Supports et résistances

S

En Bourse, il est possible d’anticiper les variations des cours. On utilise pour cela l’analyse fondamentale (les annonces du calendrier économique) et l’analyse technique, aussi appelée l’analyse graphique. Les supports et résistances sont un des meilleurs moyens d’anticiper ces variations. Nous allons donc nous intéresser ici à ces lignes simples mais redoutablement efficaces.

Que sont les supports et résistances ?

Les supports et les résistances sont des lignes “imaginaires” que l’on doit tracer sur un graphique boursier. Elles servent de point de rebond, c’est à dire que le cours de l’actif financier étudié va rebondir dessus et repartir dans l’autre sens ou alors d’accentuation d’une tendance haussière, baissière ou neutre.

Les supports

Les supports sont les lignes sur lesquelles les cours de l’actif étudié vont venir se poser ou rebondir. Les cours vont se rapprocher du support vers le bas.

Les résistances

Les résistances sont également des lignes près desquelles les cours de l’actif étudié vont se rapprocher, mais cette fois-ci, vers le haut.

Pour simplifier la matérialisation de ces supports et résistances, imaginez que vous êtes dans une maison. Le plafond correspond à la ligne de résistance et le sol celle de support. Vous, vous êtes le cours de l’actif et vous sautez. Vos sauts de haut en bas sont les variations de ce cours. On obtient un schéma comme ci-dessous:

Illustration Supports et Résistances

Dans cette illustration vous pouvez vous imaginer essayant de sauter pour atteindre le grenier. Vous vous appuyez sur le sol (la ligne de support et signaux d’achat) pour prendre votre élan et sauter. Vous essayez à plusieurs reprises mais vous sautez plus ou moins toujours à la même hauteur (signaux de vente). Avec de l’entrainement vous allez finir par arriver à votre objectif, sauter jusqu’au grenier et vous allez même continuer d’aller plus haut (Cassure de la résistance) jusqu’à ce que vous soyez épuisé. En revanche, si vous prenez du poids, en retombant sur le sol vous risquez de passer au travers et de vous retrouver dans la cave (Cassure du support).

Les différents types de supports et résistances

Les supports, comme les résistances, sont des lignes que l’on trace. Cependant, il n’existe pas qu’un seul type de supports et de résistances, mais trois.

Horizontal

Analyse technique
Canal horizontal

Sur ce graphique on remarque que l’on a pu tracer 2 lignes horizontales. La plus haute correspond à la ligne de résistance et la plus basse à celle du support. Ces 2 lignes forment un canal et en général les cours restent entre ces 2 lignes pendant un certain temps. On peut ainsi acheter lorsque les cours se rapprochent du support et vendre lorsqu’ils se rapprochent de la résistance.

Lorsque les cours “cassent” une ligne de résistance, ils ont de fortes chances de continuer à monter encore longtemps. A l’inverse, lorsque les cours “cassent” une ligne de support, la probabilité qu’ils continuent leur descente longtemps est forte.

Oblique ascendant

Supports et résistances
Oblique ascendant

Même principe que pour l’horizontal, la ligne la plus haute correspond à la résistance quand la ligne du bas correspond au support. Petite particularité, sur le signal de vente le plus haut (dernier rond bleu en haut), la montée a été plus difficile. Il a fallu au cours, plusieurs petites montées alors que pour les autres on retrouve principalement une grosse montée. Cette hésitation marque un probable retournement définitif des cours !

Oblique descendant

Analyse technique
Oblique descendant

Comme pour les 2 autres types, la ligne du haut correspond à la résistance et celle du bas au support. Ce graphique est à tendance baissière et présente une cassure de la résistance tout en bas qui annonce une remontée longue des cours.

On retrouve comme précédemment des signaux d’achat lorsque les cours se rapprochent du support et des signaux de vente lorsque les cours se rapprochent de la résistance. Le tout reste “enfermé” entre ces 2 lignes.

Comment identifier les supports et résistances et anticiper les variations de cours ?

Analyse technique
Supports et Résistances

Pour identifier une possible résistance ou un possible support, on dit en général qu’il faut repérer 3 plus haut (pour les résistances) ou 3 plus bas (pour les supports) quasiment à la même hauteur (pour un type horizontal) ou des plus haut toujours plus haut (Oblique ascendant) ou des plus bas toujours plus bas (Oblique descendants). Il suffit ensuite de tracer une ligne qui relie ces points.

On ouvre des positions à la hausse (achat) lorsque les cours se rapprochent du support. A l’inverse, on prend des positions à la baisse (vente) lorsque les cours se rapprochent de la résistance. Il existe des cas particuliers. Lorsque les cours “cassent” une ligne de support ou de résistance, ils continuent généralement dans la même direction pendant encore longtemps (Support = Baisse et Résistance = Hausse). Ainsi, lorsqu’une résistance par exemple est cassée, au lieu de prendre une position à la baisse, on prendra plutôt une position à la hausse et inversement pour le support.

Quels autres indicateurs utiliser avec les supports et résistances ?

En analyse graphique il ne faut pas utiliser qu’un seul indicateur car ce n’est pas assez fiable. Il ne faut pas non plus en utiliser trop sinon le graphique n’est plus lisible. Une utilisation de 4 à 5 indicateurs est suffisante. Une majorité des indicateurs utilisés doit indiquer la même tendance pour valider ou non une prise de position. Voici quelques indicateurs que l’on peut utiliser:

CCI

Le Commodities Channel Index (CCI) est un indicateur de tendance et de retournement de tendance. Il est compris entre -100 et 100. Lorsqu’il évolue entre ces deux valeurs, les variations sont en général faibles. Par contre, lorsqu’il sort de cette zone, les cours montent rapidement s’ils cassent la résistance mais se retournent si la résistance n’est pas cassée. A l’inverse, lorsque qu’il sort de la zone par le -100, la chute des cours est violente si le support est cassé. En revanche, les cours se retourneront si le support résiste, et on assistera à une remontée des cours.

RSI

Le Relative Strenght Index (RSI) est un indicateur permettant de mettre en avant les zones de sur achat et les zones de sur ventes. On dit en général que lorsqu’il dépasse 70 ou 80, il se situe dans une zone de sur achat. Dans ce cas la tendance a de fortes chances de se retourner. A l’inverse, lorsque le RSI descend sous les 30 ou 20, il est en sur vente et il y a de fortes chances pour que les cours repartent à la hausse.

Bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger sont un oscillateur permettant de mettre en avant les zones de sur achat et de sur vente. Compris entre 0 et 100, on dit qu’il y a sur achat lorsque les cours sont au dessus de la limite des 100, c’est à dire qu’ils sortent des bandes par le haut (valeur supérieure à 100). A l’inverse, il y a sur vente lorsque les cours sortent des bandes par le bas (valeur inférieure à 0). Dans les deux cas, si les cours sortent des bandes, la probabilité d’un retournement de tendance prochain est forte.

A propos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création