Les différents types d’ordres de bourse

L

Pour acheter ou vendre un produit financier, il faut donner un ordre de bourse à son intermédiaire financier (banque ou courtier) qui le transmettra au marché. Il existe différents types d’ordres de bourse qui permettent de répondre aux différentes attentes et stratégies d’investissement. Certains ordres permettent de maîtriser le prix tandis que d’autres privilégient la rapidité d’exécution.

Définition d’ordres de bourse

Un ordre en Bourse permet de transmettre une instruction d’achat ou de vente d’un produit financier. Il est transmis à un intermédiaire financier (courtier en ligne ou établissement bancaire) qui le présentera pour exécution sur le marché boursier.

Le Carnet d’ordres

L’ordre de l’investisseur sera placé dans le carnet d’ordres de l’action pour exécution. Chaque valeur cotée dispose de son propre carnet d’ordres. Il permet de visualiser à un instant donné les cours d’achat et les cours de vente. Il récapitule les meilleures offres (vendeurs) et les meilleures demandes (acheteurs) en visualisant les quantités et les prix. L’ordre sera exécuté lorsque les acheteurs et les vendeurs se rencontreront sur un même prix. Il s’agit de la loi de l’offre et de la demande. Acheteurs et vendeurs concluent une affaire lorsqu’ils s’entendent sur un même prix.

Demande (acheteurs) Dernier prix d’exécution Offre (vendeurs)
Quantité Prix d’achat 20 € Prix de vente Quantité
1200 19€ CARNET D’ORDRES 20€ 1000
3000 18€ 21€ 2000
2500 17€ 22€ 8000
5000 16€ 23€ 3200

Les différents types d’ordres en Bourse

Ils existent 5 principaux types d’ordres. Certains ordres privilégient la rapidité d’exécution (ordre au marché) ou le prix (ordre limité). D’autres conditionnent l’exécution à un renversement de tendance sur le cours (ordre à seuil ou à plage de déclenchement).

1 – L’ordre au marché

L’ordre au marché est prioritaire sur tous les autres ordres car il privilégie la rapidité de l’exécution totale des quantités demandées peu importe les conditions de prix affichés. Dans le tableau ci-dessus, un investisseur qui vend une quantité de 1500 verrait son ordre exécuté comme ceci: 1200 à 19€ et 300 à 18€. En effet, une quantité de 1200 est disponible à 19€ et les 300 restants seront exécutés au prix auquel la prochaine quantité est disponible, soit 18€.

2 – L’ordre limité

L’ordre limité permet de fixer et maîtriser un prix d’exécution (prix maximum à l’achat et prix minimum à la vente). L’exécution peut être partielle ou totale en fonction de la quantité disponible sur le carnet d’ordres. L’éventuelle quantité restante (en cours) sera alors inscrite au carnet d’ordres à la limite initiale.

3 – L’ordre à la meilleure limite

L’ordre à la meilleure limite privilégie le cours d’exécution à la meilleure offre (achat) ou à la meilleure demande (vente). L’exécution est partielle si les quantités offertes ou demandées ne sont pas suffisantes pour exécuter totalement l’ordre. Dans ce cas, la quantité restante deviendra limitée au premier cours d’exécution.

4 – L’ordre à seuil de déclenchement

L’ordre à seuil de déclenchement ou encore appelé ordre “Stop” consiste à placer un seuil d’exécution à partir duquel un ordre “au marché” se déclenchera.

Cet ordre est principalement utilisé dans une stratégie de protection d’un retournement de tendance d’un titre. Autrement dit si le titre baisse et que l’investisseur veut se fixer un seuil acceptable de perte. Le seuil du prix d’un ordre de vente se situe donc en-dessous du cours actuel du titre.

On l’utilise pour profiter d’une tendance haussière. Par exemple si l’investisseur analyse qu’à partir d’un certain cours ou d’un franchissement d’un niveau le titre continuera sa hausse. Ainsi, le seuil du prix d’un ordre d’achat se situe au-dessus du cours actuel de l’action.

Dès que le seuil est atteint, un ordre “au marché” se déclenche.

5 – L’ordre à plage de déclenchement

L’ordre à plage de déclenchement fonctionne sur le même principe qu’un ordre à seuil de déclenchement. En revanche, l’ordre qui est déclenché au niveau du seuil est un ordre “limité”.

Il faut fixer au préalable deux bornes, un seuil et une limite. Si le seuil est atteint, un ordre d’achat ou de vente se déclenche jusqu’à la limite de cours fixée.

Fonctionnement d’un ordre de Bourse

1 – A qui transmettre les ordres ?

Les ordres sont transmis à un intermédiaire financier qui les envoie directement au marché boursier. Il faudra au préalable posséder un compte-titres ou compte PEA chez celui-ci.

L’intermédiaire financier est un courtier en ligne ou un établissement bancaire. Il proposera différents services et frais pour la transmission des ordres.

2 – Où sont transmis les ordres ?

Les ordres sont transmis sur le marché, qui est une place de cotation informatique. En France, la place de cotation la plus connue, où se déroule la majorité des transactions, est « Nyse Euronext ».

La confrontation des ordres peut se faire en continu ou au fixing. Un système de routage automatique achemine les ordres à un système central informatique qui collecte et confronte les ordres sur les produits financiers.

3 – Comment libeller les ordres ?

Un ordre de Bourse doit comporter un certain nombre d’informations pour être transmis et exécuté sur un marché :

  • le sens de l’opération : un achat ou une vente
  • l’identité de la valeur : un code Isin ou le nom du produit financier
  • la quantité : le nombre de titres à négocier
  • le type d’ordre : un ordre au marché, limité, à la meilleure limite, à seuil ou plage de déclenchement
  • la validité : l’ordre sera limité dans le temps. Ainsi, il se limite à une journée, une date précise ou révocation (maximum 1 an).

Stratégies d’utilisation des ordres de bourse

Les différents types d’ordres permettent de mettre en place des stratégies pour investir sur les marchés.

1 – Hausse immédiate du titre

La stratégie appliquée dans le cadre d’un achat et de l’anticipation de la hausse d’un titre se fait principalement en utilisant deux types d’ordres :

  • Au marché : l’exécution sera immédiate sans condition de prix.
  • A la meilleure limite : l’exécution sera partielle avec une condition de prix.
2 – Léger repli du titre

La stratégie appliquée dans le cadre d’un achat et de l’anticipation d’un léger repli du titre se fait principalement avec un ordre :

  • Limité : l’exécution se fera au maximum au prix choisi.
3 – Stratégies adoptées en fonction de l’évolution du titre

Les 5 types d’ordres sont utilisables afin de mettre en place une stratégie lors de votre investissement. Ainsi, ils sont utilisables, qu’il s’agisse d’une hausse ou d’une baisse immédiate. C’est également le cas  lors d’un léger repli ou d’une légère hausse ou encore d’un retournement haussier ou baissier du titre

 

Les ordres de Bourse permettent de répondre à une stratégie d’investissement. Selon l’anticipation de l’évolution du titre, le type d’ordre choisi permet de privilégier la rapidité d’exécution en négligeant le prix. Il peut au contraire favoriser le prix d’exécution dans le choix de la stratégie en conciliant la rapidité.

A lire aussi: La salle des marchés et le lexique de la Bourse

A propos

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création