L’indice ou indicateur VIX mesure la volatilité du marché américain en prenant comme référence le S&P500. Egalement tradable, il permet de montrer si le marché est nerveux ou alors plutôt confiant dans l’avenir. Il est très souvent utilisé lors de grandes crises telles que la bulle Internet de 2002 ou encore la faillite de Lehman Brothers en 2008 qui a déclenché la crise des subprimes.

Qu’est-ce que l’indice VIX ?

Créé en 1993 par le CBOE (Chicago Board Options Exchange), l’indicateur VIX, mesure la volatilité du marché financier américain en se basant sur le S&P 500. Il est calculé quotidiennement par le CBOE . Cet indicateur rencontre un fort succès aux Etats-Unis, où il est même possible de le trader. Son succès est encore plus criant lors de grandes crises économiques et financières comme celle des subprimes ou celle du coronavirus.

Les anglo-saxons appellent le VIX ” the fear index”, où indice de la peur en français. Sa mesure de la volatilité se traduit en fait par une mesure de la nervosité des marchés. En effet, s’il est à la base développé comme un indicateur, on peut maintenant parler d’un indice à part entière.
Le VIX est coté en points de pourcentage. Il est censé traduire approximativement les variations du S&P 500 sur une période de 30 jours à venir, qui est ensuite annualisée. Cet indice de volatilité est calculé en faisant la moyenne des volatilités sur les options d’achat (call) et les options de vente (put) sur l’indice Standard & Poor’s 500 (S&P 500).

D’autres indices de volatilité, indexé sur d’autres indices boursiers ont également été créé, comme le VNX qui mesure la volatilité sur le NASDAQ 100 ou bien le VXD qui mesure la volatilité sur l’indice Dow Jones 30 .

Plus la valeur de l’indice VIX est importante, plus les marchés ont une nervosité et donc une peur élevée ce qui traduit un pessimisme élevé sur l’avenir des cours boursiers. Une faible valeur, à l’inverse, indique un relatif optimisme sur le marché financier américain. La variation de cet indice est plus importante que sa valeur elle-même.

Un indice VIX qui croît indique un pessimisme croissant sur les marchés financiers, s’il décroît, c’est l’optimisme qui règne en Bourse.

Historique du VIX

Historiquement, les premiers à avoir officiellement développé un indice de volatilité sont les professeurs Menachem Brenner et Dan Galai en 1986. Leurs recherches sur l’indice de volatilité sont alors publiées sous le titre “New Financial Instruments for Hedging Changes in Volatility” en 1989. L’indice de volatilité devait alors porter le nom de “Sigma Index”. Ses créateurs prévoyaient alors qu’il soit utilisé comme un indice sous-jacent pour les produits dérivés comme les futurs ou les options.

Le CBOE, via le professeur Robert Whaley, débute à son tour en 1992 des recherches ayant pour objectif de créer un indice de volatilité que l’on puisse trader, ayant la particularité d’être indexé sur le prix des options. En 1993, le Professeur Whaley présente son indice de volatilité qu’il nomme le VIX. Il propose alors un VIX à partir des données de janvier 1986 jusqu’à 1993.

Quelques chiffres historiques de l’indice VIX

Il n faut pas confondre l’indice Vix avec l’indice de risque, qui représente le rapport entre volatilité et la période au carré.

De 1990 à 2018, l’indice a dépassé 40 à seulement 5 reprises. Il a alors atteint les valeurs suivantes :

  • 60 en octobre 1998 (effondrement des marchés monétaire et financier russes)
  • 58 en septembre 2001 (attentats du 11 septembre 2001)
  • 58 entre juillet et novembre 2002 (scandale Enron et autres scandales financiers)
  • 59 en octobre 2008 (Crise des subprimes)
  • Au-delà des 50 points (50,30 exactement) le 6 février 2018

Avec le coronavirus, on peut rajouter 2020 avec un indice VIX qui a atteint un niveau de plus de 80 !

Comment trader l’indice VIX ?

Tous les outils d’analyse technique sont utilisables sur le cours du VIX. Alors si vous êtes un adepte de l’analyse technique, libre à vous d’effectuer l’analyse graphique du VIX. Personnellement j’utilise principalement les bandes de bollinger, les supports et résistances, le RSI et le CCI comme sur chacun de mes graphiques boursiers.

On peut utiliser le VIX de différentes façon:

Première manière: Indicateur de risque

On peut utiliser le VIX dans le cadre de votre Money Mangement. Il s’agit ici d’utiliser le VIX comme un indicateur de risque. Si dans une période de volatilité normale, vous prenez 2 lots (sur CFD ou futurs par exemple), un VIX élevé peut vous amener à réduire et à ne prendre qu’un seul lot. En effet, vu que la volatilité est élevée, le risque est élevé lui aussi. Un seul lot suffit alors. On peut comparer le VIX à la mesure de la standard déviation, mesurant tout deux la volatilité.

Publicités


Deuxième manière: Produit dérivé

On peut trader le VIX avec des produits dérivés comme les options ou les futurs. Depuis le 24 mars 2004, il est en effet possible de trader le VIX via les futurs. Il a fallu attendre 2006 pour que le VIX soit tradable sur les options. En moins de cinq ans, les transactions d’options et de contrats à terme sur le VIX ont atteint plus de 100.000 contrats par jour.

Attention, de nombreux Brokers proposent de trader sur le VIX, mais certains vous proposeront leurs propres indices de volatilité…

Enfin, on peut spéculer directement sur le VIX en profitant des tempos classiques du marché. Les périodes comprisent entre le 15 juillet et le 15 août et entre Noël et le jour de l’an (la trêve des confiseurs) sont connues pour être rarement volatiles. Si à l’arrivée de ces périodes le VIX est élevé, on peut prendre une position vendeuse sur le VIX (on vend alors de la volatilité) en espérant une chute du cours du VIX du fait de l’affaiblissemnt des volumes…

Comment interpréter l’indice VIX ?

Indice Vix
Graphique Yahoo finance du VIX de mars 2019 à mars 2020

En analysant l’historique du VIX, on peut remarquer que:

  • Un niveau du VIX, compris entre 10 et 15 signifie que le marché évolue dans un climat de confiance avec une faible volatilité. Il donc normalement haussier.
  • Un niveau du VIX entre 20 et 30 signifie que le marché est volatile (nerveux), mais il peut être haussier.
  • Un niveau du VIX au dessus de 30 indique une très forte volatilité. On assiste certainement à une forte chute des cours ou même à une crise majeure.

Le plus important avec cet Indice, ce n’est pas le niveau auquel il est, mais sa variation. Ce sont bien les variations qui nous indiquent l’évolution du moral des intervenants sur le marché:

En résumé : Quand les investisseurs sont pessimistes, le VIX monte. Quand ils sont optimistes, le VIX baisse.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.