Portrait de Robert Kiyosaki

juillet 18

0 commentaires

Jeremy Salle

juillet 18, 2022

Bourse, Crédit immobilier, Dividendes, éducation financière, Entrepreneuriat, Immobilier, Indépendance financière, Investissement boursier, Investissement immobilier, poor dad, Sources de revenu

Robert Kiyosaki est un entrepreneur, homme d’affaires et auteur américain connu dans le monde entier, notamment pour les nombreux livres qu’il a publié. Sa fortune personnelle s’élèverait en 2021 à plus de 100 millions de dollars. Nous verrons dans cet article qui est Robert Kiyosaki, son histoire, ses faits notables, ainsi qu’un résumé rapide de ses ouvrages les plus vendus dans le monde.

Protected by Copyscape

Qui est Robert Kiyosaki ?

Robert Kiyosaki est né le 8 avril 1947 et a grandi à Hawaii. Connu pour ses livres devenus best sellers, Robert Kiyosaki est avant tout un entrepreneur et un investisseur notamment dans l’immobilier. Durant sa carrière il a créé plusieurs entreprises et publié plusieurs livres sur le développement personnel, les finances personnelles et les investissements.

Il est le fils de l’éducateur Ralph H. Kiyosaki (1919-1991). Il a servi dans le corps des Marines, en tant que pilote d’hélicoptère de combat, pendant la guerre du Viêt Nam. Il a quitté les Marines en 1975 et a obtenu un emploi de vendeur de photocopieurs chez Xerox Corporation.

À travers ses livres et les jeux qu’il commercialise, il défend le concept d’éducation financière, qui inclut la culture de l’entrepreneuriat, la formation commerciale et la maîtrise des techniques d’investissement. Il est cependant critiqué pour la redondance et la généralité des conseils délivrés dans sa collection de livres. Certains lui reprochent même de ne s’être enrichi que grâce à ses livres et donc d’être un charlatan.

Publicités

Historique rapide

Robert Toru Kiyosaki, né le 8 avril 1947 à Hawaï, États-Unis.

Faisant partie de la génération Yonsei d’Américains japonais, il était le fils aîné de Ralph H; Kiyosaki (1919–1991), un éducateur universitaire, et de Marjorie O. Kiyosaki (1921–1971), une infirmière autorisée.

Il a fréquenté le Hilo High School et a obtenu son diplôme en 1965, par la suite, la plupart des informations sur Kiyosaki proviennent de discours et de discours qu’il a faits de sa vie.

Il a fréquenté la United States Merchant Marine Academy à New York et a obtenu son diplôme en 1969 en tant qu’officier de pont avec un baccalauréat ès sciences et une commission en tant que 2e lieutenant dans le Corps des Marines des États-Unis.

Après avoir obtenu son diplôme universitaire, Kiyosaki a pris un emploi avec le bureau des pétroliers de Standard Oil en tant que troisième compagnon.

Depuis 1992, il a publié plusieurs livres sur l’éducation financière et l’investissement immobilier qui ont rencontré un très fort succès.

Faits notables de Robert Kiyosaki

Robert Kiyosaki a commencé sa carrière en 1974, il a assisté aux séminaires Erhard EST, qui, selon lui, ont changé sa vie.

En 1977, il a créé une société appelée « Rippers », l’entreprise a mis sur le marché les premiers portefeuilles surfeurs en nylon et velcro.

Kiyosaki et ses produits ont été présentés dans Runner’s World, Gentleman’s Quarterly, Success Magazine, Newsweek et Playboy.

Robert Kiyosaki a également occupé un poste d’associé aux ventes chez Xerox jusqu’en juin 1978.

En 1985, il a cofondé l’Excellerated Learning Institute, une société d’enseignement commercial qui enseigne l’entrepreneuriat, l’investissement et la responsabilité sociale; À cette époque, il épousa sa deuxième femme, Kim, qui avait déjà investi dans un bien immobilier à Phoenix.

En 1992, Robert Kiyosaki a publié son premier livre, Si vous voulez être riche et heureux, n’allez pas à l’école. Dans son livre, il a encouragé les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l’université et à se lancer dans l’immobilier.

En 1997, il a également lancé Cashflow Technologies, Inc., une société d’éducation commerciale et financière qui possède et exploite les marques Rich Dad et Cashflow.

En 2012, la société de Robert Kiyosaki « Rich Global LLC » a déposé le bilan et a été condamnée à verser près de 24 millions de dollars à Learning Annex et à son fondateur, il gère également d’autres entreprises et possède d’autres investissements externes.

Publicités

Résumé rapide de quelques uns de ses livres

Père riche, père pauvre

Robert Kiyosaki : Père riche, père pauvre

Le livre Père Riche, Père Pauvre met en scène l’histoire de deux pères, l’un rempli de diplômes, l’autre qui n’en a aucun. Croyant jouir de conditions idéales, le père sur-diplômé laissera à sa mort un héritage proche du néant avec même quelques factures impayées par ci par là.

Le père qui n’a aucun diplôme trouvera le succès financier et deviendra l’un des hommes les plus riches d’Hawaï et transmettra à son fils un véritable empire. Tout au long de sa vie, le premier prononcera des phrases du type « Je ne peux me permettre de m’offrir ceci ou cela » alors que le second dira : « Comment puis-je me l’offrir ? ». Cela résume parfaitement les deux types de mentalités présentes en France. Ceux qui se trouvent des excuses pour ne pas avancer, et ceux qui cherchent des solutions à leurs problèmes.

C’est l’histoire d’enfance de Robert Kiyosaki, qui, grâce aux expériences vécues à cette époque et au mentorat du guide que fut le Père Riche, est devenu un investisseur prospère, un entrepreneur à succès et un auteur de renommé mondiale.

Le père qui a su accumuler des millions aide deux petits garçons en enseignant d’inestimables leçons sur l’argent par le biais de leurs propres expériences. La plus importante d’entre elles étant sans doute de comprendre comment utiliser au mieux son esprit et son temps pour créer sa propre richesse.

Le cadran du cashflow

Robert Kiyosaki : le cadran du cashflow

Robert Kiyosaki a révélé au grand public les principes de l’indépendance financière et surtout, l’importance d’une bonne éducation financière. Selon lui, c’est la clé de la liberté financière, ce qui permet de faire les bons choix et assurer son avenir financier.

Et avec ce livre, Le quadrant du cashflow, que se passe-t-il ?

Le quadrant du cash-flow vous dévoile une vision très claire. Selon l’auteur, il existe 4 profils pour générer des revenus. Ces 4 profils sont représentés dans un cercle, divisé en 4 parties. Chaque quart de cercle représente un quadrant, et un type de profil. Autrement dit, chacun d’entre nous se situe dans un quadrant. La majorité se place dans le cadran 1, l’employé. Par ses explications, Robert Kiyosaki vous explique comment changer de quadrant afin d’atteindre enfin votre liberté financière.

E = Employé ( en anglais : E = employe)

Un employé a un travail. C’est là que la plupart des gens gagnent leur revenu. L’emploi lui-même appartient à une entreprise, qui peut être une seule personne ou une grande entreprise. L’employé donne de son temps, de son énergie et de ses compétences à un employeur en échange d’un salaire et éventuellement d’avantages sociaux.

Les employés peuvent gagner peu ou beaucoup d’argent. Mais lorsqu’un employé cesse de travailler (ou lorsque l’entreprise s’arrête), son revenu s’arrête également.

Ce manque de contrôle à long terme sur les revenus est le principal problème du quadrant E. Le destin financier, la sécurité et la liberté d’un employé dépendent du bon vouloir et du succès de son employeur, autrement dit, d quelqu’un d’autre.


T = Travailleur autonome (S = Self-Employé)

De nombreux employés en ont assez de leur manque de contrôle et choisissent de travailler pour eux-mêmes. Les indépendants travaillent toujours, mais ils possèdent un emploi qu’ils se sont créés.

Le quadrant S comprend les dentistes, les agents d’assurance, les restaurateurs, les agents immobiliers, les bricoleurs et de nombreux autres travailleurs du commerce. De nombreux travailleurs indépendants gagnent des revenus très élevés, mais comme le salarié, lorsqu’ils arrêtent de travailler, leur revenu s’arrête également.

Les travailleurs indépendants ont beaucoup plus de contrôle qu’un employé, mais cela signifie également qu’ils ont plus de responsabilités. En conséquence, le succès signifie généralement travailler plus dur et travailler plus longtemps. À long terme, cela peut conduire à de l’épuisement professionnel et à de la fatigue.


P = Propriétaire de société (B = businessman)

Ceux du quadrant B possèdent un système et emploient les gens qui travaillent pour eux. Les systèmes et les personnes qui travaillent pour l’entreprise peuvent fonctionner avec succès sans l’implication constante du propriétaire de l’entreprise.

Les mêmes types d’entreprises pourraient être dirigés par des propriétaires S et des propriétaires B. Par exemple, un plombier pourrait posséder et travailler dans sa propre entreprise de plomberie, ou un propriétaire d’entreprise pourrait créer une entreprise de plomberie et embaucher des plombiers, des administrateurs et un directeur de qualité pour gérer les systèmes de l’entreprise de plomberie.

Les individus les plus riches du monde possèdent généralement des entreprises. Il s’agit notamment de Bill Gates de Microsoft, Jeff Bezos d’Amazon et Mark Zuckerberg de Facebook.


I = Investisseur (I = investissor)

Les investisseurs possèdent des actifs qui produisent des revenus. C’est le quadrant du revenu vraiment passif. Leur revenus sont complètement décorrélés du temps qu’ils passent à travailler.

Les investisseurs de ce quadrant ont généralement accumulé de l’argent gagné dans un ou plusieurs des trois autres quadrants, et ils laissent l’argent travailler pour eux et produisent encore plus d’argent pour eux-mêmes.

Les investisseurs achètent souvent des actions de sociétés appartenant à ceux du quadrant B. Le capital des investisseurs contribue à alimenter les systèmes créés par le propriétaire de l’entreprise, et ce carburant peut conduire à une croissance encore plus grande (et plus de revenus) pour toutes les personnes impliquées.

Publicités

Augmentez votre intelligence financière

Robert Kiyosaki : augmentez votre intelligence financière

Ce livre dont la préface a été écrite par l’ancien président des Etats-Unis Donald Trump, est composé de 10 chapitres dans lesquels Robert Kiyosaki parle d’intelligence financière et de QI financiers. Ce résumé est tiré du site des-livres-pour-changer-de-vie-com.

Chapitre 1 : Qu’est-ce que l’intelligence financière

Tout comme l’intelligence est la capacité à résoudre des problèmes, l’intelligence financière est la capacité à résoudre des problèmes d’argent. Pour accroitre son intelligence financière, et s’enrichir, il faut donc, avant tout, résoudre ses problèmes d’argent.
Pour expliquer cela, l’auteur fait le parallèle entre un problème d’argent et un mal de dent.
Si on ne s’occupe pas d’un mal de dent, il engendrera à terme de graves conséquences. C’est pareil avec l’argent. Si, par exemple, vous manquez d’argent, et si au lieu de trouver une solution à ce problème, vous commencez à vivre à crédit, vous allez cumuler les dettes, puis vous contracterez un crédit pour rembourser ces dettes, vous endettant ainsi toujours plus jusqu’à la faillite.

Chapitre 2 : les 5 QI financiers

Selon Robert Kiyosaki, il existe de nombreuses formes d’intelligences. Il ne considère pas du tout l’intelligence financière comme supérieure aux autres, mais il pense cependant que, vivant dans un monde régi par l’argent, c’est une intelligence dont nous avons tous besoin à des degrés divers.
L’intelligence financière peut se décomposer en 5 sous-parties qu’il nomme QI. Le QI financier 1 : savoir gagner davantage d’argent. Le QI financier 2 : savoir protéger son argent. QI financier 3 : savoir gérer son argent. QI financier 4 : savoir faire fructifier son argent. QI financier 5 : savoir améliorer son information financière.

Chapitre 3 : Le QI financier 1 pour gagner davantage d’argent

Le premier conseil que Robert Kiyosaki donne pour développer son QI 1 est de travailler, non pas pour de l’argent, mais pour apprendre à en gagner davantage. Relatant sa propre expérience, il explique, qu’au début de sa carrière, il a délibérément choisi un poste avec un salaire beaucoup plus bas que ce qu’il aurait pu avoir ailleurs, dans l’unique but d’apprendre à vendre. Fort de cette expérience sur le terrain, il a ensuite pu créer sa première entreprise.

Son deuxième conseil est le suivant : « On peut abandonner quand on gagne mais jamais quand on perd ». Le processus est plus important que le but. Quand on est face à des difficultés, il ne faut surtout pas abandonner car c’est justement là qu’on apprend à résoudre des problèmes et qu’on augmente son QI 1

Son troisième conseil est qu’une fois un défi remporté, il faut passer au suivant. La sécurité de l’emploi est le pire ennemi du QI 1. C’est le processus de résolution des problèmes de plus en plus complexes qui nous enrichit.

Enfin, son conseil numéro 4 est de résoudre vos propres problèmes d’argent, mais aussi résoudre les problèmes des autres, voilà le secret ultime pour gagner davantage d’argent. Il prend pour preuve de cela le fait que plus une entreprise résout de gros problèmes plus elle est prospère.

Chapitre 4 : Le QI financier 2 pour protéger votre argent

Robert Kiyosaki considère que le monde est peuplé de prédateurs qui en veulent à votre argent.
Le QI 2 vous permet de conserver la majeure partie de ce que vous gagnez et d’en donner le moins possible à ces « prédateurs ».


PourRobert Kiyosaki, le premier « prédateur » est bien sûr l’État . Il n’est pas contre l’impôt en soi, il est tout à fait conscient de l’importance du service Public. Mais il estime que les bureaucrates, au lieu de résoudre vraiment des problèmes, ce qui devrait être leur rôle premier, ne savent faire que deux choses face à un nouveau problème :

  • Augmenter toujours et encore les impôts
  • Emprunter creusant ainsi toujours et encore plus la dette.

Chapitre 5 : Le QI financier 3 pour gérer votre argent


Dans ce chapitre, il revient sur la notion de bilan financier personnel, déjà abondamment évoqué dans son premier livre « Père riche, père pauvre ». Il explique, comment parti de rien, on peut atteindre une situation de surplus budgétaire (=richesse) en privilégiant les dépenses permettant de faire l’acquisition d’actifs, actifs, qui génèreront ensuite des revenus supplémentaires.

Chapitre 6 : Le QI financier 4 pour faire fructifier votre argent


Dans ce chapitre il évoque deux notions clés liées au sujet des investissements :

  • Le contrôle
  • Le levier financier

Robert Kiyosaki repart de son constat initial : nous sommes entrés dans l’ère du nouveau capitalisme où faire l’acquisition d’actifs en empruntant est financièrement plus intelligent qu’épargner. Le problème, explique-t-il, c’est que, les gens n’ayant pas reçu d’éducation financière, ils sont incapables d’investir adéquatement par eux-mêmes et se fient aveuglément aux conseils désuets de l’État et des « faux experts » en plaçant leur argent sur des fonds de placements diversifiés. Non seulement leurs rendements sont dérisoires et leur argent se déprécie à cause de l’inflation, mais pire, en cas de krach, ils deviennent alors les témoins impuissants de leur absence totale de sécurité financière.

Chapitre 7 : Le QI financier 5 pour améliorer votre information financière


Dans ce chapitre, Robert Kiyosaki retrace une autre période de sa vie pendant la guerre du Vietnam cette fois. Il travaillait alors pour l’armée et était, entre autres, chargé de recueillir et de traiter des renseignements ultra-secrets. Cette expérience lui a permis de prendre conscience de l’importance de l’information, et surtout de l’importance de savoir la traiter correctement. L’information, quand on sait l’analyser correctement et lui donner un sens, est le plus grand actif qui soit,
Nous vivons aujourd’hui dans l’ère de l’information. L’information est synonyme de richesse.

Chapitre 8 : L’intégrité financière


Ce qu’entend l’auteur par « intégrité financière » c’est le caractère intègre, c’est-à-dire complet, de l’intelligence financière, c’est donc : posséder les 5 QI financiers.

Pour connaître l’intégrité financière d’une personne, il suffit de regarder son état financier personnel (recettes, dépenses, actifs, passifs). Et c’est ce que font d’ailleurs les banques quand elles analysent nos demandes de prêts. Elles vérifient notre niveau global d’intelligence financière afin d’évaluer leur risque en nous finançant. Malheureusement la plupart des gens ignorent l’importance, et même la définition, d’un état financier personnel. Inconscient du problème, ils ne peuvent que subir.
Robert Kiyosaki explique qu’il est capital de chercher à atteindre l’intégrité financière car posséder un bon QI 1 et 2 par exemple n’est suffisant ni pour devenir riche ni pour vous mettre à l’abri financièrement. Seule l’intégrité financière vous permettra d’atteindre ces deux objectifs. Il insiste donc sur l’importance pour chacun de se former pour développer le QI qui lui fait le plus défaut à l’heure actuelle.

Chapitre 9 : Développez votre génie financier


Dans ce chapitre l’auteur explique comment concrètement faire pour développer son intelligence financière.

L’auteur s’appuie ici sur la notion d’intelligences multiples (concept de Howard Gardner).
Selon Gardner, il existe 7 formes d’intelligences :

  • Linguistique (habileté avec le langage et les langues)
  • Logico-mathématiques (capacité à comprendre des concepts logiques et abstraits)
  • Musicale (aisance pour comprendre et reproduire le langage musical)
  • Corporelle-kinesthésique (dextérité dans l’utilisation de son corps et de ses mouvements)
  • Visuo-spatiale (facilité pour se repérer et se déplacer dans l’espace)
  • Interpersonnelle (capacité à interagir avec les autres)
  • Intrapersonnelle (habileté à contrôler ses émotions et à gérer le risque)


Seules les deux premières sont reconnues par le système éducatif traditionnel. Or, Kiyosaki remarque que la plus importante pour développer son génie financier est la 7ème : l’intelligence intrapersonnelle et qu’il convient donc de la développer pour réussir dans le domaine financier. Or, cette forme d’intelligence est reliée à une partie très puissante de notre cerveau : le subconscient. Et, si votre subconscient est gouverné par la peur, comme c’est souvent le cas, vous n’agirez jamais car vous préfèrerez éviter tout risque. Il est donc capital, selon l’auteur, de travailler sur ses « pensées limitantes inconscientes » afin de développer son intelligence intrapersonnelle et d’être en mesure d’agir sans être paralysé par son subconscient.

L’auteur évoque ensuite la question des « neurones miroirs » ou de l’influence de notre environnement sur nous-mêmes et de nous-mêmes sur notre environnement. Notre cerveau est programmé d’une part pour reproduire ce que nous voyons chez les autres et d’autre part pour se conformer à l’image qu’ont les autres de nous-mêmes.

Partant de ce constat, l’auteur nous incite à :

  • Nous entourer de personnes auxquelles nous souhaitons ressembler (pour changer votre vie, changez votre environnement)
  • Modifier notre perception de nous-mêmes (si je pense que je suis un perdant , les autres penseront que je suis un perdant)
  • Développer notre esprit critique

Enfin, il explique que la meilleure façon d’apprendre est la mise en pratique, et juste après, la simulation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a développé le jeu « CASH-FLOW » afin d’apprendre aux gens par la simulation et le jeu à développer leur intelligence financière

Chapitre 10 : Développez votre QI financier, quelques applications pratiques


Ce chapitre fait en fait essentiellement la promotion de ses offres commerciales :

  • Séminaires
  • Formations
  • Séances de coaching
  • Jeux
  • Clubs


Il faut surtout en retenir que c’est en se formant que nous pourrons avancer sur le chemin de l’intégrité financière.

Conclusion sur Robert Kiyosaki

Comme beaucoup d’entrepreneurs à succès aujourd’hui, le parcours de Robert T. Kiyosaki n’a pas toujours été tout rose. Il a testé, échoué, recommencé et peut aujourd’hui dire qu’il a réussi sa vie professionnelle. Malgré tout ce qui peut se dire de négatif sur lui, il reste un entrepreneur et un investisseur à succès. Gardez en tête que les gens à succès d’aujourd’hui sont bien souvent des personnes ayant connu un ou plusieurs échecs dans leur vie précédente. Ce qui fait qu’ils en sont là aujourd’hui est uniquement dû à leur acharnement et au fait de ne jamais laisser tomber lorsqu’ils ont une idée en tête. Ce constat peut s’appliquer à n’importe quelle personne, alors ne baissez jamais les bras et faites en sorte de vous donner les moyens d’accomplir vos rêves les plus fous.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
%d blogueurs aiment cette page :