Bien gérer ses finances c’est important, si on veut savoir combien on peut se permettre de dépenser pour une sortie, des vacances, mais aussi pour pouvoir épargner et également investir et se libérer ainsi des préoccupations liées à l’argent. Voici une marche à suivre en 5 étapes qui pourra vous aider à mieux gérer vos finances:

Se payer en premier

Se payer en premier signifie que lorsque vous recevez votre salaire sur votre compte bancaire, vous devez en mettre une partie immédiatement de côté et ne plus y toucher. Cela vous permettra de commencer à épargner petit à petit. Si vous êtes souvent dans le rouge, commencez avec 5% (exemple : avec un salaire de 1300€ par mois, se payer en premier revient à mettre de côté 5% de 1300€ = 5/100*1300€ = 65€ par mois). Si vous pouvez vous permettre de vous payer plus, faites-le. Augmentez régulièrement ce pourcentage en fonction des économies que vous réaliserez. Se payer en premier vous oblige à vous priver d’une partie de votre revenu afin de vous constituer une épargne, mais surtout de mieux adapter vos dépenses. Avec une partie de vos revenus en moins (qui est épargnée), vous devrez réduire vos dépenses courantes pour ne pas être à découvert.

Trier ses dépenses pour bien gérer ses finances

Pour classer vos dépenses, prenez vos derniers relevés de compte bancaire et classez toutes les dépenses en 2 catégories : les charges fixes et les charges variables. Pour faire simple, une charge fixe est une dépense faite tous les mois et qui est d’un montant à peu près fixe (exemple : le loyer ou le crédit immobilier, les assurances, le téléphone, l’électricité, les courses pour la nourriture, les crédits à la consommation,…). Au contraire, une charge variable ne revient pas tous les mois et son montant n’est pas fixe (exemple : achat de vêtements, sorties au restaurant ou au cinéma,…). C’est principalement sur les charges variables que vous pourrez agir et réduire vos dépenses puisqu’elles ne sont pas forcément essentielles. Vous pouvez aller plus loin dans la réduction des dépenses en réduisant aussi vos charges fixes en prenant un logement moins cher, ou en remboursant vos crédits à la consommation rapidement par exemple.

Rembourser ses mauvaises dettes et adapter ses dépenses

Les mauvaises dettes sont des crédits que vous avez contractés mais qui ne vous rapportent rien. Vous devez par contre en rembourser tous les mois les mensualités. Cela peut être par exemple un crédit pour acheter une voiture, une télévision ou le dernier Smartphone disponible sur le marché. Esssayez dans la mesure du possible de toujours acheter ce type de biens comptant sans vous endetter ou sans le payer en plusieurs fois. Economisez et payez le en une fois pour économiser et ne pas risquer de vous retrouver à découvert.

Une bonne dette en revanche est un crédit dont vous payez certes les mensualités tous les mois mais qui vous rapporte en contrepartie de l’argent. Il s’agit en général de crédits contractés pour de l’immobilier locatif, c’est-à-dire un appartement que vous avez acheté et que vous louez à un tiers ou tout autre bien qui rapporte un loyer, comme un parking, un immeuble, une maison ou encore un local commercial.

Publicités

Etablir un budget pour bien gérer ses finances

La somme maximale que vous pourrez utiliser est le montant de votre salaire. Ainsi, si vous gagnez 1300€ par mois, votre budget global mensuel sera de 1300€. Vous devez cependant répartir cette somme entre différents postes de dépenses. Les charges fixes vues dans le paragraphe « 2) Trier ses dépenses », doivent être payées en second. La première « dépense » à faire étant de vous payer en premier (au minimum 5% de vos revenus). Adaptez ensuite vos dépenses pour les charges variables.

Exemple sur 1 mois :

  • Salaire = 1300€
  • Se payer en premier = 65€ (cela doit devenir une charge fixe)
  • Loyer = 450€ (charge fixe)
  • Assurance logement = 35€ (charge fixe)
  • EDF = 35€ (charge fixe)
  • Nourriture = 250€ (charge fixe)
  • Assurance auto = 50€ (charge fixe)
  • Crédit auto = 150€ (charge fixe)

Soit un total de charges fixes de 65+450+35+35+250+50+150 = 1035€. Il vous reste donc 1300€ (salaire) moins 1035€ (total charges fixes) = 265€ que vous allez utiliser pour payer vos charges variables.

  • Essence = 150€ (charge variable)
  • Restaurant = 25€ (charge variable)
  • Achat chaussures = 70€ (charge variable)

Soit un total de charges variables de 150+25+70 = 245€. Il vous reste donc 1300€ (salaire) moins 1035€ (total charges fixes) moins 245€ (total charges variables) = 20€ que vous pouvez dépenser pour une autre sortie ou ajouter aux 65€ que vous aviez mis de côté au début.

Bien gérer ses finances en épargnant et en Investissant

Maintenant que vous mettez tous les mois un petit peu d’argent de côté et que vous ajustez bien vos charges variables, vous allez pouvoir vous constituer ce qu’on appelle une épargne de sécurité. Celle-ci doit vous permettre de payer pendant plusieurs mois toutes vos charges fixes et les charges variables auxquelles on ne peut échapper comme la réparation imprévue de votre voiture ou les impôts à régler par exemple. L’idéal est de disposer en épargne de sécurité de l’équivalent d’au moins 6 mois de vos dépenses pour parer un  coup dur prolongé comme la perte de votre emploi. Inutile de ne rien manger, de ne plus sortir, etc, continuez à vivre en gérant bien vos finances et en vous payant en premier et votre épargne de sécurité augmentera petit à petit. Pour aller plus vite vous pouvez également prendre pour quelques mois un second emploi ou vendre des objets que vous n’utilisez plus ou encore vendre vos services à vos voisins si vous avez des compétences particulières.

Une fois cette épargne de sécurité accumulée, vous allez pouvoir vous constituer une épargne pour investir. Réorientez les 65€ que vous vous versiez (en espérant que vous arrivez maintenant à mettre de côté plus que ces 65€) vers un autre compte qui sera dédié à de l’investissement (en immobilier, bourse, création d’entreprise…) ou à un placement sur d’autres livrets plus rémunérateurs que le LDD (Livret de Développement Durable), comme par exemple une assurance vie ou l’achat de parts d’une SCPI (Société Civile de Placement en Immobilier (= pierre papier).

Cet article est aussi disponible en version vidéo :

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

A lire aussi: 5 étapes pour atteindre l’indépendance et la liberté financière