La réserve fédérale américaine (la FED)

L

La FED (FEDeral Reserve System) ou la réserve fédérale américaine est la banque centrale aux Etats-Unis, l’équivalent de la Banque Centrale Européenne (BCE) pour l’Union Européenne avec des responsabilités élargies. Elle a été créée le 23 décembre 1913 par le Owen-Glass act plus souvent appelé le Federal Reserve act, à la suite de plusieurs crises bancaires, dont celle de 1907. Son siège se situe à Washington DC.

Il s’agit d’une entité indépendante qui n’a pas besoin du consentement du président des Etats-Unis ou d’une autre partie du gouvernement fédéral. Elle est composée:

  • d’un conseil des gouverneurs, du FOMC (Federal Open Market Committee),
  • de douze banques régionales (Federal Reserve Banks),
  • et de plusieurs conseils consultatifs.

Le FOMC est le comité responsable de la politique monétaire ; il se compose des sept membres du bureau des gouverneurs et des douze présidents des banques régionales (dont cinq seulement ont le droit de vote à un moment donné). La Réserve fédérale comporte ainsi des aspects publics et privés : cette structure est unique au monde pour une banque centrale, et correspond à une volonté de répondre à la fois à l’intérêt public et à celui des banques membres. Une autre particularité du système monétaire américain est que ce n’est pas la banque centrale mais le département du Trésor qui crée la monnaie fiduciaire.

Indépendante, le gouvernement peut cependant exercer un contrôle sur la FED : l’autorité de la FED est définie par le Congrès et celui-ci peut exercer son droit de surveillance (congressional oversight). Les membres du bureau des gouverneurs, y compris le président et le vice-président, sont nommés par le Président des États-Unis et confirmés par le Sénat. Le gouvernement nomme également les hauts fonctionnaires de la banque et fixe leurs salaires. Toutes les banques commerciales autorisées à exercer en dehors d’un seul État sont obligatoirement membres de la Réserve fédérale régionale où se trouve leur siège et détiennent des parts dans celle-ci, ce qui autorise ces banques à élire une partie des membres du bureau de chaque Réserve fédérale régionale. Le gouvernement fédéral reçoit tous les profits de la FED, hormis un dividende de 6 % versé aux banques membres.

Le Congrès des États-Unis définit trois objectifs de politique monétaire dans le Federal Reserve Act :

  • plein emploi,
  • stabilité des prix,
  • taux d’intérêt à long terme modérés.

Les deux premiers sont souvent appelés le « double objectif » ou « double mandat » de la FED. Outre la politique monétaire, la FED est maintenant chargée de superviser et réguler le système bancaire, de maintenir la stabilité du système financier, et d’offrir des prestations financières aux organismes de dépôt, au gouvernement fédéral, et aux institutions financières étrangères. Elle étudie ainsi l’économie américaine, et publie de nombreux rapports, tels que le livre beige, un résumé des conditions économiques dans chaque région. Ces rapports sont très suivis et provoquent une forte volatilité (variation des prix) sur les marchés financiers lors de leur publication, si jamais ils diffèrent (dans un sens ou dans l’autre) des prévisions des analystes.

A lire aussi: Qu’est-ce que le Quantitative Easing

A propos

3 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création