Inflation, Hyperinflation, stagflation, trois termes que l’on entend très souvent dans les médias et qui caractérisent les prix des biens et des services. Derrière ces trois termes se cachent des définitions et des situations différentes. C’est ce que nous verrons dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que l’inflation ?

L’inflation correspond à l’augmentation de la circulation de monnaie et donc à une hausse généralisée des prix des biens et services, qui est mesurée grâce à l’Indice des Prix à la Consommation (IPC).

Plus les prix augmentent, plus le marché financier est instable et crée des inégalités sociales car la valeur des salaires diminue fortement et ne suffit plus à subvenir aux besoins des ménages face aux prix des biens. Les deux principaux types d’inflation sont donc l’inflation par les coûts et l’inflation par la demande.

Exemple d’inflation

On constate une inflation ouverte, c’est à dire effective, lorsque son taux dépasse 5% par an. Lorsqu’une trop grande quantité de monnaie est présente sur le marché économique, cela peut créer de l’inflation et réduire le pouvoir d’achat des ménages qui ne pourront plus acheter autant de biens qu’auparavant avec la même somme d’argent. Les entreprises en revanche augmentent leurs marges si leur coût de production n’a pas augmenté.

Pourquoi l’inflation est dangereuse lorsqu’elle est trop élevée ?

Une légère inflation peut être sans conséquences car elle permet un ajustement des prix par rapport aux salaires et vice-versa. Cependant, lorsque celle-ci est trop importante, elle peut conduire à des inégalités sociales. Lorsque l’inflation est généralisée (tous les prix augmentent en même temps de 2% par exemple), on ne ressent quasiment pas l’augmentation des prix car ceux-ci ont augmentés de 2%, tout comme notre salaire. En revanche, ce qu’il se passe en général c’est que les prix des marchandises augmentent mais les salaires ne suivent pas. Ainsi pour le même salaire on peut acheter moins de marchandises. On peut aussi le voir dans le sens inverse, et pour acheter la même marchandise, il faut plus d’argent.

Qu’est-ce que l’hyperinflation ?

Le phénomène de l’hyperinflation correspond à une inflation excessivement élevée et incontrôlable. On parle réellement d’hyperinflation lorsque les prix augmentent de plus de 50% par mois. Les pays y étant confrontés sont généralement conduits à une crise monétaire et économique.

Exemple d’hyperinflation

Les exemples les plus connus sont ceux de l’Allemagne après la Première Guerre Mondiale qui a connu une inflation de plus de 300 % par mois. Plus récemment en 2007, c’est le Zimbabwe qui a souffert de ce phénomène, avec une inflation de plus de 100.000 % pour cette année là. Il s’agit du taux le plus élevé jamais atteint. Imaginez que vous achetiez un jour une baguette à un euro. Le lendemain vous rachetez une baguette mais celle-ci vaut maintenant  deux euros. Le surlendemain vous voulez de nouveau acheter une baguette et celle-ci coûte désormais quatre euros, et ainsi de suite.

Pourquoi l’hyperinflation est nocive pour l’économie ?

L’hyperinflation peut avoir plusieurs causes. En effet, la guerre ou la trop grande création de monnaie lorsqu’un pays éprouve des difficultés à rembourser sa dette, peuvent engendrer ce phénomène. Les pays confrontés à l’hyperinflation sont souvent des pays pauvres ou endettés qui tentent de réduire leur dette et de faire face à leurs dépenses. L’Allemagne, vers les années 1929-1930 a connu une hyperinflation critique. On pouvait voir des personnes aller acheter du pain avec des brouettes remplies de Deutsch Mark. Le Mark allemand avait énormément perdu de sa valeur ce qui veut dire qu’il faut avoir une quantité de monnaie beaucoup plus élevée pour obtenir le même bien à deux périodes distinctes.

Publicités

Qu’est-ce que la stagflation ?

La stagflation, contraction de stagnation et d’inflation, correspond à une hausse des prix conjuguée à une activité économique stagnante (chômage élevé et faible croissance). Il s’agit d’une situation économique généralement marquée par un taux de chômage élevé, une hausse des prix et une croissance en berne.

Exemple de stagflation

Ce phénomène a été constaté à partir des années 1960 et jusqu’en 1980 notamment en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis après les trente glorieuses. Pour sortir de cette situation de crise, les gouvernements ont opté pour des politiques de rigueur visant à réduire l’inflation en augmentant les taux et en diminuant les budgets publics, notamment en France sous le gouvernement de François Mitterrand au début des années 1980.

Origines de la stagflation ?

La stagflation peut être due à une création de monnaie trop importante, ce qui est semblable à l’hyperinflation. Une augmentation des prix des matières premières peut aussi réduire la capacité de production et faire augmenter les prix des biens, ce qui mine l’économie. Par ailleurs, certaines politiques monétaires peuvent être à l’origine de la stagflation. En effet, la masse monétaire mise en circulation par les Banques Centrales peut causer une augmentation des prix si les gouvernements appliquent des politiques de régulation excessives.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.