Comment réduire ses dépenses ?

C

Beaucoup de personnes se plaignent de ne pas arriver à finir les mois, de ne pas réussir à joindre les deux bouts, d’être trop taxé, d’avoir trop de dépenses et pas assez de revenus. Il existe deux façons pour avoir plus d’argent : soit on augmente ses revenus, soit on fait en sorte de réduire ses dépenses. Nous allons ici nous attarder sur comment réduire ses dépenses.

Les différentes charges

Avant de s’attaquer à réduire ses dépenses, il convient de savoir ce que l’on dépense réellement et de trier ses dépenses en deux catégories, les charges fixes et les charges variables. En sachant ce pour quoi on paye, il est plus simple de savoir quelles dépenses réduire ou supprimer.

Charges fixes

Les charges fixes sont des charges récurrentes sur lesquelles il est très difficile d’avoir un influence en vue de les faire diminuer. Il peut s’agir par exemple du montant de votre loyer : vous n’allez pas négocier avec le propriétaire une réduction, quoi que… à vous de voir, qui ne demande rien n’a rien!. Il peut également s’agir d’abonnements téléphonique, Internet, de télévision: On nous dit que c’est tant d’euros par mois, on paye, point ! Ça peut également être une assurance pour la voiture, un crédit à la consommation ou immobilier, ou toute autre mensualité.

Charges variables

Les charges variables sont des charges qui apparaissent ponctuellement, c’est à dire de manière non récurrentes mais que l’on peut en général modifier nous-même en changeant nos habitudes ou en les supprimant définitivement. Il peut s’agir par exemple de sorties au cinéma, au restaurant, au bar ou en boîte de nuit : Ce ne sont pas des dépenses vitales ni obligatoires. Elles ne contribuent qu’à votre train de vie. Il peut également s’agir de vos courses en supermarché, de l’essence que vous consommez avec votre véhicule, des cafés que vous prenez avec vos collègues, des achats de vêtements ou de chaussures que vous effectuez. Toutes ces dépenses ne sont pas obligatoires et il ne dépend que de vous de modifier ce type de charges.

Limiter ses charges variables pour réduire ses dépenses

Si vous rencontrez des difficultés financières, les charges variables sont les premières qu’il faudra sacrifier. Il ne s’agit pas de vous priver de tout, mais de vous réduire au minimum vital. Lors de vos courses, limitez vous au nécessaire pour vous nourrir. Si vous avez pour habitude d’acheter du chocolat, des gâteaux, des bonbons, des sodas, faites l’impasse ! Cela vous permettra de réduire de beaucoup le montant sur le ticket de caisse.

Si vous aimez bien sortir le soir dans des restaurants, dans des bars, au cinéma et que vous le faites régulièrement, limitez vos sorties au maximum. Les habitudes que l’on prend sont très dures à changer mais forcez y vous pour pouvoir diminuer vos charges. Vous pourrez revenir à un rythme de sortie plus intense lorsque vous aurez traversé les difficultés.

Vous êtes fan de shopping ? Ce n’est pas bon pour vos finances. Vous avez certainement déjà suffisamment de vêtements et de chaussures. Si vous avez des difficultés financières, n’allez pas en racheter de nouveaux. Utilisez ceux que vous avez déjà et gardez votre argent pour d’autres dépenses ou encore mieux, sur votre compte en banque.

Consommez malin. Il existe un grand nombre d’applications qui vous permettent d’acheter les mêmes produits que vous achetez mais moins cher. Je pense par exemple à “toogoodtogo” pour ce qui est de l’alimentaire, à “voyagespirates” pour ce qui est des vacances, à “blablacar” pour vos déplacements d’une ville à une autre. Il en existe un paquet, renseignez vous, parce que ça vous permettra d’économiser beaucoup d’argent.

Modifier ses charges fixes pour réduire ses dépenses

Si vous avez du mal à boucler les fins de mois, vous allez également devoir modifier vos charges fixes.

Le plus gros poste de dépense fixe est en général le loyer. Si c’est le cas, envisagez de demander au propriétaire une réduction du montant de votre loyer. Chercher un autre locataire est embêtant, on peut avoir des vacances locatives et on préfère éventuellement recevoir un loyer moindre pour laisser un locataire de confiance en place. Si le propriétaire refuse, commencez à chercher un logement moins cher, quitte à vous éloigner un peu du centre ville et à être en périphérie. Votre confort est important, mais vos finances le sont encore plus.

Désabonnez vous des chaînes télé que vous ne regardez pas ou trop peu. Inutile de payer pour un service que vous ne consommez pas.

Vérifiez vos assurances. Bien trop souvent on accepte des assurances pour tout et rien en pensant être couvert en cas de panne ou de vol. Mis à part l’assurance santé, et l’assurance de votre voiture, sachez que les assurances que l’on vous propose sont inutiles. D’une part parce que la garantie arrive à échéance quasiment à la fin de la vie du produit couvert, et d’autre part parce que c’est souvent inutile parce que d’autres assurances vous couvrent déjà (exemple: assurance comprises dans une carte de crédit gold ou premium).

Renégociez vos crédit à la consommation afin d’obtenir des mensualités plus faibles et dans le meilleur des cas, remboursez au plus vite ces dettes qui risquent de vous plomber si un coup dur arrivait.

Les bonnes habitudes à adopter

Se payer en premier

Se payer en premier signifie que vous devez chaque mois, lorsque vous recevez votre salaire, en mettre immédiatement une partie de côté afin de vous forcer à épargner. Ensuite vous adaptez vos dépenses en fonction de ce qu’il vous reste sur le compte bancaire. Si à la fin du mois vous avez réussi à ne pas tout dépenser, n’hésitez pas à refaire un virement pour augmenter votre épargne. Cette épargne vous servira en cas de coup dur ou de grosse dépense non prévue.

Éliminer ses mauvaises dettes

Les mauvaises dettes sont des crédits que vous avez en cours et qui vous font perdre de l’argent. Ces crédits sont en général associés à des biens périssables comme une télévision, un ordinateur, un téléphone mobile, une voiture. Pour ce genre de dépenses privilégiez toujours l’achat en cash afin de ne pas être à la merci de la banque si vous deviez vous retrouver dans une situation financière compliquée et en plus continuer à devoir payer ces biens que vous ne pourriez plus revendre au prix auquel vous l’aviez acheté. Les crédits sur un bien immobilier n’entrent pas dans la catégorie des mauvaises dettes parce qu’il s’agit d’un actif qui vous rapporte de l’argent si vous le louez, ou qui vous permet de développer votre patrimoine si vous y habitez.

Traquer les dépenses inutiles et ne pas céder au marketing

Vous avez certainement des dépenses qui ne sont d’aucune utilité comme par exemple des abonnements à des chaînes télé que vous ne regardez même pas, des assurances qui font doublon, des babioles inutiles que vous entassez chez vous,… Arrêtez de consommer comme cela car ça vous mènera à des difficultés. Supprimez ces dépenses et économisez ou faites vous plaisir avec d’autres choses plus utiles. Ne cédez pas au marketing de masse qui vous pousse à consommer toujours plus. Demandez vous si vous avez réellement besoin de ce qu’on vous propose avant de passer à la caisse. Le dernier téléphone à la mode coûte 1200€… 1200€ pour un téléphone qui peut se casser si vous le faites tomber. Soyons sérieux, cet argent sera bien mieux utilisé ailleurs. N’essayez pas d’épater les autres (pendant quelques minutes au final) avec des objets, certes beaux, mais hors de prix. Apple, et les autres membres GAFAM sont très forts pour vous donner envie d’acheter leurs produits.

Ne pas faire d’achat compulsif

Ce point-ci rejoint le précédent concernant le marketing. Ne succombez pas à tout ce que l’on vous montre. Un achat compulsif est une dépense que vous allez faire immédiatement parce que quelque chose vous plaira, peu importe le prix. Avant de passer à l’action, demandez vous vraiment si vous avez besoin de ça. Si c’est le cas, attendez quelques jours avant de l’acheter, cela vous permettra de bien y réfléchir mais surtout, l’envie d’acheter aura en général disparu et vous vous direz à ce moment là que vous auriez fait une bêtise en achetant cet objet.

Se constituer une épargne

Mettez de l’argent de côté. Personne ne peut dire de quoi demain sera fait . Aujourd’hui, peut-être que tout va bien mais demain est un autre jour. Vous pourriez perdre votre emploi, devoir faire face à une grosse dépense non prévue. Si vous n’avez pas d’épargne il vous sera difficile de payer ces dépenses et vous pourriez vous retrouver rapidement dans une situation financière compliquée. Si par exemple vous avez de l’argent de côté, vous pouvez faire face à la perte de votre emploi, prendre le temps de chercher quelque chose qui vous convient sans avoir à accepter n’importe quel travail afin de payer vos factures.

Investir

Investir est le prolongement de l’épargne. Une fois que vous avez atteint un certain niveau d’épargne, inutile d’avoir x livrets d’épargne remplis. Gardez uniquement une épargne de sécurité et investissez le reste afin de vous constituer différentes sources de revenus. De cette manière vous vous mettrez encore plus à l’abri si des coups durs devaient vous arriver. Achetez par exemple des biens immobiliers, créez une entreprise en parallèle de votre emploi principal, investissez en Bourse

A propos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création