Jeremy Salle

août 8, 2022

Augmentation des prix, Bourse, Crédit immobilier, Entrepreneuriat, Indépendance financière, Inflation, Investissement, Investissement boursier, Investissement immobilier, Rentabilité, Sources de revenu

Il existe des périodes où l’inflation est plus importante que prévue. Heureusement il existe des moyens de se protéger contre l’inflation. Celle-ci doit rester maitrisée. C’est un des objectifs de la BCE. Néanmoins il y a des périodes, notamment lors de difficultés, de reprises ou de forts développements économiques où celle-ci est plus importante que prévu. L’effet se fait sentir sur le pouvoir d’achat des ménages, mais aussi sur les marges des entreprises. Nous verrons dans cet article ce qu’est l’inflation, pourquoi il faut s’en protéger, et comment se protéger contre l’inflation.

Protected by Copyscape

Qu’est-ce que l’inflation ?

L’inflation correspond à l’augmentation de la circulation de monnaie et donc à une hausse généralisée des prix des biens et services, qui est mesurée grâce à l’Indice des Prix à la Consommation (IPC).

Plus les prix augmentent, plus le marché financier est instable et crée des inégalités sociales car la valeur des salaires diminue fortement et ne suffit plus à subvenir aux besoins des ménages face aux prix des biens. Les deux principaux types d’inflation sont donc l’inflation par les coûts et l’inflation par la demande.

Exemple d’inflation

On constate une inflation ouverte, c’est à dire effective, lorsque son taux dépasse 5% par an. Lorsqu’une trop grande quantité de monnaie est présente sur le marché économique, cela peut créer de l’inflation et réduire le pouvoir d’achat des ménages qui ne pourront plus acheter autant de biens qu’auparavant avec la même somme d’argent. Les entreprises en revanche augmentent leurs marges si leur coût de production n’a pas augmenté.

Une hausse trop rapide et longue de l’inflation peut conduire à une hyperinflation et/ou à une stagflation. Le phénomène de l’hyperinflation correspond à une inflation excessivement élevée et incontrôlable. On parle réellement d’hyperinflation lorsque les prix augmentent de plus de 50% par mois. Les pays y étant confrontés sont généralement conduits à une crise monétaire et économique. Les exemples les plus connus sont ceux de l’Allemagne après la Première Guerre Mondiale qui a connu une inflation de plus de 300 % par mois. La stagflation, contraction de stagnation et d’inflation, correspond à une hausse des prix conjuguée à une activité économique stagnante (chômage élevé et faible croissance). Il s’agit d’une situation économique généralement marquée par un taux de chômage élevé, une hausse des prix et une croissance en berne.

Publicités

Pourquoi se protéger contre l’inflation ?

Une légère inflation peut être sans conséquences car elle permet un ajustement des prix par rapport aux salaires et vice-versa. Cependant, lorsque celle-ci est trop importante, elle peut conduire à des inégalités sociales. Lorsque l’inflation est généralisée (tous les prix augmentent en même temps de 2% par exemple), on ne ressent quasiment pas l’augmentation des prix car ceux-ci ont augmentés de 2%, tout comme notre salaire. En revanche, ce qu’il se passe en général c’est que les prix des marchandises augmentent mais les salaires ne suivent pas. Ainsi pour le même salaire on peut acheter moins de marchandises. On peut aussi le voir dans le sens inverse, et pour acheter la même marchandise, il faut plus d’argent.

Les conséquences se voient rapidement, car les gens consomment moins et les entreprises font moins de marges (en quantité) car les prix de leurs produits sont plus élevés. Elles ont cependant des marges plus élevées (en prix) au début car il faut un temps avant que les gens se rendent compte qu’ils peuvent acheter moins avec la même somme d’argent. Mais cet effet se dissipe rapidement.

Comment se protéger contre l’inflation ?

Il existe deux façon de se protéger contre l’inflation, qui elles-mêmes comportent plusieurs sous-catégories. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit tour d’horizon des meilleurs moyen pour se protéger contre l’inflation.

Limiter les liquidités

L’argent que vous avez sur votre compte courant ou sur un compte épargne vous rapporte en général moins que l’inflation. C’est le cas principalement des livrets réglementés comme le livret A ou les LDD. A fin 2021, leur taux de rémunération (ou d’intérêts) était à 0,5%. Autrement dit si vous aviez 1 000€ sur l’un de ces comptes toute l’année 2021, à fin décembre vous auriez touché 1 000€ * 0.005 = 5€. C’est très peu sachant que dans le même temps, l’inflation ou l’augmentation générale des prix est de minimum 2,6% à fin octobre 2021 selon l’INSEE. Sur cette somme de 1 000€ c’est comme si finalement il ne vous restait plus que 979€ et que vous auriez perdu 21€. Dans les faits c’est bien plus que cela puisque le prix de votre baguette de pain a augmenté, celui des pâtes, de l’électricité, …

Tout l’argent que vous gardez sur ce type de compte perd de sa valeur. Avec les 1 000€ de janvier 2021 vous pouvez acheter moins de choses qu’en octobre 2021 parce que les prix ont globalement augmenté. Gardez donc uniquement une épargne de précaution sur vos comptes et lisez la suite pour savoir comment se protéger contre l’inflation.

Publicités

Investir

Investir votre argent vous permettra de vous protéger contre l’inflation. Vous allez voir maintenant les différents supports sur lesquels investir.

Immobilier

L’immobilier est une valeur refuge pour les français depuis de nombreuses décennies. En investissant dans l’immobilier locatif, non seulement vous vous constituez un patrimoine immobilier, mais en plus vous percevez des revenus (les loyers) que vous pouvez chaque année revaloriser en fonction de l’IRL qui tiens en partie compte de l’inflation. Vos revenus locatifs ne sont donc pas impactés par une augmentation générale des prix.

Bourse

Sur de longues périodes, la bourse est en constante hausse, même lors de fortes baisses, de crises économiques ou de krach. En plus de voir la valeur de vos titres s’apprécier avec le temps, vous pouvez percevoir des dividendes qui viennent augmenter vos revenus ou qui vont grossir la valeur de vos titres si vous les réinvestissez.

Crowdlending/crowdfunding

Le crowdlending ou le crowdfunding est le fait de prêter de l’argent à une entreprise pour accélérer son développement. En général les entreprises qui ont recours à ce procédé ont eu des difficultés à emprunter auprès des banques, ou on besoin d’un supplément ou encore ne veulent pas attendre plusieurs mois que leur financement soit validé. De ce fait, elles préfèrent généralement payer des intérêts plus élevés mais obtenir une somme plus rapidement. Les taux d’intérêts qui sont servis peuvent facilement être supérieurs à 7-8% ce qui est bien plus que le montant de l’inflation.

Obligations

Il existe des obligations, notamment des obligations d’Etats qui prennent en compte l’inflation. Autrement dit, si l’inflation augmente, le rendement de votre obligation ne change pas puisque le montant perçu sera augmenté du montant de l’inflation. Il en va de même lorsque l’inflation baisse. Les obligations sont des titres de créances. Vous prêtez de l’argent à des personnes, des entreprises ou des Etats qui s’engagent à vous rembourser tous les mois ou à l’échéance selon les types d’obligations.

Or

Comme depuis des centaines d’années déjà, l’or a toujours été et est encore aujourd’hui une valeur refuge. Les gens se ruent dessus lorsqu’ils sentent qu’il va il y avoir une crise économique ou que leur argent va perdre de la valeur. Il existe différentes façons d’acheter de l’or, vous pouvez en détenir physiquement via des pièces ou des lingots par exemple, acheter des contrats sur l’or ou même investir sur des ETF.

Crypto-monnaies

Apparues depuis quelques années maintenant, les crypto-monnaies permettent de se protéger contre l’inflation si l’on investi sur des valeurs solides. Le Bitcoin par exemple est considéré comme l’or numérique et fait office de valeur refuge numérique. Au delà du fait que le cours des cryptos monnaies subit une forte volatilité, un investissement en DCA (Dollar Cost Averaging, c’est à dire un montant fixe tous les mois) permet de profiter des périodes de hausses et de limiter l’impact des chutes ou des krach.

Avoir son propre business

Posséder une entreprise, qui réalise des bénéfices, est un très bon moyen de se protéger contre l’inflation. Que ce soit en période d’inflation ou non, vous avez 2 leviers sur lesquels agir pour maintenir ou augmenter vos marges. La première est de réduire vos coûts. Si vous avez un business en ligne, vos coûts sont faibles et il sera difficile de couper certaines dépenses. La seconde est de suivre le mouvement et d’augmenter vos prix, ou au contraire de les baisser en faisant des actions de promotion pour vendre plus. Vous vous rémunérez ensuite en dividendes sur les bénéfices réalisés.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
%d blogueurs aiment cette page :