5 idées pour diversifier son patrimoine immobilier

5

Investir dans l’immobilier est une bonne chose pour diversifier son patrimoine ou développer ses revenus. En immobilier il existe différents moyens d’investir pour obtenir une bonne diversification immobilière et nous allons en voir quelques-uns ci-dessous.

Petites surfaces, le premier pas pour la diversification immobilière

Acheter des petites surfaces comme des studios ou des T2 peut être un bon moyen pour commencer ses investissements dans l’immobilier. En effet, si les prix au mètre carré sont plus élevés, leur prix d’achat total est inférieur à des surfaces plus grandes comme les T3 ou plus ou encore les maisons d’habitation.

Au niveau de la cible, vous pouvez viser quasiment tout type de personne, que ce soit des étudiants, des jeunes actifs, des retraités, un jeune couple ou encore une personne seule.

Pour l’exploitation, beaucoup de possibilités vous sont offertes. Vous pouvez opter pour de la location nue, meublée en courte ou longue durée ou encore effectuer de la location meublée à l’année (9 mois) pour un étudiant et louer en saisonnier durant l’été pour augmenter votre rentabilité.

Grandes surfaces

Les grandes surfaces dont les prix au mètre carré est inférieur au petites surfaces constituent également une bonne acquisition et une bonne option pour diversifier son parc immobilier.

Comme pour les petites surfaces, le public visé est large et varié. Les grandes surfaces peuvent se louer à des familles avec enfants, sans enfants, à un jeune couple prévoyant d’agrandir la famille, à des étudiants en colocation,…

Au niveau de l’exploitation les choix sont également variés et dépendra de votre objectif, de la localisation de votre bien et de comment il est desservi par les transports et les commodités. On peut facilement opter pour de la location nue, de la location meublée, de la colocation. La colocation de courte durée est aussi envisageable même si elle est encore moins répandue.

Les Parkings, un autre moyen de faire une diversification immobilière

Le prix des parkings est relativement faible comparé à l’immobilier d’habitation. On peut trouver des places de parking à 5000€. Les rendements sont en général plus élevés que pour des biens d’habitation mais le montant des loyers est très inférieur. Le parking supporte de très faibles charges, est facile à entretenir et en cas de problème de paiement des loyers le bail se résilie plus facilement car on n’est pas face au problème de mettre des personnes à la rue.

Il est possible de louer une place de parking pour une voiture, une remorque ou encore des motos. Il faut savoir que vous avez souvent la possibilité de “boxer” votre place de parking pour en faire une place plus sécurisée et augmenter les loyers. Il est également possible de transformer simplement une place de parking pour une voiture en 3 à 4 places de stationnement pour motos. La rentabilité en sera une fois de plus améliorée.

Bureaux ou commerces, la bonne idée de diversification immobilière

Les bureaux et les commerces permettent de diversifier le parc immobilier et donc de limiter les risques. En général les bureaux et les commerces sont plus difficiles à louer que des biens d’habitation mais le turnover est bien moins fréquent. Les entreprises qui s’installent dans vos locaux restent de nombreuses années. L’inconvénient est que votre bien peut ne pas trouver preneur pendant plusieurs mois lorsqu’un turnover s’enclenche.

Lorsque j’investis dans ce type de biens, ils font partie de l’immeuble dont je me porte acquéreur. La répartition idéale dans un immeuble de rapport est pour moi la suivante : rez-de-chaussée : un local commercial et un garage, 1er étage : un T3 ou un T4 pour accueillir une famille ou des étudiants en colocation, 2e étage : 1 studio et un T2. Dans ce cas de figure-là on obtient une diversification complète concernant les types de biens et on peut envisager absolument tout type d’exploitation (location nue, meublée courte et longue durée, colocation…)

Immobilier papier ou coté pour avoir une bonne diversification immobilière

L’immobilier papier aussi appelé parts de SCPI convient parfaitement à un petit budget. En effet lorsque l’on investit dans ce type de support, on peut en général commencer avec 1000€ (prix de chaque part). La gestion est assurée par l’entreprise, on n’a donc pas grand-chose à faire. En contrepartie on perçoit un revenu tiré de l’exploitation des biens possédés par la SCPI. Le rendement annuel est en général compris entre 4 et 8%. L’un des inconvénients vient des frais d’entrée (achat) et de sortie (vente) qui sont assez important et viennent amoindrir la rentabilité vue précédemment. Le recours au crédit immobilier est possible.

L’immobilier coté n’est pas très répandu en Europe mais bien plus du côté des Etats-Unis et du Canada. Le fonctionnement est en gros un mix entre SCPI et actions d’entreprise. La société immobilière cotée gère tous les biens immobiliers qu’elle possède et vous n’avez pas à vous occuper de la gestion ni de la location ou de toute autre tâche.

Ce type d’entreprise est coté en bourse donc on n’achète pas de part comme pour les SCPI mais des actions qui donnent droit de façon régulière à des dividendes (mensuels, trimestriels ou annuels). On peut acheter des actions de ces entreprises de la même manière que pour des actions d’entreprises classiques, en ouvrant auprès de votre banque ou de votre courtier un compte titres.

A lire aussi: Qu’est-ce qu’un bon vendeur et comment l’identifier et Crédit immobilier locatif, pourquoi il est préférable d’en prendre pour 20 ans

A propos

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création