Pour les personnes qui souhaitent devenir indépendantes financièrement, il est important de développer plusieurs sources de revenus différentes et de préférence des sources de revenus passifs. Ainsi, si l’une d’entre-elles venait à disparaître, les revenus provenant d’autres sources permettront de continuer à payer les factures et éviteront de se retrouver dans une situation financière difficile. Les dividendes sont une source de revenus passifs. Voici donc 3 raisons d’investir dans des actions à dividendes mensuels:

Des dividendes mensuels parce qu’on a tous les mois des dépenses

Chaque mois nous devons tous payer des factures, que ce soit pour payer la consommation d’électricité, d’eau, l’abonnement téléphonique ou Internet, les assurances, notre loyer ou notre mensualité à la banque si l’on est pas propriétaire de notre résidence principale ou que notre emprunt n’est pas encore remboursé.

Avoir des dividendes qui tombent tous les mois permet de payer tout ou partie de ces factures. Cela facilite la gestion des finances car on sait exactement combien on va avoir, le montant des dividendes étant annoncé sur plusieurs mois. Par exemple, si en janvier l’entreprise décide de verser 0.05€ de dividende par mois de janvier à mars, j’aurais chaque mois 0.05€ fois le nombre d’actions que je possède; si j’en ai 10 000, alors je toucherais de janvier à mars 500€/mois (auxquels il faudra retirer les prélèvements obligatoires).

Les dividendes mensuels sont une très bonne source de revenus passifs. En effet, une fois les actions achetées, celles-ci ne prennent pas de temps pour les gérer. Elles restent sur un compte titre ou un PEA et produisent chaque mois des revenus qui serviront à payer ses factures mais aussi à mieux vivre. Certains ne vivent que des dividendes qu’ils touchent, ils sont financièrement indépendants grâce aux dividendes.

On a la possibilité de réinvestir les dividendes mensuels perçus

Le fait de percevoir des dividendes tous les mois plutôt que tous les ans permet de les réinvestir. Ainsi chaque mois je peux utiliser ces dividendes pour racheter les mêmes actions ou alors d’autres afin de diversifier mon portefeuille et limiter mon exposition aux risques. Si je choisis de réinvestir dans les mêmes actions tous les mois je vais “lisser” mon prix d’achat et ne pas être exposé aux variations des cours. Que le prix soit orienté à la hausse ou à la baisse m’importe peu. Quand le prix est bas j’achète plus d’actions que lorsque celui-ci est plus élevé. En revanche, si je réinvestis ces dividendes en une seule fois en attendant le meilleur prix possible, il se peut que j’attende très très longtemps ou que je finisse par acheter trop cher. La méthode du lissage du prix de revient unitaire (PRU) est très bonne puisqu’elle permet d’investir chaque mois la même somme sans se soucier de l’évolution du cours de l’action.

Réinvestir mes dividendes chaque mois me permet également tous les mois d’augmenter mes revenus de dividendes car le nombre d’actions que je détient est chaque mois plus important.

Sur le tableau ci-dessus on peut voir qu’en réinvestissant tous les mois mes dividendes j’aurai 196 actions de plus en fin d’année (1196 à la fin de l’année contre 1000 au mois de janvier). Si je perçois mes dividendes uniquement à la fin de l’année j’aurai 100 (dividende au mois de janvier) * 12 mois = 1200€ ce qui ne me permettrait cette année de n’acheter que 150 actions nouvelles (1200 € / 8 € (le prix de l’action en décembre) = 150) au lieu des 196. J’ai donc acheté ces 196 nouvelles actions au prix moyen de 6,5€ au lieu de 150 au prix de 8€ à la fin de l’année.

Notons que le calcul est toutefois « théorique » car il faut tenir compte des frais de courtage qui sont proportionnellement plus élevés sur le réinvestissement mensuel (puisque le montant engagé est plus faible) ainsi que de la fiscalité liée à l’imposition sur les dividendes perçus.

Il vaut mieux un peu que rien du tout

Les dividendes versés sont en général le reflet des bénéfices réalisés par une entreprise. Ainsi lorsqu’une entreprise fait des bénéfices elle peut verser des dividendes à ses actionnaires pour les récompenser. Théoriquement plus les bénéfices sont importants plus les dividendes le seront aussi. En revanche si une entreprise réalise des pertes au lieu de réaliser des bénéfices, elle n’est pas en mesure de fournir des dividendes à ses actionnaires.

Dans le cas de figure où l’entreprise réalise un très bon premier trimestre puis 9 mauvais mois, l’entreprise ne pourra pas fournir de dividendes du tout en fin d’année. Dans ce cas-là, percevoir un dividende mensuel aurait permis de récupérer 3 mois de dividendes sur l’année au lieu de n’en percevoir aucun !

Pour ce qui est de la fiscalité relative à la perception des dividendes, vous pouvez en apprendre plus sur ce site.

Lisser le prix de revient unitaire

Obtenir des dividendes mensuels permet de lisser le prix de revient unitaire des actions que l’on achète. Que le marché soit orienté à la hausse ou à la baisse importe peu puisqu’en réinvestissant les dividendes perçus dans de nouvelles actions on met chaque mois plus ou moins la même somme. Seule la quantité d’actions que l’on va acheter sera différent puisque si le cours est élevé on ne pourra pas acheter beaucoup d’actions alors qu’on pourra en acheter plus lorsque le cours sera moins élevé.

En investissant la même somme tous les mois le prix de revient unitaire est lissé dans le temps. De même cela permet d’acheter des actions tout au long de l’année à un prix moyen “identique” plutôt que de ne rien faire en attendant de pouvoir acheter au meilleur prix, ce qui pourrait nous faire attendre très longtemps si le marché est dans une longue phase haussière. Attendre une correction ou une inversion de la tendance générale peut vous faire perdre beaucoup de temps. En investissant tous les mois les dividendes perçus ainsi que votre somme mensuelle habituelle, vous augmentez tout au long de l’année le montant des dividendes que vous percevez.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus.

A lire aussi: Dividendes, paiement en cash ou en actions

Publicités