Les étapes pour créer son entreprise

L

Trouver une idée de produits ou de services n’est pas facile. Cela demande de la reflexion et une longue étude de marché. Vient ensuite la création d’entreprise associée à ces produits ou services. Pour créer son entreprise il faut procéder étape par étape et avancer petit à petit. Toutes les étapes ne sont pas obligatoires, mais en effectuer un maximum, permet d’avoir une vision plus claire de son projet dans la globalité et de convaincre d’éventuels business angels ou simplement une banque.

Créer son entreprise : L’étude de marché

L’étude de marché consiste à valider l’idée de produit ou de service qui sera à lancer. Ainsi, on réalise une étude de marché afin de mieux connaître les différents points suivants :

Profils des potentiels clients

Déterminer quels seront vos futurs clients est important, cela permet de ne pas proposer vos produits ou services à des personnes qui ne sont pas intéressées, et donc perdre du temps et de l’argent. Il faut déterminer le profil d’un client type. Par exemple, vous vendez des sonotones donc vos clients types seront plutôt des personnes âgées ou des personnes ayant des déficiences auditives. En sachant quel est le type de client que vous visez, il sera plus simple de savoir où ils se trouvent et comment vous pourrez les atteindre.

Analyser la concurrence éventuelle

A moins de créer un tout nouveau produit ou service, vous devrez faire face à une concurrence plus ou moins rude. En analysant vos potentiels concurrents vous connaîtrez leur nombre, leurs forces, leurs faiblesses, leur potentiel d’évolution, etc. Avec ces éléments en main, vous pourrez à votre tour vous positionner sur ce marché en vous démarquant, c’est à dire en proposant un service différent, un produit de meilleur qualité ou qui a des caractéristiques plus complètes, ou tout simplement en pratiquant des prix aggressifs, c’est à dire bas, ou en vous positionnant sur un créneau plutôt luxueux avec des prix plus élevés.

Créer son entreprise : L’établissement du business plan

Le business plan va servir à montrer comment et quand l’entreprise qui va être créée va gagner de l’argent et se développer. Il devra s’appuyer sur des éléments chiffrés et réalistes sans quoi aucun partenaire financier ne voudra s’associer avec vous. Des éléments tels que le Fond de roulement, le besoin en fond de roulement, la trésorerie, le point mort et le seuil de rentabilité devront être mis en avant, ainsi que la manière dont vous vous rémunèrerez.

Le business plan doit mettre en avant la façon dont votre entreprise réalisera des bénéfices et s’étendre sur 3 ans. Ce n’est pas grave si vous prévoyez d’être dans le rouge la première voire la seconde année. En revanche, la troisième année doit montrer que votre entreprise se retrouve dans le vert et qu’elle génère des bénéfices.

Créer son entreprise : La recherche du financement

Toutes les créations d’entreprises ne nécessitent pas forcément de financement. Dans le cadre d’une activité sur internet qui n’a pas besoin d’un fond de roulement énorme par exemple, le financement n’est pas nécessaire puisque les fonds apportés au capital social lors de la création d’entreprise devraient suffire à couvrir les petites dépenses.

Néanmoins, pour les entreprises qui ont besoin de matériel ou de machines puisqu’elles sont amenées à fabriquer des produits, le financement sera une étape très importante. Sans financement, pas de création d’entreprise, c’est pour cela qu’il faut prendre cette étape très au sérieux et préparer un bon dossier à présenter à la banque.

Pour obtenir votre financement, vous devrez préparer une étude de marché pour montrer au banquier que vous avez étudié les concurrents et que vous savez comment vous positionner sur votre marché. De même, le business plan doit être crédible. Inutile de montrer des chiffres trop optimistes, le banquier ne vous croira pas même si vos chiffres sont bien ficelés. Le mieux est de se présenter avec un scénario optimiste qui montre les revenus espérés si tout se passe bien, un scénario neutre qui correspond à ce qui a le plus de chances de se produire et un dernier scénario qui est pessimiste. C’est le scénario neutre ou le pessimiste que l’on retiendra pour le business plan. L’idée est de montrer que vous avez étudié les différentes évolutions possibles, que vous adoptez une posture prudente et que malgré cela vous arrivez quand même à gagner de l’argent.

Le choix et le dépôt des statuts d’entreprise

Le choix du statut de l’entreprise est une étape importante. Celui-ci dépendra notamment du nombre d’associés, du chiffre d’affaires prévisionnel, de la volonté ou non de séparer patrimoines personnel et professionnel, de la volonté d’embaucher des salariés, etc.

Il est possible de passer d’un statut à un autre comme par exemple d’une SASU à une SAS qui se fait automatiquement dès qu’un deuxième associé entre au capital. Pour d’autres statuts la possibilité existe, mais les démarches peuvent être lourdes, longues et coûteuses. C’est pourquoi il est préférable de savoir dès le début ce vers quoi on souhaite se diriger.

Les choses à avoir en tête

Une fois votre entreprise créée, l’annonce est publiée au journal officiel ce qui rend votre entreprise visible de tous et notamment d’escrocs. Il est fréquent que vous receviez chez vous par courrier plusieurs lettres qui ont l’air officielles et vous demandant de payer en général par chèque ou carte bancaire. Lisez bien les petits caractères au milieu ou en bas de page, il est écrit qu’il s’agit de quelque chose de facultatif. C’est une façon pour ces escrocs de se couvrir. Si vous payez vous ne reverrez plus cet argent (entre 200 et 400€ selon les lettres). Personnellement j’en ai reçu 3 différentes.

Autre point à garder en tête, la première année vous n’en aurez pas, mais dès la seconde, vous devrez vous acquitter de la “Cotisation Foncière des Entreprises” (CFE). Si vous avez immatriculé votre entreprise chez vous, vous devez payer un impôt foncier supplémentaire pour utiliser une partie de la surface à des fins professionnelles. Une belle arnaque ! Néanmoins, on vous demandera de déclarer la surface utilisée pour l’activité professionnelle. Déclarez le minimum possible comme par exemple 1 mètre carré car le montant de la CFE varie en fonction de la commune dans laquelle votre entreprise est implantée et de la surface utilisée.

Au minimum 2 fois par an vous devez réaliser une déclaration de TVA sur le site des impôts pour la régler. Même si vous ne faites aucun chiffre d’affaires vous devez déclarer 0€ de TVA sur le site. Pour ma part, je délègue cette partie à un expert comptable qui réalise cela tous les mois. Le tarif n’est pas énorme mais important quand même lorsque l’on démarre. Je paye 120€ par mois pour la réalisation des déclarations, du bilan et du compte de résultat. Les tarifs varient d’un expert comptable à un autre. Négociez, vous n’avez rien à perdre. En contrepartie je dois lui fournir tous les mois mes justificatifs de dépenses et de recettes ce qui prend du temps.

Créer son entreprise prend du temps, notamment de la réflexion sur la faisabilité du projet, mais aussi au niveau de la préparation des présentations et des études ainsi que des démarches administratives.

A propos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création