Est-il possible de vivre des paris sportifs ?

E

Que l’on gagne ou que l’on perde, l’ascenseur émotionnel lors de paris sportifs est énorme. Cette montagne russe d’adrénaline en devient addictive. Si certaines personnes ne font des paris sportifs que pour se divertir, d’autres embrassent le rêve de pouvoir tirer des revenus complémentaires à leur travail salarié ou même quitter leur emploi pour ne vivre que des paris sportifs. Mais cela est-il réellement possible et envisageable ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre.

Les “histoires” plus ou moins vraies sur les paris sportifs

C’est un pari sûr !

Croyez le ou non, il n’existe AUCUN pari dont l’issu est certaine. Pour maximiser ses chances de gains, il faut analyser différents paramètres. Ces paramètres sont propres à chaque parieur et dépendent aussi du type de pari que vous allez utiliser. Par exemple, si vous choisissez un pari sur le nombre de buts qui sera marqué au cours d’une rencontre, les points suivants peuvent être étudiés pour les 2 équipes:

  • Forme sur les 5 derniers matches
  • Forme à domicile
  • Forme à l’extérieur
  • Nombre de buts marqués à domicile et à l’extérieur
  • Nombre de buts encaissés à domicile et à l’extérieur
  • Meilleurs buteurs
  • Nombre de buts marqués en première mi-temps et en seconde

Il existe de nombreux paramètres qui ne sont pas contrôlables comme une décision arbitrale, une blessure par exemple. Ces paramètres font qu’aucun pari n’est jamais sûr.

Le gagnant de la semaine (annonces des bookmakers)

Vous savez, c’est le message que l’on voit apparaître à l’ouverture de l’application ou que l’on recoit par email. Exemple: “Romain. J remporte 50 000€ avec sa mise de 0,5€. Une cote de 100 000 !! Regardez ses paris”.

Je ne doute pas de la véracité. Cependant, regardez le pari qu’il a effectué pour gagner. Il a effectué un combiné (plusieurs matches en même temps pour augmenter les cotes) qui avait bien plus de chances de perte que de gain. Combien de fois a-t-il perdu précédemment avant de gagner ? Certes, il a probablement investi moins que les 50 000€ gagnés mais ce genre de gains est rare. Pour durer et vivre des paris sportifs, il ne suffit pas de faire des coups.

C’est la roulette russe, impossible de gagner sur le long terme

C’est vrai si l’on ne fait aucune analyse et que l’on tente de combinés de plus de 10 rencontres à chaque fois. Dans ces cas là, votre bankroll (votre capital) va s’amoindrir très rapidement et vous allez plus souvent refaire des versements que retirer des gains.

Gagnez jusqu’à 50% de plus en pariant sur plus de matches

Il s’agit d’un appât du gain puissant. Vous vous dites “super, je vais gagner 50% de plus si je rajoute plusieurs paris”. Il faut savoir que plus un combiné contient de matches plus les chances de perdre sont élevées. En effet, les paramètres incontrôlables vus plus haut s’appliquent sur l’ensemble des rencontres. Un match dont le résultat n’est pas conforme à ce qui a été parié et c’est tout le combiné qui est perdu.

 

Les statistiques ne mentent pas

95% des personnes perdent de l’argent aux paris sportifs. C’est énorme n’est-ce pas ! Mais cela ne s’applique pas uniquement aux paris sportifs mais à absolument tout investissement. C’est pareil en immobilier, en Bourse, ou si vous vous lancez dans l’entrepreneuriat par exemple.

Pourquoi autant de personnes échouent ?

Les raisons sont multiples mais quasiment toujours similaires:

Pas de méthodes

Parier à l’aveuglette ne sert qu’à se divertir et à perdre son argent. Les personnes qui perdent de l’argent en paris sportifs sont celles qui ne savent pas comment gérer leur bankroll et parient sur tout et n’importe quoi. “ah je le sens bien celui-là !”, non ce n’est pas aussi simple d’avoir le nez creux !

L’appât du gain

L’argent facile rapide n’existe pas. Les personnes qui veulent gagner beaucoup d’argent rapidement peuvent y arriver mais en prenant d’énormes risques. Ces risques inconsidérés amènent quasiment dans tous les cas à la perte du capital engagé. Rares sont les personnes ayant fait fortune comme cela. Il vaut mieux progresser tranquillement. Vous verrez que votre moral sera d’autant meilleur que vous gagnerez régulièrement.

Ne pas gérer ses émotions

Ça nous est déjà arrivé à tous. On parie sur un match qui est réputé “sûr”. On est heureux parce qu’il ne reste que quelques minutes de jeu et notre pari est gagnant. Malheureusement à la dernière seconde le résultat change, la victoire programmée devient un match nul… Le  pari est perdu. On est en colère et on veut se refaire parce que c’était de l’argent facile, perdu par un coup du sort. Du coup on se précipite sur le premier pari qui vient, sans analyses pour au moins récupérer ce qui a été perdu. Encore une fois perdant. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus de capital. On se dit qu’on peut tout récupérer avec un gros coup et on fait un “all in” (on mise tout) avec une énorme cote. Le résultat est le même, perte…

 

Et pourtant…

Pourtant, 95% ce n’est pas 100% donc il y a environ 5 % des gens qui parient qui gagnent régulièrement. Certains pas assez pour en vivre et donc comme revenus complémentaires, mais d’autres en vivent réellement.

Que veux dire vivre des paris sportifs ?

Cela signifie que vos gains doivent vous permettre de payer vos factures et de vivre normalement tous les mois. Pour savoir combien vous devez gagner aux paris sportifs par mois pour en vivre, vous devez déjà savoir combien vous dépensez. Déterminez quelles sont vos charges fixes et vos charges variables.

Les gains ne sont jamais les mêmes chaque mois. Ainsi, pour en vivre vous devez gagner plus que ce dont vous avez besoin pour vivre. Exemple: Pour vivre j’ai besoin de 1200€ par mois. Si je veux vivre des paris sportifs, il faudrait que je gagne environ 1500€ tous les mois. Ainsi, j’augmente ma bankroll (mon capital) de 300€ par mois. Si un mois je ne gagne que 900€ par exemple, ca n’aura pas de conséquences sur ma capacité à payer mes factures. Les 300€ non gagnés ce mois-ci l’auront été précédemment (1500€ de gains – 1200€ factures = 300€ de capital supplémentaire).

Comment gagner sur la durée aux paris sportifs

Voici quelques idées pour gagner sur la durée:

  • Préparer ses paris sur la semaine

L’idée est savoir quels paris effectuer sur la semaine. Faites vous une liste et analyser chaque match et chaque équipe. Retirer de la liste ceux dont les analyses ont montré qu’il y avait trop de risques.

  • Sélection de quelques paris à analyser

En ayant sélectionné les paris de la semaine, vous pouvez vous permettre d’analyser correctement chaque match et d’éliminer encore des matches dont les risques de perte sont élevés.

  • Choix des types de paris selon les analyses

Chaque pari est différent l’un de l’autre. L’analyse que vous en ferez vous poussera à choisir un type de pari plutôt qu’un autre. Par exemple une équipe qui marque beaucoup de buts face à une équipe qui en encaisse beaucoup orientera le choix vers un pari type nombre de buts, et non pas le classique 1 gagne contre 2.

  • Éviter les combinés de plus de 3 sélections

Les paramètres incontrôlables sont présents sur chaque match. Plus il y a de matches, plus les risques sont élevés. Limitez-vous à 3 matches maximum par combiné en vous protégeant. Par exemple si vous avez 3 paris simples, utilisez plutôt victoire ou nul. Dans ce cas précis vous aurez sur chaque match 2 chances sur 3 de gagner. Une cote de 1,2 vous paraît trop basse ? Sur 100€ cela représente 20€ soit 20% (20/100*100). Votre livret A vous rapporte 0,75% sur un an. Ne soyez pas pressé ! En faisant +20% par semaine vous aurez avec un capital de départ de 100€ environ 1 000 000€ après un an. Il s’agit du même principe que celui des intérêts composés, c’est à dire des intérêts qui vont s’ajouter à votre capital et produire eux aussi des intérêts. Bien sûr, il ne faut pas faire des “all in” c’est à dire miser tout votre capital sur un seul match. Coupez par exemple ce capital de 100€ en 20 mises de 5€ pour parier.

Sur le tableau ci-dessous on voit en exemple l’évolution exponentielle. Plus le capital de départ est faible, plus longue sera la route. Néanmoins, ce tableau a été réalisé sur un an. Si les premières semaines sont difficiles car on augmente lentement, plus on avance, plus les gains générés sont importants.

  • Gérer sa bankroll

Bien gérer son capital pour le faire augmenter ça veut dire bien choisir ses paris. Mais au delà des paris, il s’agit de ne jamais engager plus de 5% de son capital sur un pari. Concrètement si votre capital est de 100€, votre première mise ne doit pas excéder 5€. La seconde sera de 4,75€ (100€ de capital de départ – 5€ investis sur le premier pari = 95€ de capital restant. 5% de 95€ = 4,75€) si le premier pari est toujours en cours ou s’il est perdu. Si vous le pouvez utilisez même moins. Il sera de 5.25€ (5% de 105€= 5.25€) pour le deuxième si votre premier pari est gagnant.

  • Parier sur une longue durée

Les paris longue durée présentent des cotes plus élevées que de simples paris. En effet, l’échéance étant lointaine, le risque en est augmenté. C’est le même principe que pour un crédit par exemple. Plus la durée est longue plus le taux d’intérêt sera élevé

  • Eviter les martingales, aussi appelées “montantes”

Cette technique est très dangereuse pour les personnes ayant un petit capital. Le principe est le suivant: Pour faire simple nous prendrons une cote de 2 et un capital de départ de 100€. Je mise en pari n°1 5€ (soit 5% de mon capital de 100€). Si mon pari est gagnant, je gagne 5€*2= 10€ de gains – 5€ misés = 5€ de bénéfice.

En revanche si le pari est perdant je dois miser 10€ sur le prochain pari (5€ perdus + 5€ de mise de départ). Si le second pari est gagnant, je gagne: 10€*2 = 20€ soit les 5€ perdus précédemment, le 10€ de mise et un bénéfice de 5€ (20€ de gain – 5€ perdus lors du pari n°1 – 10€ de mise lors du pari n°2 = 5€ de bénéfice).

En perdant ce second pari, je dois parier au troisième un montant de 20€. 20€*2= 40€ soit les 5€ perdus au premier pari, les 10€ perdus au second paris, la mise du pari n°3 de 20€ et le gain de 5€.

  • Suivre des tipsters confirmés

Attention aux charlots. Là encore ne vous précipitez pas. Choisissez avec calme le tipster que vous allez suivre. Certains sont très bons et vous feront gagner beaucoup d’argent sur l’année. D’autres en revanche s’inventent une vie et ne parient même pas eux-mêmes sur ce qu’ils recommandent.

Les tipsters analysent les matches et publient leurs paris à leurs abonnés de façon à ce qu’ils puissent les copier. Analyser des matches est leur métier. Ils ont donc le temps de faire de très bonnes analyses.

 

Comme partout ailleurs, il est possible de vivre des paris sportifs. Il faut pour cela une méthode simple à suivre et à reproduire. De plus il faut y aller progressivement et ne pas vouloir faire un maximum d’argent en peu de temps. Vous l’avez vu sur le graphique, sur les 30 premières semaines vous aurez l’impression de ne pas avancer mais au bout d’un an les gains peuvent être énormes.

A propos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création