Qu’est-ce que Stellar Lumens (XLM) ?

Q

Historique de Stellar

Stellar a été fondé par Jed McCaled, Patrick Collison, Matt Mullenweg, Naval Ravikant, Sam Altman et Joyce Kim en 2014. Jed McCaled est également le co-fondateur de Ripple. C’est pour cette raison que le protocole du Stellar Lumens est basé sur le protocole du Ripple.

En 2015, le nom du token est passé de Stellar à Lumens pour permettre de distinguer le réseau Stellar sur lequel est adossé la blockchain, de stellar.org, l’organisme à but non lucratif qui contribue au développement du projet.

La différence notable vient du fait que Ripple cible les institutions financières (banques, entreprises…) alors que Stellar Lumens s’adresse plus, quant à lui, aux particuliers. Ainsi, Ripple se focalise sur des échanges de monnaie importants alors que Stellar préfère miser sur des échanges monétaires en plus faible quantité.

Au départ, Stellar Lumens est une crypto-monnaie créée pour aider les pays en voie de développement à accéder à des services financiers transfrontaliers simples d’utilisation et à moindre coût.

Les tokens Lumens (XLM)

Le réseau Stellar dispose de 100 milliards de tokens XLM.

Il n’y a pas de minage, aucun nouveau XLM ne sera créé, tout a été pré-miné. La répartition des Stellar Lumens s’est faite (et continu à être faite) comme suit :

  • 50% distribués à des particuliers : une petite quantité de lumens (50-300 XLM) est donnée à chaque individu qui s’inscrit par le biais d’un lien d’invitation. Il est possible d’obtenir un lien d’invitation par l’intermédiaire d’un partenaire de Stellar ou en assistant à l’un de leurs meetings.
  • 25% sont (ou seront) donnés à des partenaires : les lumens seront remis à des entreprises, des gouvernements, des institutions ou des organisations à but non lucratif qui contribuent à la croissance et à l’adoption de l’écosystème.
  • 20% ont été reversés à des possesseurs de BTC et XRP : Stellar.org a distribué des lumens aux détenteurs de bitcoin et XRP (19% pour les détenteurs de bitcoin et 1% pour les détenteurs de XRP). Ce concours s’est déroulé en deux phases : une phase en octobre 2016 et l’autre en août 2017.
  • 5% réservés aux dépenses opérationnelles de Stellar.org

Stellar est une plateforme décentralisée permettant de passer des transactions avec n’importe quelle monnaie. Il s’agit en quelque sorte d’un « Western Union » ou encore d’un “Paypal” à moindre frais.

Qu’est ce que Stellar Lumens (XLM) ?

Le réseau

Open source, sa blockchain hybride est ouverte à tous les acteurs souhaitant réaliser des paiements décentralisés : individus, organismes professionnels, réseaux de paiements, banques, …

L’objectif de ce projet est d’avoir une plateforme, facile d’accès, offrant la possibilité d’effectuer des micro-paiements et des transferts internationaux rapides, fiables et avec très peu de frais. Le réseau peut supporter jusqu’à 1000 transactions par seconde. En moyenne, une transaction est validée au bout de 3 secondes.

Il s’agit d’un réseau décentralisé, comprenant de nombreux serveurs dispersés dans le monde, distribuant leur puissance au réseau. Celui-ci enregistre toutes les transactions du système, qu’elles soient faites par des particuliers ou des professionnels. Une copie de ce réseau (registre partagé) existe dans tous les serveurs qui compose le réseau.

N’importe quel individu peut détenir un serveur Stellar. Plus le réseau contient de serveurs et plus il est robuste. Les serveurs communiquent entre eux pour vérifier les transactions et synchroniser ces dernières, il s’agit d’un protocole basé sur un consensus appelé le Stellar Consensus Protocol (SCP).

Les échanges monétaires

Stellar a besoin d’institutions existantes afin de garantir les dépôts et les retraits (à l’instar de banques…). Sur le réseau Stellar, ces “institutions” sont appelées Anchors (ou ancres). Elles agissent comme des passerelles entre une devise spécifiques (EUR, YEN, USD…) et le réseau. De plus, elles permettent de conserver un carnet d’ordres mis à jour en temps réel.

Ainsi, vous pouvez déposer des euros pour les échanger contre des dollars et les envoyer à un ami aux Etats-Unis. Le réseau convertira automatiquement ces devises au meilleur taux en vigueur.

Les ancres (Anchors) sont des entités auxquelles les gens font confiance pour stocker leurs économies et envoyer leurs devises (émissions de crédits) sur le réseau Stellar. Ce sont, comme indiqué plus haut, des passerelles entre les différentes devises numériques intégrées au réseau. Toutes les transactions monétaires (sauf les transactions en Lumens) sur le réseau se font sous forme de crédits émis par les ancres.

De plus, une bourse décentralisée est intégrée et utilisée pour négocier n’importe quel type de devise ou d’actif. Ainsi, les utilisateurs peuvent placer des ordres d’achats et de ventes pour acheter diverses devises sur un grand livre publique.

Il est également possible d’envoyer n’importe quelle devise que l’on détient à une personne différente dans une autre devise par le biais de cet échange décentralisé. Par exemple, Jérémy souhaite envoyer 1000 euros à Tiffany. Il dispose de Bitcoins (BTC) et souhaite les utiliser pour envoyer ces euros à Tiffany. Stellar convertira automatiquement ses BTC en euros ou tout autre devise au choix avec le meilleur taux de change. Si Tiffany est aux Etats-Unis, Jérémy peut faire le choix de convertir ses BTC en dollars US.

Les frais

Chaque transaction a des frais négligeables de 0,00001 lumens. Ces frais existent uniquement pour empêcher des utilisateurs ayant des intentions malveillantes de saturer le réseau (attaque DDoS). De même, le réseau Stellar exige que tous les comptes détiennent un solde minimum de 0,5 lumens. Cela permet de ne conserver que des comptes actifs. 

Protocole et consensus

Les règles de consensus se font selon le Stellar Consensus Protocol (SCP), inventé par David Mazières. Celui-ci repose sur l’algorithme Federated Byzantine Agreement (FBA), qui garantit une bonne sécurité grâce à l’inter-connectivité du réseau.

Le principe de Stellar Lumens est plutôt simple. Il consiste à pouvoir faire des échanges entre une monnaie fiduciaire (aussi appelée fiat ou classique), sans se soucier de l’origine de la monnaie. Le point important que Stellar met en place pour pouvoir faire transiter de la monnaie fiduciaire, c’est la liquidité du Lumens. Pour gérer la liquidité, Stellar a mis au point un système d’inflation.

Il s’agit donc d’une monnaie numérique inflationniste, à l’inverse du Bitcoin par exemple.

Afin de maitriser l’inflation, il existe un système de vote. Stellar remet 1 % de la quantité maximale de jetons du réseau tous les ans. Pour verser ces XLM dans le réseau, il faut les donner à des acteurs du réseau.

Pour ce faire, ils font un mécanisme de vote, c’est-à-dire que les détenteurs de XLM peuvent voter pour des nœuds acteurs du réseau qui gèrent les transactions et les contrôlent. Le vote de ces nœuds permet de définir la part redistribuée de l’inflation à ces nœuds acteurs.
Chacun peut donner sa voix, et voit son vote pondéré en fonction de la quantité de XLM qu’il détient. Les nœuds du réseau exécutent ce que l’on appelle le client Stellar Core.

Pour recevoir une partie de la cagnotte, une adresse doit recevoir au moins 0,05% des votes.

Partenariats

IBM

Mai 2018 : IBM a annoncé son intention d’utiliser la blockchain Stellar dans le cadre d’une joint-venture avec Veridium Labs. La plateforme permettra l’échange de crédits carbone sous forme de tokens sur la blockchain publique. Cette annonce pourrait être le premier d’une série de nouveaux projets d’IBM utilisant la blockchain Stellar. En octobre 2017, le géant de la technologie a annoncé qu’il travaillait avec un groupe de banques pour créer des solutions de paiement transfrontalier en utilisant le réseau. Puis, en avril, Jesse Lund, vice-président de Blockchain Technologies chez IBM, a fait allusion à d’autres annonces à venir.

Shift markets

Shift Markets a annoncé une collaboration avec Lightyear (Stellar) afin d’intégrer la devise XLM sur les échangeurs de crypto-monnaies utilisant sa solution. Aujourd’hui, Shift Markets fournit une solution clé en main à plus de 60 services d’échange de crypto-monnaies dans le monde. Ainsi, grâce à cette alliance, la devise XLM sera proposée sur tous les échangeurs crypto basés sur la technologie offerte par Shift Markets. Les crypto-investisseurs devaient auparavant passer par Bitcoin ou Ethereum pour ensuite les échanger contre des XLM, la suppression de cette étape grâce à une passerelle fiat (=monnaie courante comme l’euro) permettra d’accélérer le développement du réseau.

Comment acheter des Stellar Lumens (XLM) ?

Il existe différentes manières de vous procurer des XLM. La plus simple si vous ne possédez pas encore de crypto-monnaies, est de passer par
Coinbase (bénéficiez d’une offre de parrainage de 8€ pour votre 1er versement de 100€ ici) et acheter des Bitcoins. Ensuite vous pouvez par exemple transférer vos Bitcoins sur Binance et les échanger contre des XLM.

Vous pouvez aussi trader les XLM sur des plateformes comme etoro, Kraken ou Bittrex.

Comment stocker ses Stellar Lumens (XLM) ?

Une fois que vous avez obtenu vos XLM, la question du stockage se pose. Soit vous les laissez sur la plateforme sur laquelle vous les avez acheté, soit vous les transférez. Dans ce dernier cas il existe différentes manières de les stocker sur un portefeuille (Wallet).

Les portefeuilles sur ordinateurs

Voici différents wallets Stellar sur ordinateur :

  • Stellar Desktop Client
  • Stargazer
  • EXODUS

Les portefeuilles sur mobile

  • Centaurus (uniquement Google Play)
  • Papaya
  • Lobster
  • Stargazer
  • Interstellar

Les web wallets (portefeuilles accessibles partout sur internet) :

  • Stronghold
  • StellarTerm
  • Astral
  • Interstellar

Vous pouvez également accéder à vos XLM à l’aide d’un portefeuille léger à l’adresse suivante : https://www.stellar.org/account-viewer/

Les portefeuilles Hardware

Ces portefeuilles prennent la forme de clés USB sécurisées pour crypto-monnaies. Vous pourrez ainsi stocker vos tokens directement chez vous. Il s’agit pour le moment de la forme de stockage la plus sûre qui existe. Veillez tout de même à vous rappeler de vos mots de passe, sans quoi vos XLM pourraient être perdus définitivement.

Les 2 portefeuilles électroniques les plus sûrs pour stocker ses coins XLM sont le Ledger Nano S et le Trezor.

A propos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création