Qu’est-ce qu’un spread ?

août 16

0 commentaires

Jeremy Salle

août 16, 2021

Courtier, Pip, Spread

Bien connu dans le monde du trading ou de l’investissement en Bourse, le spread représente l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente. Il peut s’agir d’un écart de taux, de devise ou alors d’indice. Nous verrons dans cet article ce que c’est, comment il est calculé, et comment il intervient sur les marchés financiers.

Protected by Copyscape

Spread, définition

Le spread mesure d’une manière générale un écart ou un différentiel entre un taux, une paire de devises ou encore un indice. C’est l’écart de cours entre le prix auquel on peut acheter un actif et celui auquel on peut le vendre. Cet écart est mesuré en pip.

Le spread permet de rémunérer les différents intermédiaires qui nous permettent d’exécuter une transaction. Il est variable selon les brokers, la valorisation et la volatilité des parités.

Publicités

Utilité du spread

Le spread sert à plusieurs choses. La première est de mesurer l’écart entre un prix d’achat (ask) et un prix de vente (bid). Ensuite, il permet à un courtier de se rémunérer sur les transactions financières. En effet, à chaque ordre d’achat ou de vente passé (surtout sur le FOREX), un courtier va mesurer l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente grâce au spread. Celui sera égal à sa rémunération. Enfin, le spread permet de savoir si un marché est liquide ou non, autrement dit si les transactions s’effectuent rapidement ou pas. Plus le spread est proche de 0 et plus un marché est liquide. C’est notamment le cas du FOREX, le marché des devises, et plus particulièrement la paire EUR/USD qui représente l’euro face au dollar américain.

Les facteurs d’influence du spread

Différents facteurs peuvent avoir un impact sur le spread de négociation, notamment :

  • La liquidité : La liquidité fait référence à la facilité avec laquelle un actif peut être acheté ou vendu. Lorsque la liquidité d’un actif augmente, le spread à tendance à se réduire. Autrement dit, l’offre et la demande influent directement sur le spread. Si les prix de vente et d’achat sont proches, le spread est petit alors que si les prix de vente et d’achat sont éloignés le spread est plus important puisqu’il représente l’écart entre le prix de vente et le prix d’achat.
  • Le volume : C’est une méthode permettant d’indiquer en quelle quantité un actif est négocié quotidiennement. Les actifs ayant un volume de trading plus important possèdent généralement des spreads plus serrés.
  • La volatilité : La volatilité mesure l’amplitude de la variation des cours du marché pendant une période donnée. Durant les périodes de forte volatilité, lorsque les cours évoluent rapidement, le spread est généralement bien plus large.

Exemple de spread

Si la parité EUR/USD cote 1.1812 -1.1813, le spread est de 1 pip, soit 10$ pour 100 000€ investis.

De la même manière si USD/JPY cote 99.221 -99.237 , le spread est de 1.6 pips, soit 1600¥ pour 100 000$ investis.

Coûts du spread

Le spread est une des manières par lesquelles les investisseurs paient pour passer des ordres. Pour certains actifs comme les actions, les fournisseurs ne factureront pas de spread mais une commission. D’autres actifs, quant à eux, combinent les deux.

Lorsqu’on investit sur des produits qui font l’objet d’un spread, le but est que le cours de l’actif évolue au-delà du spread. Si cela se produit, la position peut être clôturée pour réaliser un gain. Si les cours n’évoluent pas au-delà du spread, l’investisseur peut subir une perte en clôturant sa position, même si les cours évoluent dans la direction qu’il avait prédite.

Un trader en court terme comme le day trader ou le scalper doivent être attentifs au coût du spread. Celui-ci étant appliqué sur chaque transaction, plus on réalise de transactions, plus les spreads seront un point important à prendre en compte. Le swing trader, ou investisseur long terme le prendra également en compte mais il aura moins d’importance car cet investisseur réalisera moins de transactions et aura donc moins de frais.

Publicités

Différents types de spread

L’« expiry spread », indique l’écart au terme de la vente.

Le « calendar spread » (spread calendaire) est un spread qui implique l’achat simultané de futures options ou d’options expirant à une date donnée et la vente du même instrument expirant à une autre date.

Le « bid et ask spread » est la différence entre le prix ask et le prix bid. Le prix ask, ou demande en français, correspond au prix auquel il est possible d’acheter un instrument financier, tandis que le prix bid, offre en anglais, correspond au prix auquel il est possible de vendre un instrument financier. Par exemple sur le marché des changes, si la valeur d’achat (ask) de la parité euro contre dollar américain (EUR/USD) est 1,1865 et que la valeur de vente (bid) est de 1,1861 alors le spread est de 0,0004, à savoir 4 pips (unités de cotation qui est en général la dernière décimale de cotation d’une paire de devises).

La marge actuarielle (le spread d’une obligation, ou d’un emprunt), est l’écart entre le taux de rentabilité actuariel de l’obligation et celui d’un emprunt sans risque de durée identique. Plus la solvabilité de l’émetteur est perçue comme bonne, plus faible est le spread.

A VOUS DE JOUER : Cet article vous a plu ? Commentez-le, partagez-le et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles ainsi que “le guide de la liberté financière” pour commencer à créer des sources de revenus. Pour ne rien manquer des actualités Finances Indépendantes, vous pouvez vous abonner à nos réseaux sociaux : Notre page Facebook, notre Chaîne Youtube, notre twitter, notre instagram, notre page Linkedin.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
%d blogueurs aiment cette page :