Pour investir en Bourse, il y a plusieurs moyens qui s’offrent à vous. Vous pouvez faire du trading, c’est à dire réaliser des investissements en Bourse de manière active et régulière. Vous pouvez également faire de l’investissement passif en achetant des ETF par exemple ou alors investir de manière hybride, mi active, mi passive, en ayant des critères de sélection d’actions. C’est ce dernier point que nous verrons dans cet article.

Qu’est-ce qu’une action ?

Une action est une partie du capital d’une entreprise. Si vous possédez une action d’une entreprise, vous êtes propriétaire d’une partie de cette entreprise. Plus vous détenez d’actions d’une même entreprise plus vous avez de poids. En effet, en mettant les actions particulières, chaque action donne droit à une voix. Ainsi, lors des grandes décisions d’entreprise, les personnes qui ont le plus d’actions peuvent influer plus ou moins fortement sur la direction à prendre. Une personne qui détient plus de 50% (50% + 1 action) peut prendre seul les décisions puisqu’il détient la majorité du capital. Une action ne doit pas être confondue avec une obligation, qui est une partie d’une dette, qui génère des intérêts. L’action, elle, peut générer des dividendes si l’entreprise réalise des bénéfices, et si elle décide d’en verser à ses actionnaires. On parle souvent de bénéfice par action (BPA) pour évaluer la rentabilité des actions.

Qu’est-ce qu’un dividende ?

L’action est une partie du capital de l’entreprise. Le dividende quant à lui, est une partie du bénéfice d’une entreprise. L’action et le dividende sont liés. Une action donne droit à des dividendes sur décision de l’entreprise si elle réalise des bénéfices. Pas de bénéfices, pas de dividendes. Le versement de dividendes s’effectue selon les entreprises tous les mois, tous les trimestre ou tous les ans.

Un dividende versé autrement qu’annuellement est une anticipation du bénéfice qui sera réalisé dans l’année. Un dividende versé annuellement est généralement versé au mois de mai de l’année suivante. Le dividende peut-être payé en numéraire (en argent) ou en actions. Si on a besoin d’argent il est préférable d’opter pour le versement en numéraire, notamment si l’on est rentier grâce à la Bourse. A l’inverse, si on a pas besoin de liquidités, il est préférable d’obtenir de nouvelles actions puisque cela permet de limiter les frais d’acquisition (elles sont versées directement sur le compte titre ou PEA du détenteur et ne subissent pas de frais de transaction).

Publicités

Pourquoi avoir des critères de sélection d’actions ?

Avoir des critères de sélection d’actions est important afin de ne pas acheter n’importe quelle action. Une action dont le cours est faible ne veut pas forcément dire qu’elle est rentable ou bon marché. A l’inverse, une action dont le prix est élevé ne signifie pas pour autant que son entreprise est solide.

Par exemple, vous voulez acheter une nouvelle voiture. Vous n’allez pas acheter forcément la voiture la moins chère du marché. Vous allez avoir des critères pour la sélectionner, comme la couleur, la motorisation, l’habitacle, les options, le design, le kilométrage, … Pour les actions c’est pareil, il faut être sélectif pour éviter d’acheter n’importe quoi.

L’investissement en actions doit être une stratégie de moyen-long terme pour être rentable. Personnellement je vise des entreprises qui versent des dividendes afin d’avoir des revenus diversifiés. Pour investir, il n’est pas nécessaire d’avoir une grosse somme d’argent au commencement. Ce n’est pas du trading mais de l’investissement long terme. Ainsi, en investissant la même somme tous les mois on ne sent pas l’évolution des prix.

Par exemple, on choisit d’investir 200€ tous les mois en Bourse. Il y a des mois où on achètera beaucoup d’actions car le prix aura baissé par rapport à la première fois. D’autres mois, on aura moins d’actions pour le même prix car le cours sera monté. Au final le prix importe peu puisqu’il est lissé dans le temps avec les différentes variations. C’est sûr qu’il est préférable d’acheter peu cher, mais si on attend que le prix soit au plus bas, on n’achètera jamais rien.

10 critères de sélection d’actions

Voici 10 critères à retenir pour choisir des actions dans lesquelles investir. Vous n’êtes pas obligé d’avoir ces 10 critères pour valider une entreprise, si vous en avez 5-6 c’est suffisant, selon ce qui est important pour vous.

  • Comprendre l’activité de l’entreprise

L’activité de l’entreprise est importante. Si elle réalise des activités qui ne sont pas en accord avec vos valeurs (exemple: l’armement), n’achetez pas ses actions. Il y a des entreprises dont l’activité est obscure, ou peu compréhensible. Il vaut mieux se détacher et ne pas investir dans ce type d’entreprises. Il faut toujours investir dans quelque chose que l’on comprend ou au moins dans quelque chose auquel on croit.

  • Où sera l’entreprise dans 10-15 ans

L’activité de l’entreprise est elle perrenne ? Est-ce que l’entreprise a des chances d’être encore là dans 10 ou 15 ans ? Ce sont ce genre de questions que vous devez vous poser. Une entreprise qui est dans le domaine de l’énergie ou de l’alimentation a de grandes chances d’être là pour de nombreuses années puisque ce sont des choses dont on a tous besoin. Une entreprise qui développe une nouvelle technologie n’est pas certaine d’exister encore dans quelques années. Pour vous aider, utilisez la pyramide de Maslow pour connaître les besoins des humains et leur hiérarchie.

  • Des dividendes sont-ils versés depuis au moins 5 ans de manière stable ?

Ma stratégie principale d’investissement en Bourse consiste à acheter des titres d’entreprises qui versent des dividendes. Ainsi, dans cette stratégie il est important de savoir si des dividendes sont versés et depuis quand. Il faut aussi que le montant de ces dividendes soit stable. Une entreprise qui verse 1€ par action en dividendes une année puis 0,3€ par action l’année suivante ne m’intéresse pas. Je préfère une entreprise qui verse par exemple 0,5€ de dividendes par action tous les ans. Cela me permet d’estimer avec une grande fiabilité mes revenus. Pour cela il faut qu’une entreprise verse des dividendes d’un montant similaire depuis au moins 5 ans.

  • Le dividende est-il croissant ?

Si le dividende versé est supérieur chaque année à l’année précédente c’est encore mieux. Cela signifie que pour chaque action que je détiens, mon revenu en dividende sera chaque année en augmentation sans avoir acheté de nouvelles actions. Cela revient à dire que votre revenu de dividendes augmente chaque année sans que vous ne fassiez rien.

  • Une capitalisation boursière supérieure à 500 millions d’euros

La capitalisation boursière d’une entreprise est la somme qui est obtenue par la multiplication du nombre d’actions et du cours de bourse. Par exemple, une entreprise a une action qui s’échange à 10€ en Bourse. Elle a actuellement 5000 actions. Sa capitalisation boursière sera donc de 10€ x 5000 actions = 50 000€. Viser une capitalisation boursière à 500 millions d’euros pour les entreprises que je vise me rassure sur sa solidité financière, son historique, son prestige ainsi que sur sa capacité à attirer des investisseurs.

Publicités
  • Un EBITDA de 15%

L’EBITDA (Earning Before Interests Taxes Depreciation and Amortization) correspond au bénéfice opérationnel réalisé par une entreprise. Il s’agit du résultat financier qu’elle obtient de son exploitation normale. La plupart des grosses entreprises ont ou visent un EBITDA compris entre 10% et 20%. Une entreprise qui a un EBITDA me paraît suffisamment rentable pour investir dans ses actions.

  • Un taux d’endettement inférieur à 110%

Le taux d’endettement mesure le niveau de dette de l’entreprise par rapport à ses fonds propres. L’endettement se compose des dettes bancaires, des dettes d’exploitation, des dettes non liées à l’exploitation (impôts et cotisations sociales par exemple). Un taux d’endettement très élevé aura des conséquences sur la trésorerie de l’entreprise car il s’accompagne de frais fixes comme l’amortissement des emprunts et des intérêts. Un taux d’endettement très faible peut signifier que l’entreprise arrive a tout financer par ses fonds propres donc qu’elle est en très bonne situation financière ou alors qu’elle est trop prudente pour investir en s’endettant.

  • Un EBITDA croissant sur les 3 dernières années

En plus de se situer vers les 15%, l’EBITDA doit être croissant depuis au moins 3 ans. Cette augmentation permet de voir que la marge opérationnelle de l’entreprise s’améliore année après année, donc que son bénéfice augmente aussi. Cela veut généralement aussi dire que les dividendes distribués auront de grandes chances d’augmenter année après année.

  • Croissance du prix de l’action de 3 à 5% depuis 5 ans

Avoir une action dont le prix augmente n’est pas mon objectif premier puisque je vise principalement les dividendes. Néanmoins, si le prix augmente en moyenne de 3% à 5% par an depuis 5 ans ça me va. Je ne suis pas contre une augmentation de la valeur de mon portefeuille 🙂

  • PER compris entre 3 et 14

Le Price Earning Ratio (PER) est le rapport entre le cours de Bourse d’une action et le bénéfice net par action ou en divisant la capitalisation boursière par le résultat net. Il sert à calculer à combien d’années du dernier bénéfice net connu est valorisée une entreprise par sa capitalisation boursière. Il permet de ce fait d’évaluer la valeur d’un titre par rapport aux prix des titres de sociétés du même secteur d’activité. Plus le PER est faible, plus l’action est considérée comme bon marché.

Interprétation du niveau de PER :

  • de 0 à 10 : L’action est sous-évaluée ou les bénéfices de l’entreprise tendent à décliner
  • de 10 à 17 : Un ratio situé dans cette tranche est considéré comme étant bon
  • de 17 à 25 : L’action est considérée comme étant surévaluée ou que les profits sont en hausse depuis les dernières annonces
  • plus de 25 : On attend de forts profits dans le futur ou alors l’entreprise fait l’objet d’une spéculation conduisant à une bulle spéculative.

Vous pouvez retrouver toutes les informations des entreprises françaises sur le site de boursorama.

Et vous, avez vous d’autres critères de sélection pour acheter des actions ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.