureur en obligations d’Etats. Les unités de compte quant à elles, peuvent être composées par différents produits financiers comme les actions, les obligations, les ETF, …

Le but d’une assurance vie est de se constituer ou de valoriser un capital pendant une longue période tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, afin d’obtenir à terme, une rente viagère, ou un capital qui a grossi et qui est utilisable pour investir ou être dépensé.

Publicités

Préparer sa retraite en investissant dans l’immobilier

On peut investir dans l’immobilier en faisant comme tout le monde en ayant les mêmes résultats que tout le monde, ou alors on peut investir dans l’immobilier différemment.

Investir comme tout le monde

Investir dans l’immobilier comme tout le monde signifie acheter un bien à vocation locative et sa résidence principale. Le tout en s’endettant sur la période la plus courte possible mais en supportant de lourdes mensualités. En faisant ainsi, il n’y a pas de possibilités pour acheter de nombreux biens car la capacité d’endettement est trop élevée. Chaque mois il faut sortir de l’argent de sa poche pour combler la différence entre le loyer perçu et la mensualité. Votre revenu ou plutôt reste à vivre est donc plus faible, la banque ne vous prête plus et vous ne profiterez de ces loyers que lorsque vous aurez fini de rembourser votre emprunt.

Oubliez également tous ces projets neufs de défiscalisation type Pinel, Robien, Malraux, … ce ne sont que des attrape-nigaux. D’une part vous allez payer votre bien plus cher que le prix du marché (parce que bâtiment basse consommation et neuf), d’autre part le montant du loyer est encadré, ce qui signifie que vous ne pourrez pas fixer librement le prix que vous voulez. De plus, le montant du loyer perçu étant faible, vous devrez rajouter tous les mois quelques centaines d’euros de votre poche. Enfin, à la fin de la période de défiscalisation tous les “investisseurs” vont vouloir vendre en même temps ce qui risque de faire chuter le prix.

Investir différemment

Investir dans l’immobilier différemment des personnes lambdas, c’est acheter des biens immobiliers en empruntant sur la plus longue durée possible (minimum 20 ans) afin de réduire au maximum le montant des mensualités. Avec des mensualités plus faibles, on dégage une plus forte trésorerie (cashflow) ce qui permet de ne pas grignoter la capacité d’endettement et d’emprunter à plusieurs reprises. Vous aurez également plus d’argent disponible immédiatement et ne devrez pas attendre 20 ans pour en profiter. Vous améliorer ainsi vous pouvoir d’achat actuel et le futur. C’est comme cela que l’on peut préparer sa retraite avec l’immobilier.

Vous pouvez commencer par l’acquisition de places de parking pour lesquelles la rentabilité est souvent plus importante (les prix varient de 1500€ environ à plus de 80 000€) et les contraintes moindres (si le locataire ne paye pas on peut facilement le mettre dehors). Ensuite vous pouvez vous tourner vers les biens d’habitation comme les appartements ou les maisons et pour rentabiliser le plus possible vous pouvez acquérir des immeubles de rapport. Par la suite vous pouvez également diversifier votre parc immobilier avec des locaux commerciaux et des parts de SCPI (papier-papier). Si vous parvenez à faire tout cela, vous assurerez des revenus maintenant, mais surtout pour votre retraite, et pourquoi pas partir plus tôt en retraite et profiter de la vie.

Pour aller plus vite dans le remboursement vous avez également l’option de faire de l’achat revente. Le principe est simple, vous achetez un bien délabré que vous faites rénover puis vous le revendez. La plus value servira à rembourser une partie des emprunts que vous avez réalisé.

Investir différemment c’est aussi ne pas dépenser son propre argent. Cela revient à dire qu’il faut emprunter la totalité à chaque fois (prix d’achat, frais de notaire et d’agence, travaux) et faire rembourser le tout par des loyers suffisamment élevés.

Investir en Bourse pour préparer sa retraite

Lorsque l’on dit investir en Bourse, il ne s’agit pas de mettre un capital de 20 000€ et d’investir la totalité sur une seule action en une fois. Non, investir en Bourse c’est mettre chaque mois de petits montants, 300€ à 500€ sur des ETF, aussi appelés trackers. Ceux-là vont répliquer la performance et les mouvements d’un sous-jacent (exemple: le CAC 40). En investissant tous les mois la même somme, que le cours des ETF ait augmenté ou baissé, on va lisser le prix d’achat. Les mois où le cours sera plus élevé, on achètera moins d’ETF, et les mois où le cours sera plus bas, on en achètera plus.

Les ETF sont un excellent moyen d’investir en Bourse en limitant les risques tout en bénéficiant de l’effet boule de neige, c’est à dire recevoir des dividendes que l’on va réinvestir, et qui eux-même donneront plus de dividendes. L’avantage c’est que l’ETF basé sur le CAC 40 par exemple, reprend toutes les actions qui composent cet indice. Ainsi, si une entreprise plonge en Bourse, elle peut être remplacée dans le CAC 40 par une autre.

En investissant comme cela pendant de nombreuses années, on obtient un très beau capital au bout de 20 à 30 ans, d’où la nécessité de commencer tôt. A terme, vous pourrez soit revendre vos ETF et avoir un capital important, soit vivre uniquement grâce aux dividendes. En revanche il ne faut pas tout mettre sur un seul ETF et répartir son portefeuille intelligement. Par exemple vous pouvez prendre un ETF CAC 40, un ETF, basé sur l’immobilier, un autre sur l’or, … De cette façon vous sécurisez votre capital et aurez un revenu complémentaire (de dividendes) au moment de votre retraite.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.