Le dropshipping qu’est-ce que c’est et comment réussir ?

L

90 milliards d’euros, c’est le montant des dépenses des français sur les sites d’e-commerce en 2018 selon la fédération du e-commerce et de la vente à distance. Parmi les acteurs de ce secteur d’activité on retrouve évidemment Amazon, mais aussi Cdiscount, Fnac ou ventre-privée, parmi d’autres. En plus de ces gros intervenants on trouve également de nombreuses petites entreprises dont des particuliers qui ont lancé leur propre activité en parallèle de leur travail salarié ou à temps complet. Ces petites entreprises misent bien souvent sur ce qu’on appelle le dropshipping. Qu’est ce que le dropshipping et comment se faire une place parmi tous les grands acteurs, c’est ce que nous verrons dans cet article.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Faire du dropshipping, c’est le fait de vendre des produits que l’on ne possède pas et que l’on ne fabrique pas. Le dropshipper est une sorte d’intermédiaire qui s’occupe de vendre les produits d’un autre sans avoir à se soucier du stock. Il vend des produits ou services d’une autre entreprise plus cher et encaisse la différence.

Principe: Un client se rend sur un site de vente en e-commerce appartenant au dropshipper. Il passe commande pour un article qu’il paye directement sur le site. Une fois la commande payée, le dropshipper envoie la commande chez son fournisseur qui s’occupe de l’envoi de la marchandise directement chez le client.

Exemple: Jean va sur le site www.financesindependantes.fr où il trouve ce qu’il cherchait depuis longtemps, un hand spinner. Il passe commande sur le site et attend la livraison prévue dans quelques jours. De son côté, Jérémy, le propriétaire du site reçoit la commande et le paiement de Jean. Il la transmet à son fournisseur et règle le montant de la commande de Jean. Le fournisseur envoie la commande à Jean et Jérémy garde la différence entre le prix affiché par le fournisseur et le prix affiché sur son site. Jérémy joue le rôle d’intermédiaire entre le fournisseur et Jean.

Avantages du dropshipping

Coûts de lancement faibles

Pour faire du Dropshipping il n’est pas nécessaire de disposer de plusieurs dizaines de milliers d’euros de trésorerie. Un budget compris entre 100 et 500€ est largement suffisant pour commencer, que ce soit pour le site (on utilisera dans ce cas des prestataires tels que Shopify, Big Buy ou Dropizi pour la création du site), ou pour faire la promotion des produits sur les réseaux sociaux notamment.

Pas de stock

Avec le dropshipping, il n’est pas nécessaire non plus de se constituer un stock ce qui réduit fortement le risque de non écoulement des produits en cas de non vente. On ne passe commande que lorsque le client a acheté. C’est à dire qu’on ne sort de l’argent pour une commande que lorsque l’on a nous même déjà été payé. La marge est déjà encaissée.

Pas de logistique à assurer

Le stockage, l’emballage et le transport sont gérés directement par les fournisseurs. Vous n’avez donc qu’à trouver des produits de qualité et vous concentrer sur les ventes de votre boutique.

Variété des produits

Il existe de très nombreux articles disponibles à la vente et ce, quelle que soit la thématique dans laquelle vous souhaitez vous lancer. Que ce soit dans le domaine de la mécanique, de l’automobile, de la pêche, du sport,… peu importe, vous trouverez toujours des produits à vendre.

Qualité et prix des produits

Les produits sont en général de très bonne qualité et les prix sont suffisamment bas pour que le dropshipper puisse en tirer une marge minimum acceptable pour se développer.

Facilité de mise en place

Il est très facile de se lancer en dropshipping. En moins d’une journée vous pouvez avoir votre boutique en ligne et prête à l’emploi avec quelques produits. En étant motivé et en vous étant formé vous arriverez rapidement à proposer vos produits sur internet et à faire vos premières ventes.

Liberté géographique

Internet étant global, peu importe où vous vous situez dans le monde il vous suffit d’avoir une connexion Internet de bonne qualité pour gérer votre business en ligne. Comme vous n’avez pas de stocks, pas de bureaux, pas d’employés (au moins au début) vous pouvez gérer votre activité d’où vous voulez ! En plus d’être libre géographiquement, si votre site fonctionne bien vous pouvez obtenir votre liberté financière !

Inconvénients du dropshipping

Délais de livraison souvent longs

Comme la plus part des produits que vous proposez viennent de pays asiatiques, il est très probable que vous ayez des délais de livraison de plusieurs semaines. Aujourd’hui, celui qui livre en 1 ou 2 jours maximum a gagné. Accepteriez-vous d’attendre plusieurs semaines pour un produit que vous voulez acheter ? Certainement que non, et ça Amazon l’a bien compris. Dans ce cas, il vaut mieux proposer des produits plus chers mais dont la livraison sera plus rapide.

Qualité de certains fournisseurs médiocre

Lors de la sélection de vos fournisseurs, renseignez vous bien sur la qualité de leurs produits mais aussi de leurs services. Un fournisseur qui vous livre un produit cassé, défectueux ou encore non conforme à ce qui était promis vous fera une mauvaise publicité et vous pourrez dire adieu à votre activité fraîchement lancée si vous n’avez pas mis en place un bon service client (remboursement, échange de produit, réduction sur les prochains produits achetés…)

Rude concurrence

Qui dit facilité d’accès et de lancement dit aussi énorme concurrence. En effet, comme beaucoup de personnes souhaitent lancer une activité en parallèle de leur emploi salarié, le dropshipping devient de plus en plus difficile. Beaucoup de personnes qui se lancent dans ce domaine échoueront car elles ne se seront pas formées et ne connaîtront pas les bases de la vente sur Internet.

Difficile de vendre sur internet

Vendre sur Internet est un vrai métier. Il ne suffit pas de créer une boutique en ligne, de mettre quelques produits et d’attendre que les clients viennent passer commande. Non, il faut aller les chercher, que ce soit via des publicités sur les réseaux sociaux, ou en optimisant le référencement de votre site. Il vous faudra vous constituer une liste des clients ayant déjà acheté chez vous afin de les recontacter pour leur vendre à nouveau des produits. Un client satisfait est plus facile à refaire consommer qu’un nouveau client. Beaucoup se lancent sans s’être formés au préalable puis ferment boutique tout aussi rapidement qu’ils se sont lancés parce qu’ils ne font pas de vente.

Comment monter une boutique en ligne ?

Il n’est pas nécessaire de créer une boutique en ligne pour faire du dropshipping. Néanmoins, pour les personnes qui commencent et qui n’ont pas les connaissances suffisantes pour s’en passer (Web-marketing, SEO, ventes via Amazon, …) il est préférable de commencer avec une boutique et de la développer petit à petit.

Pour créer une boutique en ligne il est possible soit de développer son site soit même ou le faire développer, ou alors utiliser les services d’un prestataire (appelés SaaS pour “Software as a Service” ce qui veut dire logiciel en tant que service) qui vous permettra de customiser votre boutique comme vous le voulez, sans connaître grand chose en développement web. Parmi ces prestataires on retrouve Shopify, Big Buy, Dropizi, … Les tarifs sont assez variables et plus vous prenez une offre chère plus vous aurez de modules avancés disponibles. Par exemple, avec Shopify, le service de base est facturé $29 par mois, soit environ 25€ mensuel avec des frais de transaction de 2%. Chez Dropizi le tarif de base est similaire à celui de Shopify avec un abonnement de 27€ par mois et des frais de 2%.

Il est également possible de passer par d’autres prestataires comme par exemple prestashop, WordPress, …

Les pièges à éviter en Dropshipping

Croire que c’est facile

Si vous pensez que ce sera facile de vous faire une place dans le monde du e-commerce et plus particulièrement du dropshipping, vous vous trompez, et vous vous planterez certainement. Rien n’est facile. Amazon est aujourd’hui tout en haut mais ça n’a pas été facile pour autant. Jeff Bezos a du se retrousser les manches et faire face aux difficultés techniques de l’époque lorsqu’il s’est lancé. Aujourd’hui c’est beaucoup plus facile de se lancer mais la concurrence est là. Pour apparaître dans les premières pages de google il vous faudra une bonne stratégie et être patient. De même, sans connaissances en web marketing, il vous sera difficile de réaliser durablement des ventes. Donnez vous les moyens de réussir dans ce domaine en vous formant, en étant motivé et en ne lâchant pas lorsque vous ferez face à certaines difficultés.

Le contenu dupliqué

Très utile pour le référencement naturel aux yeux de google, le contenu de votre site doit être unique. Ce contenu, dans un site e-commerce, ce sont les fiches produits. Récupérez exactement les mêmes fiches produits de vos fournisseurs et c’est la catastrophe assurée. Pourquoi ? Beaucoup de vos concurrents feront la même chose et le contenu dupliqué est sévèrement puni par google. Autrement dit vous n’apparaîtrez jamais dans les meilleurs résultats de recherches sur google.

Se lancer dans une guerre des prix

Vous proposez des produits que certains de vos concurrents ont également sur leurs sites. Malheureusement pour vous ils ont le même fournisseur que vous. Ainsi, une des seules choses qui peut vous différencier c’est le prix. Lancez vous dans une guerre du prix le plus bas et vous sombrerez tous les 2 puisque vos marges vont rapidement se réduire. Essayez plutôt de négocier de meilleurs tarifs avec le fournisseur, choisissez un mode de livraison plus rapide, … les solutions pour se démarquer existent, utilisez les.

Négliger le service client

Un client satisfait est un client qui a de grandes chances de revenir acheter des produits sur votre boutique. C’est beaucoup plus simple de fidéliser un client que d’en conquérir un nouveau. Ne négligez pas le service client sous peine de voir vos ventes reculer. Un client mécontent vous fera une mauvaise publicité et ruinera la confiance qu’auraient pu vous accorder d’autres potentiels clients. Soyez à l’écoute de votre client et prenez ses remarques en compte.

Comment réussir en Dropshipping ?

Pour réussir en dropshipping vous pouvez suivre ces étapes clés afin de vous lancer sereinement. Il ne s’agit pas d’une formule magique qu’il suffit d’appliquer pour que cela fonctionne mais plus d’un guide des bonnes pratiques pour vous aider à avancer étape par étape.

La sélection de la niche

La première étape consiste à sélectionner une niche pour laquelle vous avez une passion ou qui vous intéresse fortement. Il n’y a rien de plus démotivant que de se lever le matin pour faire quelque chose que l’on aime pas spécialement faire ou de plus malhonnête que de vendre des produits que l’on utilise pas ou que l’on ne serait pas nous même prêt à acheter. Une niche est un domaine. Vous pouvez vous orienter vers un site généraliste mais il vous sera très difficile de faire concurrence aux géants déjà bien implantés comme Amazon ou Cdiscount. Sélectionner une niche vous permet de vous spécialiser. Par exemple, si vous aimez le sport et plus particulièrement le football, cela peut devenir votre niche. Vous pouvez également hyper spécialiser votre niche en vous orientant par exemple sur les maillots de football uniquement.

Analyser la concurrence

Une fois votre niche sélectionnée, il faudra analyser la concurrence afin de voir le nombre et le positionnement de vos concurrents, quels sont les produits qu’ils vendent le mieux et le moins bien, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, … Cette étape vous permettra de vous positionner par rapport à vos concurrents et de proposer une meilleure offre (en terme de prix, de livraison, d’offres promotionnelles, de service client…)

Sélectionner des produits

Vous êtes maintenant à même de pouvoir choisir les produits que vous allez mettre en vente sur votre boutique en ligne. Sélectionnez des produits de qualité, et pour lesquels des fournisseurs que vous avez identifié ont déjà eu plusieurs commandes et qui ont été bien notés. Inutile de mettre trop de produits immédiatement. Commencez avec une dizaine et élargissez progressivement votre offre.

Choisir des fournisseurs

Le choix des fournisseurs est important. Un fournisseurs malveillant ou peu professionnel peut ruiner votre réputation et votre crédibilité. Ne choisissez pas forcément les plus gros, parfois de petits fournisseurs sont plus réactifs et proposent de meilleurs produits que d’autres plus gros. L’important est de choisir les fournisseurs qui vont vous aider à développer votre entreprise de part leur sérieux. Choisissez en également plusieurs de façon à limiter la dépendance économique vis à vis de l’un d’eux. Si l’un d’eux venait à augmenter subitement ses prix cela n’aurait un impact que sur une partie de vos produits.

Attention à la communication. La plus part des fournisseurs sont situés à l’étranger et il est important que vous vous compreniez bien. De même, il est important que les produits que vous proposez soient conformes à leur description. Assurez vous que ce soit bien le cas. Votre fournisseur pourrait avoir menti ou avoir mal traduit quelque chose. Vendre une contrefaçon est aussi très dangereux. Évitez pour cela les grosses marques, surtout si votre niche se situe dans la maroquinerie ou les chaussures.

Développer un site

Vous pouvez maintenant créer votre boutique en ligne. Vous avez analysé la concurrence, sélectionné des produits qui fonctionnent, et trouvé des fournisseurs. Il vous reste à mettre en avant vos produits et à faire des ventes. Créez vous même vos propres fiches produits afin d’optimiser le référencement naturel. Pour créer votre site vous pouvez passer par des plateformes clé en main comme Shopify (Canadien) ou Dropizi (Français) afin de ne pas faire appel à un prestataire qui vous fera payer énormément, de réduire les frais et de commencer rapidement.

Optimiser le SEO

Le référencement naturel est primordial pour le développement de votre boutique en ligne. En effet, un site mal référencé devra continuellement faire de la publicité pour engranger des ventes et donc rogner ses marges. Un trafic naturel vous permettra de continuer à réaliser des ventes en réduisant le nombre de campagnes publicitaires. Pour cela rédigez bien et vous-même les fiches produits. N’hésitez pas à bien les détailler sans rentrer trop dans les caractéristiques techniques. Utilisez également des applications qui vous permettront d’optimiser votre SEO.

Créer un plan d’acquisition de clientèle

Sans clients, pas de ventes ! Il est important d’attirer de potentiels clients sur votre site. Pour cela vous devez utiliser tous les moyens possible. Le référencement naturel grâce à de bonnes fiches produits vous aidera grandement. Mais ce n’est pas tout, utilisez les réseaux sociaux, notamment Facebook où vous pouvez cibler parfaitement les personnes selon leurs goûts ou leurs habitudes. C’est également le cas pour Instagram. Utilisez Pinterest pour mettre en avant les images de vos produits, Youtube pour faire des vidéos/tutoriel sur vos produits.

Ne faites pas tout cela en même temps car vous allez vous éparpiller, avoir peu de résultats et vous démotiver. Attaquez un réseau social à la fois et lorsque vous avez suffisamment de trafic sur l’un, passez au suivant.

Prévoyez aussi de mettre en place un auto répondeur pour capter les emails de vos clients afin de les relancer plus tard avec de nouvelles offres ou de nouveaux produits.

Bon courage et bonnes ventes !

A propos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création