Acheter un bien immobilier est un objectif pour nombre de personnes, que ce soit pour en faire sa résidence principale, secondaire ou encore pour le louer dans le but d’en retirer un revenu régulier. Si cet objectif peut sembler compliqué à réaliser quand on a un petit salaire, nous allons voir comment y parvenir.

Lors de l’achat d’un bien immobilier, on doit d’autant plus avoir recours à un emprunt quand on a un revenu peu élevé. Pour obtenir le financement nécessaire à l’acquisition d’un bien il va vous falloir présenter un très bon dossier. En effet, la banque va regarder vos comptes, votre épargne, votre taux d’endettement, votre reste à vivre, la viabilité de votre projet.

Pour obtenir le financement recherché vous allez donc devoir travailler en amont sur la présentation de votre dossier:

Ne jamais présenter un compte régulièrement à découvert

Un compte bancaire régulièrement dans le rouge n’est pas rassurant sur votre capacité à bien gérer vos finances. Obtenir un emprunt pour un bien immobilier dans cette situation sera pour ainsi dire impossible. Pour éviter d’en arriver à cette situation vous devez absolument faire des efforts pour maitrîser vos sorties d’argent sur les 3 mois précédants votre demande de crédit puisque ce sont eux qui vont compter. Faites rentrer un maximum d’argent sur votre compte en vendant des objets inutilisés ou en prenant temporairement un autre travail en plus. Avoir un petit salaire n’est pas une excuse, vous devez adapter vos dépenses à votre petit salaire.

Bien gérer vos finances quand vous avez un petit salaire

Bien gérer ses finances c’est arriver à épargner en mettant un petit peu d’argent de côté tous les mois. On fait en fonction de ses moyens et même si ce ne sont que 20€, ce sont toujours 20€ d’économisés. L’important dans ce cas là est de montrer à la banque que malgré votre petit salaire, vous arrivez à mettre de l’argent de côté tous les mois, ce qui veut dire que vous gérez bien vos finances et donc que vous saurez comment rembourser votre emprunt, même en cas de coup dur.

Dépenser moins que ce que vous ne gagnez

Dépenser moins que ce que l’on gagne n’est pas simple tous les jours lorsque son revenu est peu élevé et que l’on est matraqué continuellement de publicités. Ne succombez pas à ces tentations, ou alors une fois de temps en temps, mais surtout n’ayez jamais recours à un crédit à la consommation pour vous acheter un bien qui se dévaluera rapidement (télévision, ordinateur, téléphone portable,…). Economisez avant pour l’acheter comptant ou vendez des objets inutilisés pour financer votre achat. Dépenser moins que ce que vous ne gagnez signifie également arriver à mettre au moins une petite somme tous les mois sur un compte épargne.

Publicités

Constituer une petite épargne

Avoir un peu d’épargne de côté est rassurant pour vous en cas de coup dur ou de dépense imprévue, mais ça l’est aussi pour le banquier qui pourra éventuellement vous demander d’utiliser cette épargne comme un petit apport dans votre projet immobilier. En plus de cela, en montrant au banquier que malgré votre petit salaire vous réussissez à mettre de l’argent de côté, sa confiance en votre capacité à rembourser augmentera. Quand on a un petit salaire il faut encore plus montrer que l’on gère bien nos finances que ceux qui gagnent plus. Avoir une épargne contribuera à l’obtention du prêt.

Eliminer vos dettes (crédits à la consommation principalement)

Tout comme le crédit immobilier, les crédits à la consommation entrent dans le calcul de votre taux d’endettement. Il est donc essentiel de rembourser au plus vite ces crédits à la consommation pour faire baisser ce taux avant de s’engager dans un projet d’achat immobilier. Quand un a un petit salaire, le moindre crédit à la consommation peut faire basculer la décision dans le négatif si le taux d’endettement est trop élevé par rapport à la somme que l’on souhaite emprunter. Hônnetement il vaut mieux être endetté pour un bien immobilier plutôt que pour un télévision.

Préparer les documents dont la banque aura besoin

La banque vous demandera un certain nombre de documents pour l’étude de votre projet et la constitution de votre dossier de financement. Il est important de préparer ces documents en amont pour montrer que vous vous y connaissez un minimum et rassurer votre interlocuteur sur votre sérieux et votre motivation. Vous retrouverez la liste des documents principaux dans d’autres articles comme celui-ci. Rassemblez les et vous gagnerez du temps et de la crédibilité.

Réaliser vos calculs avec un petit salaire

Faites vos calculs avant de rencontrer votre banquier, que ce soit les mensualités à rembourser, la rentabilité potentielle du bien acheté ou le taux d’endettement. Cela montrera votre implication dans votre démarche pour établir un dossier sérieux. De plus, effectuer ces calculs vous-même et les présenter au banquier, vous place directement dans la catégorie des gens sérieux. Vous faciliterez également la tâche à votre conseiller bancaire, et quand on sait qu’il faut que ça aille vite pour faire un maximum de crédit, votre dossier apparaît comme une aubaine !

Le taux d’endettement correspond à l’ensemble de vos crédits divisé par le montant de vos revenus fois 100 et est exprimé en pourcentage.

Vous pouvez facilement évaluer le montant de vos mensualités sur des sites en ligne de banques comme celle de BNP par exemple.

Pour ce qui est de la rentabilité, vous pouvez calculer les différents types de rentabilité et vous référer à l’article de ce site qui y est consacré.

Présenter le projet dans un dossier complet incluant un petit salaire

Réunissez l’ensemble des éléments relatifs à votre projet au sein d’un dossier que vous présenterez à la banque en le commentant et en donnant toutes les explications supplémentaires utiles. En mâchant ainsi le travail du banquier vous aurez d’autant plus de chance de réussir à obtenir votre financement.

Toutes ces étapes peuvent être réalisées en quelques mois seulement si vous vous y mettez vraiment sérieusement même si vous devrez peut-être modifier certaines de vos habitudes de fonctionnement.

A lire aussi: Le bon dossier à présenter à la banque et 5 mythes sur l’investissement immobilier locatif

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.