La théorie des 3D

L

Les “3D” : Désintermédiation, Décloisonnement, Déréglementation, interviennent dans le secteur bancaire et ont permis notamment l’essor de la mondialisation financière. On peut même y ajouter un 4ème D : “Dématérialisation”, grâce au développement rapide des technologies de l’information dans les années 90 et 2000, notamment avec les ordinateurs et internet.

La théorie des 3 D : Désintermédiation, Décloisonnement et Déréglementation

Théorie 3D : Désintermédiation

Elle est analysée comme étant l’accès direct des entreprises aux financements par émission de titres (actions et obligations par exemple) plutôt que par endettement (crédit) auprès des acteurs institutionnels (par exemple les banques).

Théorie 3D : Décloisonnement

Il peut être défini comme la suppression des divisions entre banques de dépôt et banques de retrait, c’est-à-dire entre compte à vue (compte courant) et compte à terme (placement financier rémunéré dont la durée est fixe). Au niveau international, cela se traduit par la libre circulation des capitaux permis par l’abolition du contrôle des changes (entré en vigueur en 1990) et la suppression des mesures qui empêcheraient la mondialisation des banques. On assiste ainsi à une course entre les banques pour attirer un maximum de capitaux à elle et être présentes partout dans le monde.

Théorie 3D : Déréglementation

Elle est définie comme étant la suppression des règlements et des contrôles sur les prix des services bancaires afin de permettre une circulation plus fluide des flux financiers. Elle a débuté aux États-Unis avant de gagner le reste du monde. Hormis les harmonisations des systèmes financiers et les suppressions de frais de transferts, les innovations majeures dans ce domaine sont liées au décloisonnement.

Le 4ème D

Dématérialisation

La dématérialisation est définie comme étant le remplacement dans une entreprise ou une organisation de ses supports d’informations matériels, principalement en papier, par des fichiers informatiques et des ordinateurs. Cela permet de stocker et de traiter les informations (en utilisant un logiciel de traitement de texte) plus facilement et beaucoup plus rapidement. Cela permet également de libérer de l’espace en n’entreposant pas de nombreux classeurs ou feuilles de papier dans un bureau ou un lieu dédié à l’archivage des documents.

A lire aussi: La Bourse, qu’est-ce que c’est et La concurrence pure et parfaite

A propos

1 commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Par Jeremy Salle

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création