Jeremy Salle

mai 30, 2022

Bourse, Crédit immobilier, Dividendes, Entrepreneuriat, Immobilier, Indépendance financière, Investissement boursier, Investissement immobilier, Sources de revenu

Le monopoly, ce jeu de société auquel la plupart des gens a déjà joué dans sa vie, est un formidable apprentissage pour atteindre l’indépendance financière. On ne le réalise pas lorsque l’on y joue, bien souvent quand on est encore jeune, mais de nombreuses leçons sont à tirer de ce jeu. Pourtant peu de personnes utilisent les principes « cachés » de ce jeu dans leur propre vie. Voici ma vision des choses, et ce qu’il faut en retenir.

Protected by Copyscape

Que signifie le mot monopoly ?

Le mot monopoly vient du latin monopolia, et du grec « monos » qui signifie « un seul » et « polein » qui signifie « vendre ». Etre l’unique vendeur signifie être en situation de monopole. Un seul vendeur peut librement fixer les prix auxquels il souhaite vendre ses biens. En France, comme en Europe et à l’international, les situations de monopole sont très surveillées et encadrées afin de les éviter au maximum. Parfois des situations monopolistiques sont créées par les Etats eux-mêmes, comme ce fut le cas en France avec les anciennes compagnies nationales comme la SNCF pour le transport, France télécom (aujourd’hui Orange) dans les communications, la Poste pour gérer les envois de courriers, etc.

Qu’est-ce que le monopoly ?

Le Monopoly est un jeu de société américain créé par le géant du jeu Hasbro. Le but du jeu consiste à ruiner ses concurrents par des opérations immobilières. Il symbolise les aspects apparents et spectaculaires du capitalisme, les fortunes se faisant et se défaisant au fil des coups de dés. Ce jeu de société est mondialement connu, et il en existe de multiples versions.

Publicités

Comment gagner au monopoly ?

Il existe différentes manières de gagner au monopoly ainsi que des stratégies qui peuvent vous aider à gagner. Premièrement, il faut acheter le plus de propriétés possible le plus rapidement. Cela implique de laisser de côté pour un moment les propriétés les plus chères et de se concentrer sur les moins onéreuses. Plus vous avez de propriétés, plus vous engrangez des loyers et plus vite vous pouvez racheter.

Deuxièmement, dès que l’on possède un monopole, il est essentiel de tout hypothéquer. En effet, hypothéquer vous permettra de dégager des fonds « à crédit » et donc de disposer d’une manne financière plus importante pour continuer à acheter des biens immobiliers et continuer de percevoir des loyers. On a toujours l’occasion par la suite de lever les hypothèques.

Enfin, une des stratégies qui peut paraître contre productive est de rester en prison quand le jeu arrive vers la fin. En effet, rester en prison va permettre de ne pas dépenser d’argent dans les gros loyers de vos adversaires, tout en continuant à les plumer. On peut comparer cela au fait de d’être rentier et de profiter de la vie tout en ayant des revenus réguliers et passifs.

Parallèle avec la vie réelle

La case départ où l’on touche à chaque passage 200€ est ce qui représente le travail salarié. Les 200€ sont notre salaire.

Pour gagner à ce jeu il est nécessaire d’acheter des terrains et de diversifier à la fois les endroits, mais aussi les types de biens (terrain, maison, hôtel, gare). Plus on possède de terrains, de maisons, de gares ou d’hôtels, plus on a de chances de gagner au jeu. En effet, à chaque fois que quelqu’un passe sur votre case, il doit vous payer un loyer. Le montant du loyer est d’autant plus élevé que le bien est situé dans un bon quartier et qu’il n’y a de maisons ou d’hôtels présents dessus. Pour gagner il faut donc allier patrimoine, gestion financière pour éviter de se faire plumer tout en ruinant les autres joueurs.

Dans la vie réelle, il y a plusieurs types de personnes. Tout d’abord, il y a celles qui se contenteront de passer par la case départ et toucher leur 200€. En gros elles se contentent de leur salaire, doivent payer des impôts, ainsi que des loyers aux autres joueurs et ont peur d’investir. Ces personnes là ont le plus de chance de perdre rapidement au monopoly, et dans la vraie vie, ce sont certainement des personnes qui ne mesurent pas l’importance d’avoir plusieurs sources de revenus, ou qui ont des difficultés financières car elles ne gèrent pas bien leurs finances.

Un deuxième type de personne est celui qui va profiter de son salaire et investir un minimum dans l’immobilier. Il achètera sa résidence principale et éventuellement un second bien avant de prendre sa retraite. Ses revenus à la retraite seront peu élevés et lui permettront à peine de vivre correctement.

Enfin, il y a un troisième type de personnes. Celles-ci investissent dans de nombreux biens immobiliers, dans des actions, ont différents petits ou gros business, et disposent de plusieurs sources de revenus. Ces personnes sont celles qui ont pris le plus de risques, mais qui sont à l’abri financièrement. Elles peuvent vivre la vie qu’elles souhaitent et faire les activités qui leur plaisent. Elles n’attendent pas la retraite à 65 ans avec impatience, elles ont créée leur propre retraite avec leurs investissements.

Publicités

Ce que j’ai appris grâce au monopoly

Le Monopoly est un formidable apprentissage de l’indépendance financière. Les personnes qui n’investissent pas sont celles qui devront toujours payer pour tout et surtout pour les autres. Il est également nécessaire d’avoir plusieurs biens immobiliers, mais surtout plusieurs sources de revenus pour faire face aux imprévus ou à l’obligation de vendre à un moment. Il faut également le plus souvent utiliser l’argent des autres en hypothéquant des propriétés, donc en utilisant l’argent de la banque, et en achetant de nouvelles propriétés avec les loyers perçus des autres. Ne pas dépenser sont argent bêtement est aussi une des leçons de ce jeu. Plutôt que de continuer à payer des loyers en faisant continuellement des tours, autant laisser rentrer l’argent en étant en prison, sans en dépenser. Attention, je ne dis pas ici qu’il ne faut pas payer son loyer, mais qu’il faut éviter d’acheter tout et n’importe quoi en succombant aux offres promotionnelles ou en achetant des passifs qui se déprécient à crédit.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
%d blogueurs aiment cette page :