Le terme BRICS est un acronyme anglais pour désigner cinq pays émergents qui sont le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine ainsi que l’Afrique du Sud (South Africa). Ce terme a été créé en 2000 par la banque d’affaires Goldman Sachs et il ne regroupait à la base que 4 pays sous le sigle BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine). Ce n’est qu’en 2011 que l’Afrique du Sud rejoint les autres pays pour former les BRICS. Certains y ajoutent également le Mexique afin de former le BRICSAM. Quelles sont les caractéristiques des BRICS, pourquoi regrouper ces pays, quel est le poids financier, démographique, politique et commercial de ces pays dans le monde sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans cet article.

Caractéristiques des BRICS

Les pays composants les BRICS, sont des pays à forte croissance économique et dont le poids dans l’Economie mondiale ne cesse d’augmenter. La Chine est devenue en quelques années depuis la fin du 20e siècle l’usine du monde. Toutes les grandes entreprises font fabriquer leurs produits là-bas car le coût de la main d’oeuvre est beaucoup moins élevé que dans leur pays. On y retrouve notamment le fabricant de chaussures et de vêtements NIKE ainsi que le fabricant de téléphone APPLE.

La Russie est une économie en reconstruction. Suite à la chute du mur de Berlin en 1989 et la fin de l’Union Soviétique en 1991, la Russie prend de plus en plus d’ampleur dans le monde, notamment au niveau militaire et spatial.

L’Inde est un peu similaire à la Chine en terme de fabrication bon marché pour les grandes entreprises du monde. Néanmoins elle s’est surtout démarquée dans le domaine informatique d’où une grande partie des meilleurs ingénieurs informatique sont issus.

Le Brésil quant à lui est la première puissance du continent sud américain et possède l’économie la plus stable même s’il connaît fréquemment de grosses périodes d’inflation et d’instabilité politique. C’est un des pays qui crée le plus de millionnaires tous les ans depuis plusieurs années déjà.

Première puissance économique du continent Africain, l’Afrique du Sud est un pays à 2 vitesses. D’un côté elle prospère en ayant des partenariats économiques avec les grandes puissances mondiales, mais d’un autre elle manque cruellement d’infrastructures de base et de qualité et est sujette à une instabilité politique et sociale, héritage de l’Apartheid qui a cessé en 1991.

Que représentent les pays du BRICS dans le monde ?

En terme de richesse créée (PIB)

En 1990 les pays que sont le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, qui composent l’acronyme BRICS, représentaient 10% du PIB mondial. 28 ans plus tard, en 2018 leur part est passée à 25,5% avec près de 20 000 milliards. Leur montée en puissance se voit également dans le classement du Fond Monétaire International (FMI) des pays les plus puissants du monde en terme de PIB. En 2018, la Chine se classe 2e, derrière les Etats-Unis, l’Inde est 7e, le Brésil 9e, la Russie 12e et enfin l’Afrique du Sud est 32e. La France quant à elle se situait au 6e rang, derrière les Etats-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne et le royaume-Unis.

En terme de population

Population BRICS
Population des BRICS

Sans surprise, les pays asiatiques que sont la Chine et l’Inde sont les pays les plus peuplés du monde avec respectivement près de 1,4 milliards et 1,36 milliards d’habitants. A eux deux seulement, ils représentent près de 37% de la population mondiale. Les BRICS au complet représentent près de 42% de la population mondiale. La Russie compte elle près de 145 millions d’habitants, le Brésil 210 millions et l’Afrique du Sud 57 millions. A eux 5 ils représentent donc près de 42% de la population mondiale, ce qui fait un peu plus de 3 milliards d’habitants.

A titre de comparaison la France c’est 67 millions d’habitants, l’Allemagne près de 83 millions, les Etats-Unis 327 millions et le Japon 127 millions.

A quoi est dû l’essor des pays composant le BRICS ?

Les pays du BRICS ont durant les dernières années constamment augmenté leur poids dans les exportations mondiales au point qu’en 2010 la Chine soit devenue le premier exportateur mondial de marchandises. Le poids de la Russie, du Brésil, de l’Inde ou encore de l’Afrique du sud n’est pas non plus à négliger. En revanche, si tous ces pays sont de gros exportateurs, ce qu’ils exportent est complètement différent et plutôt spécialisé. La Chine par exemple exporte principalement des produits manufacturés. La Russie a fait des hydrocarbures sa spécialité, le Brésil les produits agricoles et les matières premières, l’Inde les services, notamment informatiques, et l’Afrique du sud les minerais.

La Chine, l’Inde et le Brésil ont réussi à attirer de nombreux investissements directs étrangers (IDE) grâce à leur faible coûts de production, notamment au niveau de la main-d’oeuvre. De nombreuses entreprise étrangères se sont ainsi implanté dans ces pays pour produire à bas coûts.

Ajouté à cela, la consommation intérieure se développe fortement du fait d’une population jeune et dynamique ce qui contribue à renforcer la demande de biens mais aussi d’emplois.

Publicités

Les actions communes de ces pays

Les principales puissances émergentes mondiales réunies sous le E7

Les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) ont été rejoint par la Thaïlande, la Turquie et l’Indonésie pour former le E7, une alternative au G7 (Allemagne, France, Italie, Royaume-Unis, Japon, Etats-Unis et Canada) même s’ils ne sont pas une union entre pays comme l’Union Européenne, le G7 ou encore le G20.

La NBD, Nouvelle Banque de Développement

Créée en 2014 et dotée d’un capital de 100 milliards de dollars et d’une réserve de 350 milliards de dollars, la nouvelle banque de développement, aussi appelée banque des BRICS, et qui possède son siège à Shanghai en Chine, a pour but de financer des projets d’infrastructure, de santé, d’éducation, … dans les pays concernés et dans d’autres pays émergents. Comparé au FMI, son grand avantage est que l’octroi de prêts n’est pas soumis à des conditions ou restrictions contraignantes. Le FMI exige pour chaque demande de prêt des réformes structurelles.

Sommets des BRICS

Les pays du BRICS se réunissent durant des sommets, à l’image de ce qu’il se fait avec les pays du G20 ou du G7 par exemple.

Le premier sommet a eu lieu le 16 juin 2009 et ne regroupait que les pays du BRIC. Il s’est tenu à Yekaterinbourg en Russie.

Le second sommet à eu lieu à Brasilia au Brésil le 16 avril 2010 avec encore les même pays qu’au premier sommet.

Le troisième sommet a réuni les pays du BRIC à Sanya en Chine le 14 avril 2011. Il s’agit également de la première réunion des BRICS, avec l’adhésion de l’Afrique du Sud.

Le quatrième sommet s’est déroulé à New Dehli en Inde le 29 mars 2012 et regroupait tous les paus du BRICS.

Le cinquième sommet a eu lieu le 28 mars 2013 à Durban en Afrique du sud. Le projet de nouvelle route de la soie est mis en place à l’initiative de la Chine, le BRI, pour Belt and Road Initiative.

En tout à fin 2019, 11 sommets des BRICS ont eu lieu. Ils ont permis en 2015 la création de la NDB, nouvelle banque pour le dévelppement. En 2017 les BRICS se réunissent et rassemblent d’autres pays comme le Thaïlande, le Mexique, l’Egypte, la Guinée, le Tadjikistan afin de discuter du BRICS Plus et l’élargissement du groupe initial des quatres pays de 2009.

D’autres pays émergents frappent à la porte

D’autres acronymes existent pour caractériser ces puissances économiques en fort développement comme BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), BRICM (qui correspond aux pays du BRIC plus le Mexique), BRICK (qui correspond aux pays du BRIC avec la corée du sud : Korea), BRICSAM (Les pays du BRICS avec le Mexique).

Les principaux pays qui souhaitent ou pourraient intégrer le club des BRICS sont ceux qui participent aux réunions du E7 ainsi qu’un autre. Il s’agit du Mexique, de l’Indonésie et de la Turquie. Le pays supplémentaire est la Corée du sud. Un acronyme existe déjà pour inclure l’Indonésie, le BRIICS !

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.