7 excuses que l’on se trouve pour ne pas quitter son emploi

7

“Métro boulot dodo”;  “rat race”; “indigne salariat”, … les expressions sur la routine de l’emploi salarié ne manquent pas. En France, plus de 90% de la population active occupée est salariée. Les 10% restants sont des entrepreneurs ou exercent des professions libérales. La majeure partie de notre temps est utilisée à travailler, il vaut donc mieux aimer ce que l’on fait. Si quelques-uns adorent leur travail, nombreux sont pourtant ceux qui n’aiment pas leur travail plus que ça et ceux qui le détestent carrément. Une vie entière à faire quelque chose que l’on n’aime pas, c’est long. Stress en hausse, motivation au plus bas, perte de confiance en soi, tout cela nous guette si on reste accroché à un travail que l’on n’aime pas faire. Voici donc 7 excuses que l’on se trouve lorsque l’on n’aime pas son travail plus que ça, pour ne pas quitter son emploi pour un autre ou pour monter sa propre affaire.

La difficulté de sortir de sa zone de confort, la routine métro boulot dodo

Changer de travail très bien, mais les offres d’emploi dans les domaines qui m’intéressent ne sont malheureusement pas si nombreuses. En plus le taux de chômage est élevé ce qui rend la concurrence plus rude. Je vais devoir passer d’innombrables entretiens, je ne serais certainement pas recontacté ou je vais devoir accepter un salaire moins élevé.

Créer mon entreprise ? Oui mais dans quoi, pour vendre quels produits ou services ? En plus je vais devoir faire des horaires de fou et parfois ne pas me payer… Si jamais ça ne fonctionne pas je ne pourrai même pas bénéficier du chômage.

Non clairement le risque est trop grand, je préfère faire mes petits horaires et toucher mon salaire tous les mois plutôt que de prendre autant de risques, ne pas avoir forcément le même salaire tous les mois et devoir travailler dur pour faire prospérer mon entreprise.

On attend le bon moment pour quitter le métro boulot dodo

Ce n’est pas le bon moment, j’ai des crédits en cours, des enfants, et d’autres soucis à régler. Le problème c’est que le bon moment qu’on attend n’arrivera jamais. Il y aura toujours quelque chose qui surviendra et qui nous “empêchera” de sauter le pas. Le bon moment ne s’attend pas, il se prépare et il se décide. En planifiant et en achevant chaque jour une des tâches qui mènent à ce bon moment, d’une part la motivation grandit et les objectifs ne semblent pas trop élevés, et d’autre part, ce moment se rapproche chaque jour un peu plus.

On a quand même de bonnes conditions de travail

On a peut-être un bon salaire, des horaires aménageables, des primes chaque année, un nombre de congés payés supérieur à la moyenne, peut-être même ordinateur, téléphone et voiture de fonction. Le problème qui va se poser c’est que même si on a tout ça mais qu’on n’aime pas notre travail plus que ça, les journées vont être longues. On n’a qu’une seule vie et si on est coincé au boulot en espérant que le temps passe plus vite, on passe à côté de cette unique vie.

On a de super collègues qui sont aussi dans le métro boulot dodo

Vous avez l’habitude de sortir avec vos collègues après le bureau. Vous passez en général de bonnes soirées en leur compagnie et vous ne voulez pas que cela s’arrête lorsque vous aurez quitté cet emploi.

Bonne nouvelle, quitter son emploi ne signifie pas arrêter de faire ces soirées avec vos amis-collègues, au contraire. A moins que vous ne fréquentiez un lieu qui ne vous soit accessible que si vous travaillez pour votre entreprise actuelle.

On vous a promis une augmentation de salaire

Ça fait combien de temps que vous attendez cette augmentation de salaire ? Peut-être en bénéficiez vous tous les ans. Mais quelle augmentation ? 1%, 2% 5% dans les meilleurs cas. Ça fait plaisir mais quand vous rapportez ce pourcentage en valeur (x% = y€), au final ce n’est pas grand-chose. Comparez cela aux primes et augmentations de salaires des personnes plus haut placées ainsi qu’aux dividendes des actionnaires et vous verrez que ce ne sont au final que des miettes.

 Vous croyez que les choses vont aller en s’améliorant

C’est juste une mauvaise passe, ce n’est pas la bonne année, ça ne pourra qu’être mieux dans le futur,… Vous conservez espoir que les choses changent, mais le fait est que bien souvent les choses ne s’améliorent pas d’elles-mêmes mais qu’au contraire elles s’aggravent.

Le seul moyen de changer les choses dans le bon sens c’est de s’en occuper soi-même mais le risque est grand qu’une personne plus haut placée que vous s’approprie votre travail et en récolte les fruits ou que les changements positifs mis en place ne soient considérés comme étant trop chers ou inutiles. Des efforts vains…

On nous a promis une promotion 

On nous a promis une promotion qui ne vient pas? Ce n’est pas possible cette année, on n’a pas eu les résultats attendus ou alors il faut que je fasse progresser un tel parce qu’il va être papa… Les raisons sont nombreuses pour ne pas vous accorder cette promotion promise et parfois elles n’ont pas de sens. Vous n’êtes pas reconnu comme vous pensez devoir l’être? Allez chercher ce poste dans une entreprise concurrente qui saura mieux apprécier votre valeur.

Prendre la décision de quitter son emploi n’est pas facile mais ne dépend que de vous (sauf si on vous licencie). Le système est fait pour vous encourager à devenir et rester salarié. La fausse sécurité qu’est le CDI (renforcé par le système bancaire qui ne vous accorde que trop rarement un prêt si vous n’êtes pas en CDI), les augmentations de salaire (qui ne sont que des miettes), intéressement et participation (qui font plaisir, mais qui ne sont encore que des miettes comparées aux sommes distribuées plus haut que vous, sans compter le fait que vous n’en voyez jamais la couleur lorsque vos dirigeants s’en sont mis plein les poches illégalement et ont été découverts)…

Rester dans ce pseudo confort du même salaire qui tombe tous les mois pour un travail qui ne vous plaît pas forcément et ne pas sortir de cette routine métro boulot dodo. Réfléchissez-y, il s’agit du plus grand nombre d’années de votre vie que vous allez passer en tant que travailleur, il ne faudrait pas le regretter à l’heure où vous ferez un bilan de votre vie…

A lire aussi: Les étapes de l’enrichissement quand on est salarié et Des livres pour comprendre ses finances personnelles

A propos

1 commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création