Jeremy Salle

mars 14, 2021

Gérer ses finances, Gestion des finances, Sources de revenu

La difficile gestion de nos finances quand on est jeune

La gestion de nos finances n’est pas simple, surtout quand on est jeune. L’école ne nous apprend malheureusement pas à bien gérer notre argent, alors que c’est quelque chose qui nous suivra toute notre vie. De ce fait, de nombreuses personnes, principalement jeunes, étudiants, jeunes travailleurs, mais aussi des personnes plus avancées dans leur vie professionnelle rencontrent des difficultés financières. Si toutes ont un parcours différent, les raisons de ces difficultés sont généralement similaires. Elles viennent d’une mauvaise gestion de nos finances.

Une histoire personnelle mais semblable à beaucoup de monde

Des finances dans le rouge

Il y a quelques années lorsque j’étais étudiant en région parisienne, mes finances étaient presque constamment dans le rouge. J’avais un loyer de 650€ à payer tous les mois et un crédit à rembourser. Pour celui-ci j’avais un différé de remboursement, ce qui fait que pendant mes études je ne payais que les intérêts qui étaient quand même de 85€. Le capital était à rembourser la première année après la fin de mes études. J’avais quasiment 1000€ de dépenses par mois et aucun vrai revenu. Seules mes gardes en tant que pompier volontaire me permettaient de payer toutes ces charges. Je ne mettais rien de côté et à la moindre dépense non prévue c’était le découvert assuré. Je comptais sur l’argent que je recevais pour mon anniversaire ou pour Noël pour mettre quelques centaines d’euros de côté.

Publicités

Une banque qui profite de nos difficultés

Malheureusement lorsque l’on commence à être à découvert, la banque ne nous fait aucun cadeau et la gestion de nos finances devient compliquée. Des frais d’AGIO élevés (15% à 25% selon les banques) et des lettres de rappel que vous êtes à découvert envoyées tous les 15 jours et facturées à 25€. Merci, mais je suis au courant ! Vos put… de lettres ne font qu’aggraver la situation.

Malgré mes tentatives de négociation pour arrêter l’envoi de ces lettres, la banque a toujours refusé et continuait à me facturer chèrement l’envoi.

Le début de la vie professionnelle

J’ai déménagé à Toulouse pour ma dernière année d’étude. Mes charges ont diminué mais je n’avais pas le permis de conduire et je n’ai pas pu continuer mon activité de pompier volontaire. Mes seuls revenus étaient une aide de 300€ de mes parents et la rémunération de mon stage de fin d’études de 1000€.

Quand j’ai eu mon premier emploi, mon salaire était de 1700€ nets par mois. Je me suis tellement privé lorsque j’étais étudiant que maintenant que j’avais un peu d’argent je dépensais beaucoup en sorties et shopping. J’arrivais quand même à mettre un peu de côté. C’est la base de la gestion de nos finances.

Gestion de nos finances, la recherche de nouvelles sources de revenus

Qu’est-ce qu’une source de revenu ?

Une source de revenu est un revenu qui arrive sur votre compte bancaire. Il en existe de nombreuses, et il est nécessaire de ne pas en avoir qu’une seule pour éviter d’en être dépendant et de devoir dire oui à tout pour la conserver. L’argent que vous détenez sur vos comptes est le résultat de l’accumulation de différentes sources de revenus.

Exemples de sources de revenus

Toute entrée d’argent sur votre compte peut être considérée comme une source de revenu. Elle peut être ponctuelle ou alors régulière. C’est sur la création de cette dernière qu’il faut accentuer ses efforts et essayer de la rendre passive, c’est à dire qu’elle continue d’alimenter votre compte même si vous ne vous en occupez pas.

Sources de revenus ponctuelles

Voici quelques exemples de sources de revenus ponctuelles :

  • Un héritage
  • Un gain aux jeux d’argent (loto, PMU, poker, …)
  • Vente d’objets physiques (sauf si un business est monté autour, dans ce cas elle sera récurrente)
  • Un don pour un anniversaire, ou un événement particulier

Sources de revenus régulières ou récurrentes

Voici quelques exemples de sources de revenus récurrentes :

  • Vente en ligne de formations
  • Ventes de livres numériques
  • Loyers perçus de l’exploitation d’un bien immobilier
  • Dividendes issus de la détention d’actions
  • Commissions d’affiliation
  • Publicité sur son site web ou sur Youtube
  • Exploitation de licence pour un logiciel
Publicités

Comment se créer des sources de revenus ?

Il n’y a pas de secret. Pour se créer des sources de revenus, il faut travailler pour cela, et d’autant plus si on souhaite les rendre passives. Le plus gros du boulot est au début et peut durer quelques semaines, quelques mois ou quelques années selon l’implication qu’on y met. C’est parfois frustrant de faire beaucoup d’efforts et de ne pas être récompensé mais c’est comme ça pour tout le monde. Malheureusement de nombreuses personnes vont arrêter avant d’y arriver parce qu’elles se démotiveront. Ce qu’il est important de savoir c’est que cela ne se fait pas en un jour. Planifier une à deux actions par jours vous permettra d’être régulier et de tenir le cap.

Un investissement immobilier par exemple prend du temps. Entre la recherche d’un bien rentable, la négociation, les visites, la recherche de financements, la signature chez le notaire et la recherche d’un locataire, vous pouvez compter plusieurs mois avant d’avoir vos premiers revenus.

Pour les dividendes c’est pareil. Sélectionner les bonnes actions ou les bons titres prend du temps au début et les dividendes perçus n’arrivent qu’une fois par an, par trimestre ou par mois. Au début ceux-ci sont faibles et ne vous permettront pas d’en vivre, mais avec le temps vous aurez suffisamment de titres qui vous versent des dividendes pour en vivre.

Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est qu’il faut de la régularité et du temps !

La situation financière optimale

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise situation financière dans la gestion de nos finances à partir du moment où une personne est capable tous les mois de mettre un peu d’argent de côté. Néanmoins, il existe selon moi une situation financière optimale que chacun devrait avoir afin de se sentir en sécurité financièrement.

Une épargne de sécurité

L’épargne de sécurité doit vous permettre de payer vos factures (charges fixes et charges variables) pendant un minimum de 6 mois. Autrement dit, si vous veniez à perdre votre emploi et que vous n’avez plus de salaire, cette être doit vous laisser le temps de rebondir en trouvant un nouvel emploi.

Personnellement mon livret de développement durable (LDD plafonné à 12000€) me sert d’épargne de sécurité. Il se peut que pour vous, un demi LDD ou même encore moins vous suffise pour tenir 6 mois. Tout dépend du train de vie que vous avez. Pour gérer ses finances quand on est jeune, 12000€ peut paraître beaucoup, mais avec un peu de temps il est facile de l’acquérir sans trop se priver.

Une épargne d’investissement

Une fois votre épargne de sécurité constituée, vous devrez vous constituer une épargne d’investissement. Comme son nom l’indique, elle vous servira à investir pour vous créer différentes sources de revenus. Dans mon cas personnel, j’utilise le livret A comme épargne d’investissement. Ce livret est plafonné aux environs de 23000€ mais je n’attend pas qu’il soit plein pour investir. Tout dépend des opportunités qui se présenteront !

Des sources de revenus variées

Avoir des sources de revenus diversifiées permet de ne pas dépendre que d’une seule. N’en avoir qu’une c’est comme mettre tous ses œufs dans le même panier. S’il se perce, on perd tous nos œufs alors qu’avec différents paniers s’il y en a un qui se perce on n’en perd qu’une partie.

Comme sources de revenus à développer vous pouvez commencer par l’immobilier pour lequel aucun apport ne vous sera nécessaire, donc zéro capital à sortir. Une fois que vous avez quelques biens immobiliers, vous pouvez investir en Bourse pour obtenir régulièrement des dividendes. En parallèle, vous pouvez créer une entreprise en ligne et développer vos revenus avec de l’affiliation ou de la vente de formations. Tous ces revenus cumulés vous permettront de continuer à investir soit dans l’un soit dans l’autre ou d’investir dans les trois en même temps selon le montant des revenus. N’oubliez pas de vous faire plaisir quand même !

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
%d blogueurs aiment cette page :