Les étapes de l’enrichissement quand on est salarié

L

Lorsqu’on est salarié, on se rend rapidement compte qu’on ne deviendra jamais riche en le restant et qu’on dépendra toujours de son travail pour gagner de l’argent, organiser des vacances ou avoir du temps libre. Cependant si vous n’êtes pas né dans une famille fortunée ou que vous ne savez pas quoi faire d’autre pour gagner votre vie, le salariat est un bon moyen pour commencer sur la voie de l’enrichissement et ensuite viser la liberté financière en suivant ces quelques étapes:

ETAPE 1 de l’enrichissement : Bien gérer ses finances

Si vous souhaitez un jour devenir indépendant financièrement et faire ce qu’il vous plaît de votre vie, vous devez absolument bien gérer vos finances. Mettez donc en places ces petites actions:

Dépensez moins que ce que vous gagnez: Si vous gagnez 1500€ par mois, vous ne devez pas dépenser plus de 1450€ par mois. La raison est simple, en dépensant l’intégralité de votre revenu vous ne pouvez pas épargner et sans épargne, ou sans capacité d’épargne, il sera difficile de mettre en place les étapes suivantes. De même, si vous utilisez sans cesse le découvert autorisé, vous vous retrouverez chaque mois amputé d’une partie de votre salaire (exemple: avec 200€ de découvert, lorsque je reçois mon salaire je n’ai plus en réalité que 1300€, et ainsi de suite). Si en plus vous dépassez la limite de découvert autorisé, vous payez des agios dont le montant est très élevé (plus de 10%). Vivez donc en dessous de vos moyens et non pas au-dessus !

Payez vous en premier: Se payer en premier signifie simplement que lorsque vous recevez votre salaire, vous mettez en place un virement automatique vers un compte épargne. De cette façon vous pouvez commencer à épargner. Payez ensuite vos factures avec ce qu’il vous reste en commençant par vos charges fixes (loyer, assurances habitation et auto, abonnement Internet et téléphonique, électricité/gaz, crédits à la consommation déjà engagés…) et adaptez vos charges variables (sorties au restaurant, au bar, au cinéma, shopping,…) avec ce qu’il vous reste. Si à la fin il vous reste quelque chose de votre salaire, mettez-le sur le compte sur lequel vous avez viré automatique une partie de votre salaire en début de mois.

Supprimez ou réduisez vos charges inutiles: Il s’agit ici de supprimer toutes vos dépenses inutiles comme vos abonnements en double (principalement sur les assurances), vos cartes d’abonnement (type supermarché, qui ne sont rien d’autre qu’un moyen de vous pousser à consommer davantage), et de rembourser vos crédits à la consommation le plus rapidement possible.

Se constituer 2 épargnes différentes: Mettez chaque mois une part plus grande de votre salaire sur un compte épargne, commencez petit si vous êtes souvent à découvert et augmentez progressivement jusqu’à atteindre au moins 25% de celui-ci (1500€*25%= 375€). Mettre encore plus que 25% de votre salaire de côté c’est encore mieux, mais ne vous précipitez pas, l’essentiel c’est de commencer à épargner et augmenter régulièrement. L’argent que vous aurez accumulé après quelques mois va vous servir à vous constituer à la fois une épargne de sécurité en cas de coup dur (gardez l’équivalent de 6 mois de salaire de côté: 1500€*6= 9000€) et ensuite une épargne pour investir (autant que nécessaire). Chaque fois que vous utilisez votre épargne de sécurité, celle-ci doit être reconstituée avant d’effectuer d’autres achats ou investissements. N’utilisez pas cette épargne pour acheter des produits de consommation courante (télévision, téléphone,…).

ETAPE 2 de l’enrichissement : Investir dans de l’immobilier locatif

Si vous pensez que l’immobilier est réservé aux riches, qu’il faut tous les mois sortir de l’argent de sa poche, que vous devez rembourser le crédit le plus rapidement possible, ou qu’il faut absolument acheter sa résidence principale, détrompez-vous ! L’immobilier est accessible à tous et la bonne nouvelle est qu’il suffit juste d’appliquer les bonnes méthodes et de savoir ce que l’on attend de vous pour obtenir un crédit, quel que soit votre salaire. L’idéal étant d’être en CDI, mais même avec un CDD, un contrat d’intérim ou en étant au chômage c’est possible (mais plus difficile).

Acheter un bien immobilier, n’importe qui peut le faire, en revanche acheter un bien immobilier qui rapporte tous les mois quelques centaines ou milliers d’euros, beaucoup moins de personnes savent comment s’y prendre. Pour cela vous devrez:

  • Sortir des grosses villes (oubliez Paris, Lyon, …) et viser des villes moins grandes (il est inutile d’être dans une ville de plusieurs millions d’habitants pour trouver un seul locataire).
  • Viser des biens avec un taux de rentabilité de 10% minimum (Ça existe ! A titre de comparaison, le livret A offre 0.75% de rentabilité…).
  • Obtenir son financement à coup sûr par la banque et s’endetter sur 20 ans au lieu de 10 ou 15.
  • Acheter en dessous du prix du marché (ce n’est évidemment pas écrit dans les annonces, il faudra faire des calculs et comparer les prix sur le marché).
  • Éventuellement effectuer des travaux afin de proposer votre bien à la location dans les meilleures conditions et optimiser fiscalement.
  • Utiliser les bonnes techniques d’exploitation. Beaucoup de gens se retrouvent avec un bien immobilier qu’ils ont acheté et ne savent pas comment l’exploiter ou par fainéantise louent leur appartement en location nue (vide, sans meubles) alors que ce n’est pas adapté au secteur dans lequel ils se trouvent. Au lieu de cela ils pourraient faire de la location meublée longue ou courte durée, de la colocation longue ou courte durée, diviser une grande surface en plusieurs appartements.
ETAPE 3 de l’enrichissement : Monter un business en ligne

Avec le développement rapide d’Internet et des outils associés il est devenu facile de développer une activité sur Internet. Vous avez une passion ou des compétences particulières ? Lancez-vous, beaucoup de personnes recherchent les compétences que vous avez, alors vendez-les. Vous pouvez par exemple:

Monter un blog et parler de votre passion. Vous monétisez ce site grâce à la publicité ou à la vente de produits (des formations par exemple sur le thème de votre passion).

Vendre vos propres produits en ligne: Vous fabriquez des objets pour votre plaisir, vous écrivez des livres, … vendez-les sur Internet. Vous pouvez utiliser des sites comme Amazon, leboncoin, ebay, … ou alors monter votre propre boutique avec Shopify par exemple.

Faire du dropshipping: Le dropshipping consiste à vendre les produits de quelqu’un d’autre en se faisant une marge dessus. La plupart du temps les fournisseurs sont en Chine et utilisent la plateforme aliexpress. Le principe est simple, votre client commande un ou plusieurs biens qu’il a vu sur votre boutique et paye le prix que vous avez fixé, vous passez la commande au fournisseur (le prix est ridiculement faible) et il s’occupe d’expédier la marchandise chez votre client. Vous recevez donc l’argent de votre client puis vous payez le fournisseur et la différence est pour vous.

Vendre des produits en affiliation: L’affiliation ressemble au dropshipping, vous faites la promotion des produits d’autres personnes et si vous réalisez des ventes, vous touchez une commission (en général 50% sur les produits numériques, et beaucoup moins sur les produits physiques). C’est un bon moyen de vendre sans avoir à créer de produits soi-même.

ETAPE 4 de l’enrichissement : Investir en bourse

Les étapes 2 et 3 vous permettent de diversifier vos sources de revenu et d’augmenter votre capital. Vous pouvez ainsi accumuler plus d’argent et ensuite l’investir en bourse de différentes manières:

Acheter des actions à fort potentiel: Il s’agit ici de repérer des entreprises dont les services ou les produits vont être très utilisés dans un futur plus ou moins proche. Vous achetez donc des actions de ces entreprises à un prix très bas et vous les revendez lorsque le prix des actions a fortement augmenté. Vous encaissez la différence entre le prix d’achat et le prix de vente.

Acheter des actions à haut dividendes: On achète ici des actions d’entreprises dont l’activité se porte bien et qui distribuent de gros dividendes. Le but est de garder ces actions le plus longtemps possible et d’avoir un revenu supplémentaire grâce aux dividendes, peu importe l’évolution du prix des actions.

Faire du trading: On va spéculer sur l’évolution des prix de certains actifs financiers. Ça peut être des actions, des matières premières, des devises… On peut investir soit à la hausse soit à la baisse et pour gagner il faut savoir vendre au bon moment (ne pas être trop peureux ou trop gourmand) que le trade soit gagnant ou perdant (il faut parfois accepter de perdre un peu pour éviter de perdre tout le capital investi).

Vous l’avez compris, les possibilités de devenir indépendant financièrement sont nombreuses et ne sont pas uniquement réservées aux riches, mais bien à ceux qui sont motivés, qui passent à l’action au lieu d’attendre le bon moment (qui n’arrivera jamais) et surtout qui appliquent les bonnes méthodes en se formant.

A propos

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création