BCE :La Banque Centrale Européenne

novembre 29

0 commentaires

Jeremy Salle

novembre 29, 2020

Banque Centrale Européenne, Banques, BCE, Crédit immobilier, FED, Réserve fédérale américaine, Taux d'intérêt, Taux directeurs

La Banque Centrale Européenne (BCE) est une institution européenne monétaire qui a pour objectifs principaux de créer l’euro et définir la politique monétaire des pays membres de la zone Euro.

Qu’est-ce que la BCE ?

La Banque Centrale Européenne (BCE) est la principale intitution monétaire de l’Union Européenne. Elle a le monopole de l’emission des euro, monnaie commune aux pays membres de la zone euro, et de définir la politique monétaire commune tout en veillant à sa mise en oeuvre. Elle doit donc agir sur la lutte contre l’inflation en stabilisant les prix, tout en maintenant le pouvoir d’achat de l’euro. Ce sont ses principales missions.

Elle est indépendante des autres institutions européennes et des Etats membres. Cette indépendance est caractérisée par 4 points :

  • Politique : Les institutions européennes tout comme les Etats membres ont interdiction d’essayer d’influencer de quelque manière que ce sit les décisions de la BCE et cette dernière ne doit pas non plus interférer dans les politiques nationales ou communautaires au delà de so rôle.
  • Personnelle : Les directeurs de la BCE disposent d’une forte immunité judiciaire et les mandats des membres du directoire de la BCE sont volontairement longs (8 ans non renouvelable). Leur révocation ne peut se faire que sur décision de la cour de justice européenne, sur requête du conseil des gouverneurs, dans une incapacité de travailler ou pour faute grave.
  • Financière et budgétaire : La BCE est la seule institution européenne à bénéficier de sa propre indépendance budgétaire. Cette indépendance financière la protège d’une influence politique et elle ne doit en aucun cas financer des gouvernements.
  • Opérationnelle et légale : Elle bénéficie de toutes les compétences requises pour atteindre son mandat et décide seule de son organisation interne. Elle dispose également de sa propre entité juridique (depuis 2009 et le traité de Lisbonne) et de son propre système de sécurité sociale. Elle peut émettre de nouvelles régulation, signer de nouveaux accords internationaux et sanctionner les acteurs agissant dans sa juridiction.

Elle est en revanche redevable auprès du parlement européen.

Historique de la BCE

Créée en 1998 et située à Francfort am Main, en Allemagne, la Banque Centrale Européenne (BCE) est une institution financière fondée dans le but d’émettre la monnaie commune à la zone, l’euro, et de définir la politique monétaire commune à l’ensemble des Etats membres. Son siège, initialement installé dans l’eurotower, a été déplacé en 2014 dans la skytower.

Elle a été créée sur le modèle allemand de la Bundesbank et a succédé à l’Institut Monétaire Européen (IME) définit dans le traité de Maastricht (1993) comme devant servir de transition pour la mise en place d’une banque centrale transnationale et d’une politique monétaire commune.

Organisation, fonctionnement et rôle de la BCE

La BCE est composée de 3 organes décisionnels qui sont tous composés de directeurs de banques centrales nationales et/ou d’experts reconnus.

  • Le conseil des gouverneurs

Celui-ci se compose du directoire et des gouverneurs des banques centrales nationales de la zone euro. Ses principaux objectifs sont de prendre les décisions nécessaires à l’accomplissement des missions de l’eurosystème et définir la politique monétaire de la zone euro.

  • Le directoir

Aussi appelé “comité exécutif de la banque centrale européenne” et se compose du président de la BCE et de son vice-président ainsi que de 4 autres membres choisis en fonction de leur expérience professionnelle reconnue en matière monétaire ou bancaire par les chefs d’Etats ou de gouvernements. Ses principales responsabilités consistent à mettre en oeuvre la politique monétaire, conformémént aux orientations et aux décisions arrêtées par le conseil des gouverneurs de la BCE et ainsi communiquer les instructions nécessaires aux banques centrales nationales. Il doit également exercer les pouvoirs qui lui sont délégués par le conseil des gouverneurs de la BCE.

  • Le conseil général

Il exécute les missions que la banque centrale européenne a récupéré de l’Institut Monétaire Européen (IME). Il se compose du président et du vice président de la BCE, ainsi que des gouverneurs des banques centrales nationales des pays membres de la zone euro, mais aussi ceux du reste de l’Union Européenne.

La Banque Centrale Européenne est détenue par des actionnaires. A l’image de la Réserve Fédérale (FED) aux Etats-Unis, la BCE ne peut être détenues que par les banques centrales nationales. La souscription au capital de la BCE se fait par clé de répartition basée sur la contribution de chaque Etats membres de l’UE dans le Produit Intérieur Brut (PIB) et la population de l’Union. Parmis les plus gros contributeurs au capital de la BCE on retrouve l’Allemagne avec 17,99%, suivie de la France avec 14,18% et de l’Italie avec 12,31%. A noter que jusqu’au “BREXIT”, la banque centrale d’Angleterre disposait de 13,67% du capital de la BCE. L’Angleterre était un pays non membre de la zone euro. Au total, 70% du capital de la BCE est détenu par des banques centrales nationales de pays membres de la zone euro et 30% par des non membres mais tous de l’Union Européenne.

Publicités

Actions prises par la Banque Centrale Européenne

Confrontée à plusieurs crises économiques depuis sa création en 1998, la BCE a mis en place différentes mesures visant à sauvegarder certains pays européens de la faillite tout en aidant au développement économique d’après crise.

Securities Market Program (SMP)

Faisant suite à la crise de la dette Grecque qui découlait de la crise des subprimes venue des Etats-Unis, la BCE a décidé de permettre aux banques centrales de la zone euro d’acheter de la dette publique et de la dette privée sur les marchés secondaires, chose qui ne s’était encore jamais faite. En faisant cela, la BCE permet aux pays de relever la tête en allégeant leur bilan, tout en évitant une contagion de la crise Grecque, à des pays comme l’Espagne et au Portugal également très exposés. Elle a aussi racheté une grosse partie de la dette Grecque qui lui a par ailleurs permis de gagner 18 milliards d’euros d’intérêts, presque intégralement reversés aux gouvernements des pays membres sous forme de dividendes.

Long Term Refinancing Operations (LTRO)

En 2011, la BCE permet aux banques des pays membres d’emprunter des montants illimités pour une durée de 3 ans. Près de 1 000 milliards sont empruntés par les banques auprès de la BCE entre 2011 et 2012 afin de racheter principalement des titres de dette publique. Entre 2007 et 2012, le bilan de la BCE est passé d’à peine 15% à plus de 32% du PIB de la zone euro.

Outright Monetary Transactions (OMT)

Fin 2012, la BCE lance l’OMT afin de racheter sans limitation des emprunts d’Etats d’une maturité entre un et trois ans. L’objectif est de faire baisser les taux d’intérêts des dettes émises par les pays fragiles comme l’Espagne ou l’Italie et elle accepte d’être traitée comme les autres créanciers, en cas de défaut.

Quantitative Easing (QE)

Début 2015, estimant qu’il existe de gros risques de déflation dans la zone euro, la BCE décide de mener une politique d’assouplissement quantitatif. Elle doit ainsi acheter chaque mois pour 60 milliards d’actifs et ce, jusqu’en septembre 2016 au début. Ce sera finalement prolongé jusqu’en décembre 2018. Au total , 2500 milliards d’euros d’actifs seront rachetés.

Publicités

Anciens et actuel dirigeants de la Banque Centrale Européenne

La Banque Centrale Européenne a connu de 1998, sa création, à 2020, moment d’écriture de ces lignes, 4 présidents. Dans l’ordre, ce sont Wim Duisenberg, Jean-Claude Trichet, Mario Draghi puis Christine Lagarde qui se sont succédés à la présidence de la banque centrale des pays européens.

  • Wim Duisenberg

Président de la BCE Wim Duisenberg

Président du 1er juin 1998 au 31 Octobre 2003, Willem Frederik Duisenberg est né le 9 juillet 1935 à Heerenveen aux Pays-Bas. Il est décédé le 31 juillet 2005 à Faucon en France. C’est un ancien homme politique et banquier néerlandais. Premier président de la BCE, il a oeuvré à la mise en place de l’euro, monnae commune des pays de la zone euro. Il a notamment travaillé en tant que banquier de la banque centrale des Pays-Bas, puis comme directeur de l’institut monétaire européen avant de devenir président de la Banque Centrale Européenne. Il refusera de céder sa place à Jean-Claude Trichet, poursuivi jusqu’en 2003 dans l’affaire du crédit Lyonnais.

  • Jean-Claude Trichet

Président de la BCE Jean-Claude Trichet

Président du 1er Novembre 2003 au 31 Octobre 2011, Jean-Claude Trichet est né le 20 décembre 1942 à Lyon et est un ancien haut fonctionnaire français. Il a notamment été directeur du trésor jusqu’en 1993, puis gouverneur de la banque de France jusqu’en 2003 avant de devenir jusqu’en 2011 président de la Banque Centrale Européenne. Son principal objectif a été de lutter contre l’inflation.

  • Mario Draghi

Président de la BCE Mario Draghi

Président du 1er Novembre 2011 au 31 Octobre 2019, Mario Draghi est né le 3 Septembre 1947 à Rome. C’est un ancien Economiste, banquier, et haut fonctionnaire italien. Il a notamment été vice-président de la banque d’affaires Goldman Sachs Europe jusqu’en 2005, puis gouverneur de la banque d’Italie jusqu’en 2011 avant de devenir Président de la Banque Centrale Européenne jusqu’en Octobre 2019. Il est à l’origine du massif quantitative easing (Rachat de dettes) mis en place en 2012 pour dynamiser l’économie. Par la suite, sa stratégie était de faire en sorte que la BCE n’utilise plus le taux de dépôt négatif pour équilibrer l’euro.

  • Christine Lagarde

Présidente de la BCE Christine Lagarde

Présidente depuis le 1er Novembre 2019, Christine Lagarde est née en 1956 à Paris. C’est une femme d’affaires, ancienne avocate et femme politique française. Elle a notamment travaillé comme avocate de longues années dans le cabinet d’avocats d’affaires américain Baker & Mckenzie, puis occupé différents postes de ministres comme celui de ministre de l’agiculture et de la pêche puis ministre de l’économie. Elle a ensuite été nommée Directice Générale du FMI pendant un peu moins de 2 mandats puisqu’elle démissionnera avant d’être nommée présidente de la Banque Centrale Européenne en 2019. A sa nomination, elle s’est fixée comme objectif de faire participer la BCE à la lutte contre le changement climatique.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
%d blogueurs aiment cette page :