Comprendre la Blockchain et comment elle fonctionne

C

Avec l’explosion de la valeur du Bitcoin, la technologie de la Blockchain (ou chaîne de blocs) a été mise en lumière. Revenons un peu plus précisément ce que qu’est cette techonologie et ce qu’elle peut apporter.

La blockchain, ou “chaîne de blocs”, est un espace numérique de stockage de données accessible à tous (open source), décentralisé, c’est-à-dire dont les échanges se font sans intermédiaire, et qui est sécurisé grâce à un système de clé publique (équivalente à un IBAN et visible de tous) et de clé privée (équivalent à un code de carte bancaire qui doit demeurer secret). On peut par exemple la comparer à un grand registre où tout ce qui s’y passe y est sauvegardé et est accessible et visible de tous.

Cette nouvelle technologie intervient dans plusieurs secteurs, notamment dans le domaine financier. Le modèle le plus connu de blockchain est le Bitcoin. A terme cette technologie pourrait remplacer un grand nombre d’activités et de métiers jouant le rôle d’intermédiaires comme par exemple  le transfert d’argent, les notaires, ou les plateformes de services comme Uber ou Airbnb entre autres.

  • Comment fonctionne la Blockchain

La blockchain met en lien plusieurs acteurs sans passer par un intermédiaire pour faire circuler facilement et rapidement des données.

Prenons l’exemple de deux personnes A et B qui veulent réaliser une transaction.

  1. A émet la transaction.
  2. La transaction de A est mise en commun (assemblée) avec d’autres transactions émises au même moment afin de créer un bloc de transactions.
  3. Les mineurs ou groupes de mineurs (mining pool) vérifient les informations et valident ou non le bloc en utilisant la puissance  de leurs ordinateurs et des calculs mathématiques. Pour qu’un bloc de transaction soit validé, il doit être approuvé par au moins 51% des mineurs.
  4. Une fois le bloc contenant la transaction de A validé, il est daté et ajouté à la chaîne de bloc (Blockchain). Tous les blocs sont ainsi liés entre eux, ce qui les rend infalsifiables.
  5. B reçoit la transaction de A.

Il faut noter qu’à chaque fois qu’un bloc est validé, le mineur ou groupe de mineurs l’ayant vérifié recoit une récompense (ou un paiement pour sa contribution). Dans le cas du Bitcoin, chaque bloc validé sur sa blockchain donne droit à un certain nombre de Bitcoins. C’est ainsi que sont créées les crypto-monnaies.

  • Stockage et sécurisation des crypto-monnaies
  1. Achat: Il est possible de détenir des crypto-monnaies sans avoir à valider des blocs. Pour cela il faut se rendre sur des plateformes d’achat/vente. L’une des plus connues et des plus importantes au monde est Coinbase. Elle est extrêmement  simple d’utilisation. Cliquez sur ce lien pour vous y rendre et bénéficier de 8€ offerts sous forme de Bitcoin pour un premier versement de 100€: Coinbase. Il existe d’autres plateformes d’achat comme Kraken, Poloniex, Bittrex, Coinhouse, Binance… Certaines vous permettent de réaliser des opérations de trading.
  2. Stockage: Pour stocker vos crypto-monnaies vous devez disposer d’un portefeuilles (wallet). Il en existe de différents types et certains acceptent plusieurs crypto-monnaies.
  3. Echange: Si vous souhaitez acquérir de nouvelles crypto-monnaies vous pouvez soit en acheter de nouvelles directement par les plateformes d’achat/vente, soit procéder à des échanges. Il est ainsi possible d’effectuer des échanges d’une crypto-monnaie contre une autre ou alors d’en acheter directement grâce à votre carte bleue ou par virement. D’autres moyens de paiement sont également acceptés selon les plateformes. Pour échanger vos crypto-monnaies vous pouvez vous rendre sur des plateformes comme changer.com ou changelly ou déjà détenir des Bitcoins ou des Ethers qui sont les principales crypto-monnaies utilisées pour les échanges.
Quelles évolutions peut apporter la blockchain ?

A chaque découverte, un nouveau lot d’innovation voit le jour, et la blockchain n’échappe pas à cette règle. Voyons un peu ce qui pourrait changer dans notre quotidien dans un futur proche.

  • Registre notarial

Etant donné que la blockchain est une chaîne de blocs empilés les uns derrière les autres, les falsifier est quasiment impossible. De ce fait, les métiers d’archivage et d’historique de transactions comme le font les notaires pourrait être remplacés.

  • Exécution automatique de contrats et suppression des intermédiaires

Fini les frais d’intermédiaires élevés, fini les contrats non remplis mais qui ont été payés à l’avance. Avec la blockchain, le rôle des intermédiaires est fortement réduit ainsi que les coûts associés. De même, les entreprises pourraient conclure des contrats via la blockchain et ainsi éviter le défaut de paiement d’une autre entreprise ainsi que la bonne livraison des produits commandés. Le paiement s’effectuant lorsque la transaction est terminée et que tout est correct. Ethereum (ETH) et Cardano (ADA) par exemple utilisent des “smart contracts” (contrats intelligents) dont l’exécution est automatique.

  • Transferts bancaires

Avec les virement SEPA, le coût est réduit et la vitesse d’exécution des transferts d’argent est bien plus rapide. Avec la Blockchain, ces transferts ne coûteraient quasiment plus rien pour les banques et les clients (quelques centimes) et ils seraient quasiment instantanés. Plus besoin donc d’attendre 1 ou 2 jours pour effectuer des transferts. Ripple (XRP) et Stellar (XLM) sont par exemple 2 programmes qui œuvrent dans ce sens.

Quelles que soient les évolutions à venir, il y a de fortes chances que la blockchain soit partie prenante de certaines d’entres elles. Si vous souhaitez investir dans les crypto-monnaies, renseignez-vous bien avant. 80% des nouvelles crypto-monnaies sont des “scams” (=arnaques).

A lire aussi: Bitcoin et altcoins et Coinbase

A propos

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Par Jeremy Salle

Categories

Partager

Articles récents

Visites depuis la création